Accueil / Culture / Littérature / BD / L’indivision aux éditions Futuropolis

L’indivision aux éditions Futuropolis

Un sujet bien difficile et complètement tabou depuis la nuit des temps, de la Grèce antique à nos jours, et pourtant traité ici avec délicatesse, sans tomber dans le vulgaire, découvrez «L’indivision»,  une BD avec Zidrou au scénario, et Benoit Springer aux illus par les éditions Futuropolis.

L'indivision ©ed. Futuropolis
L’indivision ©ed. Futuropolis

L’illustration de couverture m’avait totalement conquise, et pourtant j’avais du mal à me dire que j’allais lire cette BD !! et puis PLOUF ! je suis tombée carrément dedans par curiosité et je n’ai plus pu m’arrêter !

L’histoire débute au bord d’une falaise avec le rendez vous de deux amants : Virginie, ayant décidé de mettre fin à cette histoire d’amour interdite, culpabilisée de vivre une double vie entre son mari, ses enfants, son doux amant, puis, Martin, plus fougueux, célibataire, incapable d’avoir une relation continue avec quelqu’un, complétement épris de Virginie, un Martin qui refuse cette « indivision » …
Parce qu’après tout, qu’est ce qu’une indivision ? C’est le partage d’un bien commun dans une famille après un décès et ce bien commun est bien évidemment une maison … la maison du père que l’on ne veut pas vendre car trop de souvenirs s’y perdent … des souvenirs d’adolescents qui jouent à un jeu malsain et qui n’arrivent plus à en sortir !
Et si cette indivision c’était un autre « bien commun », une passion brulante dont on pouvait s’éloigner mais qui nous dévorerait de l’intérieur ?
Un « bien » consenti dans une même famille, un bien qui pourrait s’avérer être un mal aux yeux de tous … aux yeux d’un mari patient qui se doute mais ne dit rien par amour pour sa femme … aux yeux d’un enfant qui se doute, plein de rage mais qui se tait …

L'indivision extrait
L’indivision ©ed. Futuropolis

C’est ainsi que l’on commence ce scénario aussi touchant que dérangeant et rare, d’un inceste entre sœur et frère, inséparables et déchirés par des sentiments condamnés par les lois. Quelquefois, Cupidon fait mal son travail, et il est important de réaliser la détresse et l’engrenage de ce genre de situation; Zidrou a su transformer un sujet choquant dans cette BD, en un sujet au ton passionnel et enflammé, sans tomber dans la provocation ou l’abus; Les illus de Springer sont fortes, sensuelles, démonstratives, jamais obscènes, et il n’y aurait presque pas besoin de paroles tant le ressenti des personnages transparait dans son dessin …

Une BD adulte qui mérite amplement d’être connue, avec cette parfaite harmonie de Zidrou et Springer qui ont su rendre l’histoire d’une erreur de « flèche » (!), en récit parfaitement émouvant, presque attendrissant pour «L’indivision» aux éditions Futuropolis, une histoire qui passe trop vite, et où l’on aimerait voir une suite.

Paru déjà depuis le 20 Août 2015, parce que je me disais que je ne la lirais pas et puis, en fait, je la conseille plutôt deux fois qu’une !

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Drôles d’Histoires – Les faits divers les plus fous et les plus étonnants

Claude Maggiori, Éditeur et Rédacteur en Chef de L’Echo des Savanes, nous propose son nouvel ...

Lire les articles précédents :
Le Tombeau du Diable, Eric Bony

Dans ce thriller ésotérique paru aux éditions City, Eric Bony nous entraîne sur les traces ...

Tini : La nouvelle vie de Violetta

Le tournage de TINI : LA NOUVELLE VIE DE VIOLETTA, l'adaptation cinématographique de la série ...

Goûts d’Yvelines les week-ends du 14 au 22 novembre

Le département des Yvelines va mettre les petits plats dans les grands et proposer avec ...

Fermer