Accueil / Culture / Musique / interview / Estelle Barut : Miss Ronde Provence 2015

Estelle Barut : Miss Ronde Provence 2015

11973324_1488316131487493_304064006_oC’est dans un joli petit parc de la ville de Sorgues que nous avons eu le plaisir de faire connaissance avec le sourire radieux d’Estelle Barut, la nouvelle Miss Ronde Provence 2015.

En effet cette magnifique jeune femme de 23 ans qui a mené de front ses cours de coordinatrice socio-culturelle et les obligations inhérentes à la préparation de l’élection a gentiment pris sur son rare temps libre afin de répondre à quelques questions :

FNI : Qu’as-tu ressenti à l’annonce de ta victoire ?

Estelle : Sur le coup, je n’y croyais pas du tout. D’autant plus que je regardais ma famille et mes amis présents dans la salle et que je ne voyais personne réagir. C’est lorsque la couronne est arrivée sur son coussin avec l’écharpe et les fleurs qu’il y a eu une explosion de joie. C’est surtout la joie et la fierté des miens que j’ai ressenti, en particulier celle de ma mère. De plus, j’étais heureuse d’avoir la chance de représenter toutes les femmes avec des formes généreuses dans ma Provence et peut-être même plus tard au niveau national.

FNI : Durant la période de préparation à l’élection, avais-tu des craintes ou des espoirs ?

Estelle : Ma plus grande peur a été d’oublier les pas de danse et la chorégraphie du spectacle, d’ailleurs j’étais tellement stressée que je me suis trompée lors du premier tableau, heureusement j’ai réussi à me reprendre. Ce que j’espérai, c’était rencontrer des personnes avec un grand cœur, qui ne soient pas dans le jugement par rapport aux critères physiques de la mode actuelle. Carla Jemiai ma première dauphine en est l’exemple parfait, une personne généreuse et humaine.

FNI : C’est une expérience que tu conseillerais à d’autres?

Estelle : Tout à fait, à toutes les jeunes femmes qui dépassent d’au moins 6 kilos la norme par rapport à leur taille (c’est le critère pour postuler à l’élection Miss Ronde), car les rondeurs sont belles associées à l’élégance et la féminité. En revanche, tout comme il ne faut pas confondre la minceur et l’anorexie, il ne faut pas dépasser un seuil préjudiciable à la santé.

FNI : Comment vois-tu ton emploi du temps jusqu’au 16/01

Estelle : Jusqu’au 6 octobre, date de la fin de mes études, je vais devoir gérer mon temps entre la rédaction de mon mémoire, mes cours, et les rendez-vous pour des interviews et des shootings. Ensuite j’aurais un peu plus de temps libre pour préparer l’élection nationale.

FNI : La rentrée des classes arrive, quel a été ton meilleur souvenir d’école ?

Estelle : Ma seconde année de BEP au lycée Carpentras les Chênes, j’avais une bande de copines et on n’avait aucun problème.

FNI : Que pourrais-tu faire passer comme message aux jeunes qui souffrent de leur différence à l’école et qui pour certain subissent des formes de harcèlement ?

Estelle : Je conseille en premier lieu d’en parler, même si ça parait difficile. Avec ses parents ou des professionnels (prof ou autres). Mais surtout ne pas se braquer ou se renfermer sur soi.

FNI : Depuis ton élection qu’est-ce qui a changé dans ta vie ?

Estelle : Le fait que l’on me reconnaisse lorsque je marche dans la rue. Ensuite cela m’a permis de faire plein de rencontres, l’ambassadrice du Ghana, pays dont je suis originaire, voudrait même me rencontrer et si mon titre me permettait de pouvoir apporter une petite aide pour les orphelins par exemple, cela me rendrait très heureuse.

FNI : Et si on te proposait de devenir mannequin grande taille ?

Estelle : J’ai toujours été attirée par le monde de la mode. Alors si on me demande, je dis oui !!!

11984343_1488315564820883_475125495_o

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Nathalie BH

A lire aussi

Ibrahim Maalouf a terminé sa tournée au Nice Jazz Festival

Cette deuxième soirée du Nice Jazz Festival restera dans les mémoires. A 23h, dès son ...

Lire les articles précédents :
Championnats du Monde GR 2015

Du 7 au 13 septembre, le monde de la Gymnastique Rythmique aura les yeux rivés ...

Acontraluz un Festival qui monte, qui monte… à Marseille

Depuis jeudi 3 septembre 2015, les soirées électro et live du Festival Acontraluz à Marseille ...

Pauline Ferrand-Prevot : Championne du Monde VTT

  Pauline Ferrand-Prevot est devenu aujourd'hui, Championne du monde de VTT en Cross Country. Les Championnats ...

Fermer