Accueil / Culture / Cinéma / Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere, nominations 2013

Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere, nominations 2013

Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere

C’est à l’hôtel Park Hyatt Paris Vendôme situé 5 rue de la Paix 75002 Paris que la liste des espoirs du cinéma français (prix Romy Schneider pour les espoirs féminins et prix Patrick Dewaere pour les espoirs masculins) a été dévoilée ce lundi. Izïa Higelin, Céline Sallette et Soko sont en lice pour le Prix Romy Schneider 2013 tandis que Pierre Niney, Raphaël Personnaz et  Matthias Schoenaerts le sont quant à eux pour le Prix Patrick Dewaere 2013  Qui succèdera à Bérénice Bejo et Joey Starr lauréats des Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere des espoirs du cinéma français 2012 ? Pour le savoir, France Net Infos vous donne rendez-vous lieu le 12 mars 2013.

Nominées 2013 au Prix Romy Schneider des Espoirs du Cinéma Français

Izia Higelin

Izïa Higelin, 22 ans, fille de Jacques Higelin et sœur d’Arthur H, a débuté sa carrière à 16 ans comme chanteuse rock avec son ami et guitariste Sébastien Hoo en assurant, notamment, la première partie d’Iggy Pop & the Stooges. Le 6 mars 2010, elle reçoit les Victoires de la musique de l’Album pop rock de l’année et de la Révélation scénique pour son premier album « Izïa »,  également certifié Album d’or en 2010. C’est en 2011 qu’Izïa est choisie pour tenir le rôle principal du film « Mauvaise fille » par Patrick Mille, adaptant ainsi le livre de sa compagne, Justine Lévy, dans lequel elle relate, sous l’angle d’un récit chronologique, ses relations avec sa mère (incarnée par Carole Bouquet dans le film), sa maladie et sa mort, parallèlement à sa propre grossesse. Egalement nominée pour le César 2013, catégorie Meilleur espoir féminin

Celine Sallette

Céline Sallette a 32 ans, ancienne élève du Conservatoire national supérieur d’art dramatique, c’est sur les planches et parallèlement à ses études qu’elle a débuté sa carrière au côté du metteur en scène Laurent Laffargue. Figurant à de nombreux castings de films et téléfilms depuis 2004, c’est en 2010 qu’elle se fait remarquer en incarnant le rôle d’Elisabeth dans Un été brûlant de Philippe Garrel. Nommée au César du meilleur espoir féminin pour L’Apollonide: Souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello en 2012, Céline Sallette enchaîne les rôles dont celui, principal et très remarqué, de sœur Luce dans le film dramatique Ici-Bas de Jean Pierre Denis.

Soko

Soko a 27 ans, elle est auteur, compositeur-interprète (folk et rock indépendant) et actrice. Repérée en 2007 sur MySpace grâce à son titre I’ll kill her, Soko a enchaîné les concerts en France et à l’étranger avant de s’exiler à Los Angeles et de sortir son premier album I Thought I Was An Alien en 2012. Soko est aussi une actrice accomplie. On la retrouve régulièrement à l’affiche de films tels que A l’origine de Xavier Giannoli dont le rôle de Monika lui vaudra une nomination aux César dans la catégorie Jeune espoir féminin en 2008. En 2012, elle interprète brillamment une patiente atteinte d’hystérie dans le film d’Alice Winocour, Augustine (nommé aux César 2013 dans la catégorie Meilleur premier film) ainsi que le rôle de Gloria jeune dans Bye Bye Blondie de Virginie Despentes.

Nominés 2013 au Prix Patrick Dewaere des Espoirs du Cinéma Français

Pierre Niney

Pierre Niney, 23 ans, a débuté sa carrière au théâtre à l’âge de 11 ans. Après avoir intégré le Cours Florent puis le Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Pierre Niney décroche en 2007 son premier petit rôle au cinéma dans la comédie Nos 18 ans de Frédéric Berthe. Sa carrière est lancée, on le retrouve dans Lol de Liza Azuelos avant de poursuivre dans de nombreux films d’auteur. En 2011, Pierre Niney obtient son premier grand rôle au cinéma dans J’aime regarder les filles de Frédéric Louf: il est alors nommé pour la première fois aux César 2012 comme Meilleur espoir masculin et remporte ce même prix au festival de Cabourg. C’est également en 2011 que Pierre Niney intègre la Comédie Française à l’age de 21 ans, faisant de lui le plus jeune pensionnaire de la troupe. On le retrouve ensuite dans la comédie Comme des frères de Hugo Gélin avant d’enchaîner avec Vingt ans d’écart de David Moreau (sortie le 6 mars 2013). Pierre Niney est actuellement Yves Saint Laurent sur le tournage du biopic de Jalil Lespert consacré au grand couturier. Egalement nominé pour le César 2013, catégorie Meilleur espoir masculin

Raphael Personnaz

Raphaël Personnaz a 31 ans. Après quelques rôles assez précoces au théâtre,  Raphaël Personnaz, formé au Cours Florent et au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, débute au cinéma en 2000 dans Le roman de Lulu de  Pierre-Olivier Scotto avant d’afficher une longue série d’apparitions dans des séries télévisées à l’instar de Nestor Burma et de Louis la Brocante, ainsi que de nombreux rôles importants dans des téléfilms. Commençant progressivement à se faire un nom au cinéma, Raphaël Personnaz participe au succès de quelques beaux films dont A la petite semaine de Sam Karmann en 2003, La première fois que j’ai eu 20 ans de Lorraine Levy en 2004 ou La faute à Fidel! de Julie Gavras en 2006. Mais c’est en 2010 que l’acteur s’illustre grâce à La chance de ma vie de Nicolas Cuche et surtout grâce à son interprétation du Duc d’Anjou dans La princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier. Pour ce rôle, il obtient le Swann d’Or de la Révélation masculine au Festival du film de Cabourg en 2011 ainsi qu’une nomination, la même année, au César du meilleur espoir masculin. Depuis, les rôles s’enchaînent avec quatre films en 2012 et déjà trois sorties de films prévues en 2013 : Au bonheur des ogres de Nicolas Bary, Marius et Fanny de Daniel Auteuil et Quai d’Orsay de Bertrand Tavernier.

Matthias Schoenaert

Matthias Schoenaerts a 35 ans, il est belge et c’est le fils de l’acteur Julien Schoenaerts. Il joue avec lui au théâtre pour la première fois à l’age de huit ans dans Le Petit Prince et à quinze ans au cinéma dans Daens de Stijn Coninx. Le comédien passe par le Conservatoire Royal d’Anvers avant de participer à de nombreuses œuvres cinématographiques parmi lesquelles Black Book du metteur en scène de Basic Instinct, Paul Verhoeven. En 2010, Matthias Schoenaerts joue pour la première fois au côté d’un réalisateur français, Franck Richard, dans le film fantastique La Meute. En 2011, il interprète magistralement  un éleveur bovin flamand traumatisé dans Bullhead (nommé à l’Oscar du meilleur film étranger), de Michaël R. Roskam, avant d’incarner Ali, l’un des personnages principaux de De rouille et d’os de Jacques Audiard, pour lequel il est nommé au titre de Meilleur espoir aux César cette année. En 2013, Matthias Schoenaerts sera à l’affiche de Blood Ties de Guillaume Canet. Ealement nominé pour le César 2013, catégorie Meilleur espoir masculin

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Pause Café : American Bertrand Blier Story, saison 7 épisode Sea Girls

Ce lundi, l’ambiance est pourrie à la machine à café. Bernard, membre du micro-parti Force Républicaine ...

Un commentaire

  1. Pingback: Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere, les nominés 2013

Lire les articles précédents :
Les Championnats d’Europe de Badminton par Équipe débutent à Ramenskoe

Premiers sur la liste des grands rendez-vous internationaux en 2013, les Championnats d’Europe par Équipe ...

Faite de la gym aux côtés de vos stars à L’insep avec la box des étoiles

Avec Les Étoiles du Sport - La Box, venez profiter d'un moment exceptionnel avec l'un ...

Les chroniques d’un maladroit sentimental, Petits béguins et gros pépins.

Vents d’ouest a sorti, fin janvier 2013, une nouvelle bande dessinée, Les chroniques d’un maladroit ...

Fermer