Accueil / Sport / Course à pied ou vélo elliptique ?

Course à pied ou vélo elliptique ?

Que ce soit pour perdre du poids, affiner sa silhouette ou simplement entretenir sa forme physique, la course à pied est la solution la plus pratique quoi soit en matière de cardio-training. Malheureusement, tout le monde ne peut pas concilier le travail, la vie familiale et les sorties pour une longue séance de running au parc. Mais les fabricants d’appareils de cardio ont trouvé la solution : le vélo elliptique. À mi-chemin entre le vélo et le tapis de course, le vélo elliptique pourrait effectivement être une alternative aux sportifs qui souhaitent à la fois surveiller leur enfant et faire leur sortie longue… sans sortir de chez soi ! Alors, que choisir entre la course à pied et le vélo elliptique ? Éléments de réponse dans cet article.

La course à pied est-elle efficace comme sport ?

À l’instar de la natation et de la marche rapide, le running est une activité physique permettant de se dépenser physiquement et de fortifier sa musculature. Pour parler chiffres, certaines études avancent que le corps brûle en moyenne 221 kilocalories pendant 30 minutes de jogging, chez une personne de 60 kg.

Bien entendu, le nombre de calories dépensées sur le long terme variera suivant l’intensité des efforts et la fréquence des séances. Ainsi, dans le cadre d’une perte de poids, il est essentiel de pratiquer de manière très régulière et suffisamment intense pour que les efforts portent leurs fruits. Certes, cela demande du temps et de la détermination, et les séances pourraient bien rebuter les personnes en situation de surpoids.

Par ailleurs, malgré que le running soit le sport le plus économique qui soit, le risque de chocs entre les pieds et le sol peut être dommageable pour les ligaments des chevilles, des genoux ou encore le bassin. On parle alors de sport à impact élevé, qui pourrait à terme exercer des pressions sur les articulations.

Course à pied ou vélo elliptique

Les bienfaits de l’entraînement sur vélo elliptique

Le vélo elliptique est un appareil de sport omniprésent dans toutes les salles de fitness. On l’apprécie surtout pour ses capacités à reproduire les mouvements des muscles et des articulations lors d’une séance de course à pied. Cette machine cardio permet donc de brûler au moins autant de calories que le running : une femme de 70 kg pourrait brûler jusqu’à 225 calories en 30 minutes de séance sur un vélo elliptique (marche à allure moyenne). De plus, contrairement au jogging, le vélo elliptique est un appareil à faible impact : il n’entraîne pas de dommages sur les articulations, ces articulations subissant beaucoup moins de chocs sur les pédales.

Toutefois, il est nécessaire rappeler que les activités croisées de type vélo elliptique ou rameur ne constituent pas un supplétif exact à la course à pied. En effet, chaque sport possède ses propres spécificités, même si le vélo elliptique apporte de réels bienfaits en termes de condition physique.

Les inconvénients du vélo elliptique

En tant qu’activité physique, le vélo elliptique ne présente pas d’inconvénients majeurs. Cependant, certains utilisateurs de cet appareil peuvent ressentir des douleurs lombaires à certains moments de leurs séances. Cependant, ces problèmes n’apparaissent qu’après de gros efforts physiques fournis sur une période très longue. D’autant plus qu’ils ne sont pas systématiques mais dépendent de la pratique : on peut très bien les éviter en s’exerçant à une vitesse d’entraînement adaptée à son niveau physique. Et il en va de même pour le choix du vélo elliptique, sachant que seul un appareil de qualité peut fournir tous ses bienfaits sans induire aucun effet indésirable.

Si le vélo elliptique reproduit tous les avantages du running sur le plan physique, une différence majeure entre ces deux activités est la capacité d’adaptation des muscles. Le revers de médaille pour les sports sans impact comme l’elliptique, est que les muscles ne s’habituent pas suffisamment aux efforts du coureur pour supporter deux fois le poids de son corps. Voilà pourquoi un cycliste, même de niveau mondial, ne fera probablement jamais un bon marathonien, malgré des capacités physiques similaires.

Bref, il est indispensable de réaliser au moins quelques séances de running par semaine pour booster les capacités du pied à encaisser les chocs. Ainsi, le vélo elliptique constitue un excellent complément pour le coureur, notamment en cas de blessure. L’appareil permettra d’augmenter les heures d’entraînement hebdomadaires sans pour autant soumettre les articulations à une pression supplémentaire.

Course à pied ou vélo elliptique

Que choisir entre running et vélo elliptique ?

Vous l’aurez compris, le choix de pratiquer le running ou le vélo elliptique se fait en fonction du but recherché. Si vous cherchez à perdre du poids rapidement, une course à pied régulière s’impose comme la solution idéale. Il en est de même pour les objectifs d’entretien complet de l’organisme et de bien-être général, où le running est largement préféré au vélo elliptique.

En ce qui concerne le vélo elliptique, cet appareil est, pour rappel, censé reproduire les mêmes effets que le running. Il vous permet d’entretenir votre organisme mais apporte quelques lots de fonctionnalités : la combustion des calories, le renforcement des muscles, la protection des articulations et de la santé cardiaque. On préfèrera alors l’elliptique lorsqu’il s’agit de poursuivre ces objectifs spécifiques.

En revanche, si l’objectif est de préparer une compétition de type marathon, le jogging devra être l’activité de base pour y parvenir. Ainsi, le vélo elliptique assurera l’entraînement d’appoint pour rester en forme ou seulement pour préparer l’organisme à la saison d’été.

Choisir en fonction de ses capacités physiques

Il ne faut pas oublier que la course à pied est un entraînement à plus fort impact que le vélo elliptique. Même les runners rompus à cet exercice ne pourront rester en endurance douce lors d’une course à pied.

De son côté, le vélo elliptique offre la possibilité de s’entraîner à fréquence cardiaque basse, ce qui est très efficace pour un entraînement de fond. C’est aussi la raison pour laquelle le vélo elliptique est tellement efficace pour les personnes qui cherchent à brûler plus de graisse : les couches de cellules graisseuses ne seront pas délogées par une activité cardiaque trop forte.

En outre, pour les personnes âgées, le vélo elliptique procure quelques bienfaits thérapeutiques : il soulage l’ostéoporose et l’atrophie musculaire. Pour les personnes en convalescences, cet appareil constitue aussi une excellente alternative à la course à pied, si l’objectif est de maintenir ou de reprendre une activité physique légère.

Enfin, un avantage majeur du vélo elliptique est sa capacité à s’adapter aux efforts pouvant être fournis par son utilisateur. Ainsi, vous pouvez, sur un vélo elliptique, simuler un entraînement de course à pied en ajustant les réglages de la machine. C’est en sens que l’elliptique peut répondre aux besoins des coureurs, notamment lorsqu’ils souhaitent mettre profit des jours de repos relatif.

Choisir en fonction de son budget

Autant dire que pour bien pratiquer le running comme le vélo elliptique, il faut un équipement adapté et de bonne qualité. Dans ce sens, la course à pied est nettement plus avantageuse que l’entraînement sur du vélo elliptique. En effet, en plus des accessoires vestimentaires, la pratique de l’elliptique nécessite de se procurer la machine, ou tout au moins, se rendre régulièrement à la salle de sport. Et c’est justement là que se trouve la contrainte budgétaire qu’implique cette activité de fitness, avoir un bon vélo elliptique nécessitant de prévoir au minimum 250 euros (guide d’achat des vélos elliptiques à consulter ici).

En revanche, le running est un sport économique en soi : vous n’avez pas à dépenser autant avant d’évoluer dans la cour des grands. Au début, il vous suffit de porter des vêtements adaptés, d’acheter une bonne paire de chaussures running ainsi que des collants prévus à cet effet. Pour ajouter plus de confort à votre équipement, vous pouvez utiliser un smartphone ou un lecteur MP3 pour la musique.

Les contraintes de la météo

Il est vrai que pour pratiquer le running ou le vélo elliptique, il n’y a pas de saison particulière. Certes, mais il est toujours plus tentant de faire du running en hiver qu’en été. Ainsi, au cours de la saison estivale, il faut préférer le vélo elliptique à la course à pied. Que ce soit à domicile ou en salle de sport, pratiquer du vélo elliptique permet d’éviter la déshydratation occasionnée par l’exposition au soleil.

Vous l’auriez compris, le running et le vélo elliptique sont deux activités assez ressemblantes, et il vous faudra jouer sur vos goûts et préférences pour choisir votre sport. Mais il est utile de rappeler que l’elliptique est une activité physique qui peut se pratiquer tout au long de l’année. Vous pouvez monter sur l’appareil à tout moment, que ce soit pour poursuivre vos objectifs de fitness, pour perdre du poids, ou tout simplement pour vous vider la tête. Enfin, les modèles récents du marché disposent d’un panneau de contrôle intuitif qui vous permet d’ajuster votre vitesse d’entraînement. Vous êtes désormais libre de bouger à votre rythme, et surtout de choisir le bon moment pour le faire : le matin à votre réveil, le midi après la pause-déjeuner ou encore le soir après le dîner.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Top des exercices pour se muscler les bras à la maison

Que ce soit pour travailler les biceps ou les triceps, il existe des exercices faciles ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Nellie Bly : L’histoire de la première journaliste d’investigation – Éditions Steinkis

Elisabeth Jane Cochran, alias Nellie Bly, aurait pu être comme toutes les femmes de son ...

Les shops spécialisée dans la vente du CBD

Nombreux d’entre vous ont sans doute entendu parler du CBD. En effet, c’est un terme ...

le-bonheur-nattend-pas-hauteville
Jojo Moyes – Le bonheur n’attend pas

Le bonheur n’attend pas est le nouveau roman de Jojo Moyes, autrice de romans traduits ...

Close