UN PETIT MIRACLE, un film de Sophie Boudre avec Alice Pol, Jonathan Zaccaï, Eddy Mitchell

Film Un petit Miracle

Rien ne va plus pour Juliette ! L’école dans laquelle elle enseignait à bruler, et sa classe unique va devoir être dispatchée aux quatre coins du département. Pour éviter cela, elle propose une solution surprenante : installer sa classe aux Platanes, la maison de retraite locale, seul endroit qui puisse les accueillir le temps des travaux. Pour les enfants comme pour les pensionnaires, la cohabitation ne sera pas de tout repos, mais va les transformer à jamais. Inspiré d’

Une histoire vraie.

Bande Annonce du film UN PETIT MIRACLE

Mon Avis sur UN PETIT MIRACLE

Film bienveillant – peut-être trop bienveillant – où tout est bordé d’un beau liseré rose ; beaucoup de clichés faciles.
Laissez-vous porter par les images et cette jolie histoire un peu mielleuse.Les acteurs sont très bons, Jonathan Zaccai et Alice Pol jouent parfaitement leur rôle. Eddy Mitchell donne une petite touche sympathique.

Si vous y allez dans cet état d’esprit, vous le trouverez léger et doux. Vous passerez alors un bon moment.

Rencontre avec Sophie Boudre  et Jonathan Zaccaï

– Film Un petit Miracle Sophie Boudre Jonathan Zaccaï

FrancenetInfos a participé à une projection en avant-première du film UN PETIT MIRACLE au cinéma Cézanne à Aix En Provence, puis à une rencontre avec la Presse ce 10 janvier 2023 avec Sophie Boudre  et Jonathan Zaccaï.

Sophie Boudre

Genèse

L’idée m’est venue en visionnant un teaser sur Facebook sur un EHPAD aux Etats-Unis. Pour rendre son établissement plus vivant, plus gai, la directrice a eu l’idée d’y intégrer une maternelle. Le bénéfice de cette initiative a été très rapide, ses pensionnaires ont retrouvé le sourire.

J’ai fait beaucoup de pubs avec des enfants et le sujet m’a tout de suite intéressé.

J’ai aimé le concept intergénérationnel.

Lorsque j’ai appelé Philippe Roussel, il a tout de suite adhéré à l’idée. Il a même adoré

Le scénario

A partir du pitch, on a brodé autour pendant 2 ans avec Emilie Frèche.

Quand on s’est aperçu qu’on s’essoufflait un peu, on a demandé à Sarah Kaminsky et Julie Manoukian de redonner un peu d’impulsion et de fraicheur.
Depuis l’idée

Casting

Jonathan Zaccaï

De mon point de vue il est l’un des comédiens les plus talentueux de sa génération. Quoiqu’il joue, in est toujours d’une grande justesse, il n’en fait jamais trop, il n’est jamais, ni dans le spectaculaire ni dans la démonstration, il est toujours dans le bon dosage.

Alice Pol

Elle porte sur son visage sa détermination à la fois douce et ferme, l’une des qualités essentielles, je rois, pour une institutrice. Je la trouve lumineuse, volontaire, drôle et naturelle.

Edith Mitchell

C’est un instinctif, quand il voit qu’il y a quelqu’un qui est dans la même sincérité que lui, ça passe tout seul. Il ne faut pas faire sembla

nt avec lui. C’est quelqu’un qui est pur, qui est brut et quand il donne son cœur et qu’il a confiance, il est fantastique.
Je dois vous avouer que la première fois que j’ai dû le diriger, j’étais pas forcément détendue. C’est un grand acteur, il faut trouver le mot juste.

Les enfants

Le casting a été énorme, j’ai dû voir 350 enfants et surtout fait des callbacks, c’est-à-dire les revoir plusieurs fois. Quelque fois, ils peuvent bons sur le moment mais pas forcément sur la longueur. Quelque fois, ils peuvent être complétement influencés par les parents. Pour certains, on ne sait pas si c’est l’enfant qui le fait par contrainte ou pour faire plaisir à ses parents.
Les enfant ont été castés sur Paris à part Lorenzo qui est d’Aix.

Le film se passe dans une classe donc pour eux, ils avaient la rigueur de l’école pour apprendre leur texte, pour écouter. Il faut juste les sortir de leur mécanique pour éviter cette espèce de ronronnement qui peut se mettre en place.

Les personnes âgées

C’est comme les enfants, c’est le même mode d’emploi, même fonctionnement. Ils ont envie de s’amuser, de prendre du plaisir. Si ils sont là, qu’on les considère, ça devient ludique, ils s’éclatent et les journées deviennent moins longues.

Les rôles principaux sont assurés par des professionnels. Les autres sont des gens de Ventabren. Ils ont été là pendant 5 semaines, ont créés un groupe et ils ont fait partie du film.

Le tournage

Pour tirer le meilleur des enfants, il faut une certaine maîtrise. La base c’est la tendresse, considérer ses petits, avoir de la patience. Si on leur donne de l’amour et qu’on les « drive » à hauteur de ce qu’ils sont, ils donnent beaucoup. Ils m’ont scotchés !
De façon générale, le tournage a été facilité par ce concentré de bienveillance, de professionnalisme et de talent.

Etant donné qu’on avait peu de temps, en amont avec  j’ai préparé minutieusement les plans avec mon chef opérateur. Tout a été t

rès cadré, ce qui est plus rassurant et qui permet ensuite de pouvoir se permettre de partir dans d’autres directions

Pourquoi Ventabren

La région PACA nous a aidé financièrement. Comme beaucoup de l’équipe technique était à Marseille, il fallait que ce soit dans un périmètre de 50 km.

Quand on a trouvé cette bâtisse, elle correspondait à ce que je recherchais.

Scènes difficiles à tourner

Dès qu’on est très nombreux, c’est plus compliqué : des scènes de classe, les résidents les enfants, ce n’est pas simple mais quand les acteurs sont bons, on s’attache aux acteurs et la mise en scène peut même être secondaire.

Concept des crèches dans les maisons de retraite

On le voit de plus en plus. C’est quelque chose qui marche et qui est bénéfique pour tout le monde.

La transmission est importante. Les enfants ont envie d’apprendre avec de la bienveillance.

Jonathan Zaccaï

Comme vous vous êtes retrouvée dans ce film

Pour moi, ça a été un plaisir, on ne me propose pas beaucoup de comédie.
Quand elle m’a dit que c’était un directeur d’école, j’ai un petit peu déchanté (lol).
J’ai adoré l’histoire, j’ai adoré l’énergie de ce film.

Il y a des films qu’on fait pour un personnage, d’autres pour l’histoire. Sophie m’a surtout donné envie de le faire pour l’histoire plus que le personnage. J’avais envie de participer à cette belle histoire. Ça fait un peu conte. Il y a une sincérité à raconter cette histoire avec Alice Pol avec qui j’avais bien envie de tourner ; avec Eddy que je ne connaissais pas et qui est pour moi une figure, j’ai aimé la dernière séance que j’ai découvert avec mon père. De croiser sa

route, ça fait partie du plaisir du film.

Tournage pendant la période de COVID

Sophie Boudre

Le tournage s’est passé pendant le 3eme confinement. Ce n’était pas plus mal : ça a permis de rester concentré sur le film et de ne pas avoir de tentations d’aller, par exemple, boire un verre le soir.

Lorsqu’on a voulu se lancer dans le tournage, le mot d’ordre était de ne pas mélanger les générations. Mon producteur s’est battu pour qu’on puisse malgré tout le réaliser. Ce qui a été admirable !
On avait 6 semaines de tournage mais on a eu un cas de COVID et on a du arrêter pendant 10 jours après une semaine de tournage. On ne voulait pas prendre de risque en rentrant dans l’EHPAD.

Jonathan Zaccaï

Par rapport au Covid, l’intergénérationnel dans le film était très dangereux.  Par fois je regardais la salle avec les enfants, les personnes âgées mélangés, avec Alice, on se disait, on ne va jamais réussir à finir ce film. Mais finalement, on est passé à travers les gouttes, on a eu de la chance.

Fiche du film UN PETIT MIRACLE

  • Un film de Sophie Boudre
  • Acteurs : Alice Pol, Jonathan Zaccaï, Eddy Mitchell, Régis Laspalès
  • Genre :  comédie sociale
  • Scénario : Sarah Kaminsky, Julie Manoukian et Sophie Boudre
  • Durée :  1h32
  • Date de sortie :  25 janvier 2023

A propos michellaurent

A lire aussi

les-7-lois-de-la-minceur-Leduc

Les 7 lois de la minceur – Ed. Leduc

Les 7 lois de la minceur est un ouvrage de Marie-Laure André, paru aux éditions …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com