Accueil / Culture / Oiseau Oiselle et J’ai suivi un nuage – L’École des Loisirs

Oiseau Oiselle et J’ai suivi un nuage – L’École des Loisirs

Le 17 Janvier 2018, paraîtront simultanément aux Éditions L’École des loisirs, deux petits romans destinés à nos plus jeunes ! « Oiseau Oiselle », où nos petits lecteurs auront le délice de suivre l’histoire de deux oiseaux amoureux mais en totale contradiction ! Et « J’ai suivi un nuage », pour les plus grands, le récit de la vie de Rémy et de sa maman « pas comme les autres ».

Oiseau Oiselle : se contenter de son petit confort ou partir découvrir le « dehors »

Oiseau Oiselle © l’école des loisirs

Un roman de 40 pages, destiné aux 7/10 ans. Facile à lire avec des illustrations toutes naïves et jolies, de Clotilde Delacroix à chaque page.

Gwendoline Raisson nous conte l’histoire de Oiseau et Oiselle. Deux petits oiseaux qui vont tomber « amoureux », alors que l’un d’eux est enfermé dans une cage, et que l’autre ne rêve que de découvrir une île mystérieuse dont tout le monde parle !!!

  • Le décor :

Oiseau a la belle vie : dans sa cage, même s’il ne peut pas voler, c’est la fête tous les jours. Il n’a besoin de rien faire : nourriture, chaleur … tout est à sa portée sans bouger une seule de ses pattes !!!

Un beau jour, Oiselle, attirée par son chant mélodieux, fait son apparition dans le petit monde « fermé » de Oiseau ! Elle lui raconte comment c’est de voler, d’être libre … et l’intrigue lorsqu’elle lui parle d’une île mystérieuse et magnifique dont tous les oiseaux rêvent … même si aucun des volatiles n’en est revenu pour en parler !!!

Extrait Oiseau Oiselle © l’école des loisirs

Seulement Oiseau est loin d’être intrépide … Oiselle décide de lui rendre visite tous les jours afin de lui raconter toutes les aventures et les histoires du dehors … Réussira-t-elle à convaincre Oiseau que la liberté vaut mieux que le confort ?!!!

  • Conclusion :

Un joli roman en rimes, à faire découvrir à nos 7/10 ans, qui sont quelquefois un peu trop casanier !!! Pour leur donner l’envie de « quitter » le nid sans avoir peur, de les pousser à la curiosité d’aller vers d’autres horizons, et leur donner envie d’aventures, d’inconnus, de voyages !!!

 

J’ai suivi un nuage : comment gérer sa vie au quotidien avec une maman « pas comme les autres »

Adapté à un public plus grand, 9/12 ans, ce roman de 84 pages présenté par Maëlle Fierpied, nous plonge dans les relations difficiles entre une mère et son enfant. Avec une maman atteinte par une maladie cyclothymique, Rémy n’a d’autre choix que de s’adapter. Les illustrations de Julie Guillem viennent ajouter la note artistique et porter l’ambiance du roman à la perfection.

J’ai suivi un nuage © l’école des loisirs
  • Le décor :

Rémy est un petit garçon heureux : aujourd’hui, sa maman reçoit la célèbre actrice qui passe à la télévision et que tout le monde connaît : Marie Cotillon !!! C’est une journée de fête, maman est radieuse, elle a tout préparé pour la venue de cette amie qu’il a hâte de connaître …. Oui mais voilà, après une journée à l’attendre indéfiniment, Rémy s’endort sur la table de la cuisine. Lorsqu’il se réveille, tout porte à croire que l’amie de maman n’est pas venue … D’ailleurs, Maman est endormie aussi … Rémy sait que demain, le temps sera à la pluie dans la tête de celle-ci … il essaye malgré tout d’adoucir son réveil en lui préparant un petit déjeuner … mais rien ni fait …

Maman a déjà appelé grand père et grand mère a la rescousse ; elle ne se sent pas de s’occuper de lui dans les jours qui viennent … Alors Rémy fait son sac pour aller passer du temps avec ses grands parents : Mamy est une femme enjouée qui a toujours réponse à tout, et Papy lève le voile sur la maladie de Maman : la même maladie que sa sœur …

 

Extrait J’ai suivi un nuage © l’école des loisirs
  • Conclusion :

À la fois dérangeant et bouleversant, puis poétique et amusant, Rémy raconte la vision particulière qu’il a de sa vie avec sa maman, et sa façon de gérer les situations. Les moments de purs bonheurs où celle-ci est un vrai soleil respirant le bonheur, puis les descentes aux enfers avec les « sautes d’humeurs ».

Un quotidien difficile, soutenu par des grands- parents en or, qui essayent de faire de sa vie, une chose plus « normale ».

A travers ses mots, on comprend le mal être ambiant et la force qu’il a à assumer le tout par amour pour sa maman. Alors que les autres enfants à l’école, ont cet âge, où l’amour de leurs mères doit guider leurs pas, Rémy devra faire preuve de la plus grande compréhension vis à vis de la maladie de la sienne.

Une leçon d’amour et de force dont seuls les enfants sont capables !!

L’enfance n’est-elle pas le moment où réside cette naïveté qui permet de toujours trouver tout ce qu’il y a de plus beaux même dans des moments les plus « laids » …

Deux jolis romans ludiques à ne pas rater et/ou à étudier en milieu scolaire pour que les enfants comprennent la différence entre les vies de chacun d’eux !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Mon boss – Quelle plaie !

Mon boss est une nouvelle série pleine d’humour grinçant, des éditions Bamboo, que débute avec ...

Lire les articles précédents :
Mojitos – Le kit de survie

Mojitos – Le kit de survie est un coffret des éditions Larousse, paru en octobre ...

Le vétéran, le second tome

Le diptyque Le vétéran se conclue avec ce second tome, paru aux éditions Glénat, mi-novembre ...

FRAMIX, Stronger
Clip : Framix sort les muscles avec Stronger

Framix sort Stronger, single accompagné de sa vidéo d'anticipation réalisée par ses soins. A découvrir ...

Fermer