Accueil / Sport / Gymnastique / Jo de Rio : Samir Ait Said son opération s’est bien passée

Jo de Rio : Samir Ait Said son opération s’est bien passée

 
Le Président de la FIG Bruno Grandi s’est rendu au chevet du gymnaste français Samir Ait Said dimanche, au lendemain de sa vilaine chute au saut lors du concours de qualifications des Jeux Olympiques. Victime d’une double fracture du tibia et du péroné à la jambe gauche, le champion d’Europe 2103 des anneaux a été opéré avec succès à l’hôpital Samaritano à Rio de Janeiro et pourra quitter l’établissement dès lundi.«Compte tenu du type de blessure, de la qualité et de la rapidité des soins chirurgicaux, on peut s’attendre à une bonne récupération et être tout à fait optimiste pour une reprise des activités gymniques dans un délai raisonnable», souligne le Dr Michel Léglise, président de la commission médicale de la FIG.

Profondément touché par la vague de sympathie que son sort a suscité, Samir Ait Said a réussi à conserver le sourire et la bonne humeur qui le caractérisent. Pour lui, «c’est un honneur et un vrai privilège d’être aux Jeux Olympiques» même s’il ne pourra disputer la finale des anneaux pour laquelle il était qualifié. «Tu es un champion ! Moi je n’ai jamais réussi à aller aux Jeux Olympiques comme athlète !», lui a dit le Président de la FIG, qui fut lui-même gymnaste de l’équipe junior italienne.
Samir Ait Said
Q: Samir Ait Said, au lendemain de votre chute, comment vous sentez-vous?

Samir Ait Said : «Je me sens très bien. L’opération s’est bien passée. J’ai vu les radios et effectivement la blessure n’était pas très belle à voir. Tout le monde a été un peu surpris de ma réaction. Je n’ai pas crié, j’ai tout de suite su que c’était terminé. Il fallait se faire une raison. Alors immédiatement, j’ai pensé aux Jeux Olympiques de Tokyo. Pas pour garder espoir mais parce que je suis déterminé. Je veux cette médaille olympique et je l’aurai. Du coup, je n’avais qu’une hâte: me faire opérer. Aujourd’hui, j’ai pu remarcher.»
 
Q: Des images de votre chute ont fait le tour du monde en quelques minutes. Avez-vous été surpris de la vague d’émotion que cela a suscité?

Samir Ait Said: «Déjà en quittant la salle, j’ai vu tout le monde se lever. C’est cela la valeur de l’olympisme en fait. Nous ne sommes pas un pays mais une identité: nous sommes des olympiens. Quand j’ai fait coucou au public pour leur dire merci, tout le monde a applaudi. Même dans mon malheur, c’était un moment extraordinaire. La preuve, c’est que je n’en ai même pas pleuré. C’était une expérience humaine. Même les juges du saut m’ont encouragé, ils étaient peinés, et je tiens à les remercier pour leurs mots. Sur les réseaux sociaux, beaucoup m’ont souhaité un bon rétablissement et surtout me disaient qu’ils voulaient me revoir plus fort aux Jeux de Tokyo.»
 
Q: Ce saut, le « Tsukahara double carpé », aviez-vous l’habitude de le maîtriser? Comment expliquez-vous ce qui s’est passé?
Samir: «Ce saut, je l’avais bien réalisé la veille dans la salle d’entraînement. J’avais prévu de le faire. Et le jour de de la compétition, j’étais un peu désaxé mais je ne sais pas trop pourquoi.»
Q: En 2012, vous aviez déjà eu un accident au saut lors des Championnats d’Europe de Montpellier qui avait brisé vos rêves olympiques. Vous croyez toujours en une autre aventure olympique?
Samir: «Une chose est sûre: je vais me battre à fond et travailler très dur pour aller aux Jeux de Tokyo et ramener cette médaille. Et si j’y arrive après une grosse blessure comme cela, ce sera encore plus magnifique. Je ne vais pas arrêter la gymnastique à 26 ans. Surtout quand on voit des gymnastes comme Epke Zonderland qui gagnent des médailles à 30 ans passés. A Rio, je vais aller voir les autres compétiteurs aux anneaux pour les encourager. Arthur Zanetti, Eleftherios Petrounias, ce sont aussi des amis. Aujourd’hui je ne suis plus là, mais dans quatre ans, j’y serai !»
PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Les 20km de Paris 2017 – les inscriptions sont ouvertes !

Les 20km de Paris, certainement l’une des courses les plus mythiques de Paris, mais également ...

Lire les articles précédents :
Questions ? Réponses ! Vivre ensemble

Des questions et des réponses pour éveiller la curiosité des enfants, voilà ce que propose ...

Des images et des sons : 4 nouveaux ouvrages

La douce collection, pour les jeunes lecteurs de 1 à 3 ans, Des sons et ...

Centre d’appel 100 % sous traitance

Pour mieux rentabiliser un investissement en centre d’appel, les opérateurs spécialisés optent pour la sous-traitance. ...

Fermer