Accueil / Culture / Littérature / BD / Oracle, le second tome, L’esclave.

Oracle, le second tome, L’esclave.

oracle-t2-l-esclave-soleilLe second tome de la série-concept Oracle des éditions Soleil, continue avec L’esclave, une nouvelle vengeance, d’un mortel, rejeton du grand dieu Zeus, qui voudra retrouver sa liberté à tout prix et venger sa mère et lui-même. Une bande dessinée superbe de Ronan Le Breton, pour le scénario et Bertrand Benoît, pour le dessin.

Sur les marches d’un temple, un vieillard aveugle conte le récit de Pélops, qui par ruse gagna une course de chars contre le roi Oenomaos, et remporta la main d’Hippodamie… Son histoire terminée, il remercia son auditoire et demanda en échange de quoi manger et boire. Parmi la foule, un jeune homme semble reconnaître le vieillard, il s’approche de lui une frappe des mains pour l’applaudir, alors que le peuple s’est déjà dispersé bien plus loin. L’oreille très fine, le vieillard aveugle affirme que l’admirateur tardif est Homère ! Surpris, le jeune homme lui demande comment il peut soutenir cela…Après quelques sages paroles, les deux pèlerins commencent à avancer et le vieillard commence un nouveau récit, celui d’Akilon, un homme qui a vaincu tout le monde aux Jeux, même Zeus, mais son histoire commence une nuit, en terre Thrace, au Royaume des Odryses, au palais du roi Théatès et de la reine Sélénée, le roi demande à son épouse, serrant son jeune enfant dans ses bras, à genou par terre, si le fils qu’elle tient est bien son fils à lui aussi…

Pratiquement comme si le lecteur venait de quitter les deux pèlerins, à la fin du premier tome, il les retrouve, Homère un peu plusOracleLesclave.indd mature, pour un nouveau récit surprenant du vieillard. Et voici donc une nouvelle histoire de vengeance d’un mortel qui a été trahit par sa famille, son père, Zeus, et qui a vu sa mère mourir, alors qu’elle n’était que la seule personne à l’aimer. Traumatisé et n’ayant aucune aide de son père, le grand dieu, Zeus, enfant, Akilon a dû apprendre à survivre, maltraité, il dût apprendre rapidement à se battre pour s’échapper et être libre. Sa seule force est la vengeance, c’est cette dernière qui guide ses pas vers l’homme qui a tué sa mère, puis il se tourne vers Zeus et le provoque, il subit alors son terrible châtiment et Akilon tombe bien bas. Fait de rebondissements et rencontres divines ou pas l’intrigue de Ronan Le Breton est très prenante et bien ficelée, la lecture est détaillée, mais le lecteur est tellement prit dans le flot du récit et de la vengeance d’Akilon, qu’elle se fait tout simplement par curiosité. Le dessin de Bertrand Benoît est également somptueux, clair, précis, fluide et offre quelques belles planches.

Ce second tome d’Oracle, L’esclave est une suite fascinante qui entre bien dans la série-concept et reste toujours aussi prenante, le lecteur aimera à retrouver Homère et le vieillard, qui doivent avoir, eux aussi, leur histoire dans ces cinq tomes prévus…

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Qu’y a-t-il derrière cette porte ? Ouvre-la pour voir !

Qu’y a-t-il derrière cette porte ? Ouvre-la pour voir ! est le nouvel album interactif de Nicola ...

Lire les articles précédents :
La boum ou la plus mauvaise idée de ma vie.

Paru mi-mai 2014, aux éditions Père Castor, du groupe Flammarion, La boum ou la plus ...

Warship Jolly Roger, tome 1, Sans retour.

Voici une nouvelle série de science-fiction, Warship Jolly Roger, parue début mai 2014, aux éditions Dargaud, ...

Exposition Jacques Thuillier à Nevers

Nevers est en ce moment fière de faire découvrir au public la vie et les ...

Fermer