Accueil / Culture / Cinéma / Beau succès pour les 31èmes Rencontres Cinématographiques de Cannes

Beau succès pour les 31èmes Rencontres Cinématographiques de Cannes

Les 31e rencontres cinématographiques de Cannes viennent de s’achever. Pendant une semaine, près de onze mille personnes se sont rendues dans les différentes salles de cinéma de la ville pour assister à des avant-premières, voir ou revoir des classiques du cinéma, participer à des rencontres, à des masterclasses ou des tables rondes…

L’invité d’honneur de cette édition 2018 était l’acteur américain Georges Chakiris, inoubliable Bernardo dans West Side Story de Robert Wise. Présent à Cannes pendant toute la durée des RCC, il est allé à la rencontre du public pour présenter plusieurs séances.  Avec beaucoup d’enthousiasme,  il  a évoqué  le tournage des Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy et l’aventure extraordinaire qu’il a vécue avec West Side Story. En voyant le documentaire produit par Mein-Chen Chalais en 2011 à l’occasion du cinquantième anniversaire de West Side Story, il a partagé avec les spectateurs présents dans la salle quelques anecdotes et souvenirs de sa carrière.

Georges Chakiris

Les soirées d’ouverture et de clôture ont été marquées par la projection en avant-première de deux films très attendus. Le réalisateur Louis-Julien Petit ainsi que la comédienne Corinne Masiero avaient fait le déplacement pour présenter Les Invisibles, un film qui plonge le spectateur au sein d’un centre d’accueil de jour pour femmes SDF, sur le point de fermer. Le film, qui sortira en salles le 9 janvier, a touché le public lors de la soirée d’ouverture. On sourit, on rit, on est ému devant ces femmes s’efforçant de trouver du travail et de se réinsérer. Ce sujet difficile , traité avec humour et avec beaucoup d’humanité est porté par des actrices professionnelles (Corinne Masiero, Audrey Lamy, Noémie Lvovsky notamment)  et par ces femmes elles-mêmes.

Pour la clôture, c’est Les Estivants, le dernier film de Valeria Bruni Tedeschi qui a été présenté en avant-première. Après Un château en Italie, la comédienne-réalisatrice continue de creuser la veine autobiographique, en filmant ses difficultés à écrire et à financer son nouveau film, ses amours, sa famille. A la différence de ses films précédents, Valeria Bruni Tedeschi a privilégié cette fois la forme du film choral. Dans une belle et grande propriété de la Côte d’Azur, de (trop) nombreux personnages cohabitent, s’aiment et se disputent, faisant resurgir les vieilles colères du passé. Aux côtés notamment de Noémie Lvovsky, Valeria Golino, Pierre Arditi ou Ricardo Scarmarcio, Valeria Bruni Tedeschi nous offre, par moments, de belles scènes avec des dialogues savoureux. Il faudra attendre le 30 janvier pour voir le film au cinéma.

Après avoir visionné les huit films en compétition, primés auparavant dans d’autres festivals en France ou à l’étranger, le jury, présidé par la réalisatrice Elsa Diringer et composé de Shirin Abu Shaqra, Coline D’Inca, Brigitte Fossey, Virginie Greiner et de Paul Bartel, Gérard Krawczyk, Patrick Poivre d’Arvor et Jean Sorel, a rendu son verdict. Il a décerné son Grand Prix à Companeros d’Alvaro Brechner. Ce film dont l’action se situe en 1973 au moment où l’Uruguay bascule en pleine dictature, sortira le 27 mars.

Le Prix François Chalais du scénario a été remis à Tel Aviv on Fire de Sameh Zoabi.

Le jury du Syndicat Français de la Critique de Cinéma a remis son prix à Sibel de Guillaume Giovanetti et Cagla Zencirci.  Il est à noter que ce film a également reçu le prix du public ainsi que le prix « Ceux du rail » décerné par un jury de cheminots cinéphiles. L’histoire de cette jeune femme muette vivant dans un village isolé de Turquie a donc conquis un très large public. Il faudra attendre sa sortie en mars.

Enfin, le prix du meilleur court métrage a été décerné à Timing de Marie Gillain.

Jury des 31e RCC

 

A propos laurence ray

A lire aussi

Sélection de livres cadeaux noël

Sélection de livres à offrir #1 : les curieux

Il reste huit jours avant Noël… Eh oui, ça passe à une vitesse folle ! ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Mes figurines et univers Schleich, pour Noël

Schleich, leader mondial de la figurine animalière, offre à découvrir plein de nouveauté et d’univers ...

Playmobil – Si l’Histoire m’était contée…

Si l’Histoire m’était contée… est un ouvrage de Richard Unglik, paru aux éditions Casterman, en ...

Offrez des BD pour enfants pour Noël

Les fêtes de Noël approchent à grand pas, et vous cherchez LE cadeau qui fera ...

Fermer