Accueil / Culture / 3 questions à… Franck Esposito et Bertrand Peillard auteurs indépendants de Marseille

3 questions à… Franck Esposito et Bertrand Peillard auteurs indépendants de Marseille

Depuis quelques semaines, Marseille frémit d’impatience de vivre son tout premier Salon du livre des auteurs indépendants qui aura lieu le Dimanche 27 octobre 2019 dans le cadre majestueux de la Fac de Droit sur la Canebière.

Nous avons eu le grand plaisir de rencontrer les deux créateurs du Salon : Franck Esposito et Bertrand Peillard qui se sont pris au jeu de l’interview croisée. Interview :

FranceNetInfos : Bonjour Franck, bonjour Bertrand, je vous propose un petit défi : pouvez-vous vous présenter en 3 phrases ?

Franck Esposito : natif de Marseille. Après avoir voulu entrevoir le monde, je suis revenu dans ma fabuleuse ville natale. Auteur de polars et de livres d’aventures, avec le salon du livre des auteurs indépendants je débute un combat pour donner la place qui revient aux auteurs autoédités.

Bertrand Peillard : Quatre passions m’animent, l’écriture, la photographie, la peinture et les voyages. Je navigue donc d’une passion à l’autre avec enthousiasme. Un seul hic : le temps. Tant de choses à faire, à voir, à tester et si peu de temps !

Franck et Bertrand

FNI : Comme je vous comprends ! Une autre question me taraude : comment vous êtes-vous rencontrés ?

FE : Par internet, sur un site consacré aux auteurs indés. Marseillais tous les deux, nous nous sommes rencontrés autour d’un verre. Depuis on est en contact permanent.

BP : D’abord par l’intermédiaire de nos livres sur les réseaux, puis vivants dans la même ville nous rencontrer en chair et en os était la suite logique.

FNI : Les bons côtés d’internet ! Du coup, à force de vous fréquenter, vous avez eu ce projet de Salon du livre des auteurs indépendants,  racontez-nous comment est née l’idée du salon ?

FE : L’idée date de presque une année. Je voulais créer à Marseille le premier salon des Auteurs Indés, mais je n’avais ni le lieu, ni les fonds, ni la structure, ni l’équipe nécessaire. Avec Bertrand, nous en avons discuté, nous étions en osmose, nous avons attendu un lieu emblématique pour créer cet évènement. Nous avons eu beaucoup de chance, les gens nous ont fait confiance pour mener à bien cette aventure..

Livres de Bertrand Peillard

BP : Franck cogitait sur ce projet de salon depuis un moment, mais il est vrai que la question m’avait effleuré aussi. Il me paraissait étrange que personne ne lance un salon des indés dans la capitale du sud. Lorsque Franck m’a fait part de son projet, j’ai dit « banco ». Nous sommes très complémentaires, et avons mis nos compétences respectives au service de cette aventure. Nous avons démarré de rien, et comme le dit Franck nous avons eu la chance que des personnes nous fassent confiance. Quatre mois plus tard, un travail titanesque abattu, nous pouvons nous enorgueillir de recevoir 50 auteurs indés au cœur de Marseille sur la Canebière.

FNI : Je sais que la rubrique s’appelle 3 questions à…, mais je ne peux m’empêcher d’en ajouter une quatrième, pour nous permettre de mieux vous connaître. Pouvez-vous nous confier quels sont vos projets respectifs et en commun ?

Chicago River de Franck Esposito

FE : En ce qui me concerne, tous mes projets englobent Bertrand. C’est un alter ego, un garçon adorable, en plus d’être un auteur, un peintre et un photographe de talent. Donc un vernissage peinture/photo très vite puis un salon printemps des indés. Et si affinités, lancement d’un prix littéraire réservé aux auteurs indépendants…

BP : Avec Franck, nous allons poursuivre Label-Sud, notre association, en proposant des projets culturels divers et variés. Je dois dire que notre duo est très efficace, et que l’entente, même dans la difficulté, a fait ses preuves sur le terrain. Franck et moi cultivons le « no panique », parce qu’avec un zeste d’humour et un brin de recul sur les choses, on trouve toujours des solutions. C’est un peu la philosophie de notre tandem. Cette complicité est un atout dans notre duo. L’idée du prix littéraire de Franck me plaît beaucoup, j’espère qu’on arrivera à mener à bien ce projet. Et puis nous avons rencontré plein de personnes sympas pour nous aider et je tiens à les remercier. Sans compter l’enthousiasme des auteurs indés qui seront présents sur le salon pour cette grande première à Marseille, ce qui fait chaud au cœur, et qui se réjouissent avec une impatience non feinte de rencontrer le public de la planète Mars.

Un dernier souhait plus personnel, j’aimerais bien que Franck me mette entre parenthèses un temps pour qu’il trouve le temps d’écrire un nouvel opus.

Salon du livre des auteurs indépendants

Un grand merci à vous deux d’avoir joué le jeu de l’interview croisée. Vous l’aurez compris, s’il est un événement littéraire à ne pas manquer cette année dans le sud, c’est bien le leur !

Salon du livre des auteurs indépendants de Marseille : Fac de Droit 110 La Canebière 13001 Marseille

A propos alissash

A lire aussi

Fausse Note : petits secrets entre monstres

1989. Philharmonie de Genève. A l’issue d’un concert, le chef d’orchestre H.P. Miller est importuné ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
la-vache-qui-savait-lire-flammarion
La vache qui savait lire

La vache qui savait lire est un album de Jo Hoestlandt et Lucie Maillot, paru ...

Tom Leeb vient de sortir son premier album, « Recollection »

Depuis quelques jours, « Recollection », le premier album de Tom Leeb est disponible dans les bacs. ...

étiquettes thermocollantes
Marquer les vêtements de vos enfants avec des étiquettes thermocollantes

Êtes-vous à la recherche d'un moyen pour marquer les vêtements de vos enfants ? Ceci ...

Fermer