Accueil / Culture / Littérature / BD / D4VE : Le rafraîchissement de la rentrée

D4VE : Le rafraîchissement de la rentrée

Les éditeurs de BDs surfent, pour la rentrée, sur une vague métallique robotisée et humanoïde ! C’est avec « D4ve » de Ryan Ferrier et Valentin Ramon qu’Ankama nous balance sous son Label 619, un petit rafraichissement d’anticipation et son « héros », une intelligence artificielle dotée d’un humour incertain !!!!

©Ankama ©Label619
©Ankama ©Label619

Résumé :

Terre … année inconnue … les robots ont éradiqué tout ce qui leur semblait inutile sur terre : les hommes entre autres ! Et combattu tout ce qui venait de l’univers et pouvait devenir dangereux pour eux ! Ils règnent à présent en maître, mais pas exactement comme ils l’avaient prévu : c’est l’ennui total !
D4ve, assis derrière son bureau, rêvasse du bon vieux temps, lorsqu’il était un robot de défense et qu’il y avait encore des extra-terrestres à qui mettre la pâtée ! Lui qui se trouvait au milieu des combats, qui « affrontait des monstres et des extra-terrestres, et qui protégeait la planète » se sent bien inutile !
Sa vie ressemble à ceux qui l’ont crée jadis : un vulgaire train-train boulot/métro/dodo agrémenté des reproches du Boss et de sa femme, des idées de sorties saugrenues de son collègue de boulot « Ch4d », et de ce « gamin » qui traine dans son salon, son fils « 5cotty » qu’il avait légérement oublié depuis sa commande !!!
Mais un soir, pendant qu’il se régale dans le bar d’en face … ailleurs … l’espoir d’une vie plus mouvementée et déjantée débarque !!!!
Pour D4ve, c’est le début d’un « reboot » tant espéré !!!

Avec cette déferlante technologique de « bd sci-fi », il était audacieux et risqué pour Ankama de se démarquer avec un « comics » présentant une telle thématique : mais c’est tout bon ! Tel un « blockbuster », D4ve se démarque par sa vitalité et sa fraicheur !!!

On « follow total » l’énergie du scénario que nous propose Ryan Ferrier : pas le temps de s’ennuyer, un petit humour très limite, premier degré qu’on digère bien au fil de l’histoire, et des dialogues ou réflexions un tantinet graveleuses et lourdes, construisent le rythme de surface !!!!
Accrochez vous : pour lire et apprécier D4ve, il faut être un peu badass, un peu rebelle !!

©Ankama ©Label619
©Ankama ©Label619

Le « comics » se découpe en plusieurs « chapitres » avec illustrations sur page entière, où le personnage principal narre le récit de sa vie et ses péripéties avec un langage et une vision des choses bien à lui !
En profondeur, les auteurs caressent tout de même des questions d’éthique, de réflexions scientifiques, morales avec en parallèle l’être humain, et ses créations toujours plus proches de lui, qui pourraient à la longue lui nuire ! Egalement, une société possédant une IA, mais qui pourtant sombre dans des clichés sur la femme, sur la crise de la quarantaine des hommes etc … n’alourdissant pas un poil l’histoire complètement barrée de ce robot de D4ve !

Le bestiaire et les meccas, sortis tout droit de l’esprit de Valentin Ramon, restent sobres, les illus soignées typiques « comics like », rien de neuf mais de la couleur qui vous saute aux yeux. Vous pourrez profiter de tout cet « art » à la fin du bouquin, où quelques illus, façon publicité parodiées, vous attendent, ainsi que les différentes couvertures des « Issues » parues aux states, et des « characters » design !

©Ankama©Label619
©Ankama©Label619

Ankama sous son Label 619, après avoir cloturé ces séries cultes : « The Grocery », « Rouge », « Freak’s Squeele », reprend les rennes avec de nouvelles éditions telles que « D4ve », dans le pur esprit décalé et insoumis, comme on les aime !

D4ve, c’est le « Deadpool » des droïdes, aussi déjanté qu’attachant, aussi divertissant que vulgaire, il est clair qu’il ne faut pas se sentir offusqué par le personnage !! Trop gnan gnan et oreilles chastes, passez votre chemin, cette Bd n’est pas pour vous !!!!
Les autres, courez la chercher et payez vous une bonne tranche de fraicheur en cette rentrée de septembre difficile !

Dispo dans les bacs depuis le 28/08/16 !!!!

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Ibrahim Maalouf a terminé sa tournée au Nice Jazz Festival

Cette deuxième soirée du Nice Jazz Festival restera dans les mémoires. A 23h, dès son ...

Lire les articles précédents :
Mon agenda gourmand Chupa Chups aux éditions Marabout

Pour cette nouvelle rentrée, les éditions Marabout présentent deux agendas pour l’année scolaire à venir, ...

Le Blue Note Festival dévoile sa programmation 2016

Le Blue Note Festival a dévoilé sa programmation pour 2016. Dédié au jazz et à ...

Manifest Destiny, tome 1, La faune et la flore

La faune et la flore est le premier tome de Manifest Destiny, une bande dessinée des éditions ...

Fermer