Du 5 janvier au 5 février, le festival “Trajectoires” met à l’honneur le spectacle vivant et la création contemporaine

Initié en 2019 par le Forum Jacques Prévert, le festival Trajectoires met à l’honneur le spectacle vivant et la création contemporaine. La quatrième édition, qui se déroulera du 5 janvier au 5 février, aura une saveur particulière, car, pour la première fois, le festival va se déployer à l’échelle du département des Alpes-Maritimes. Coordonné par le FJP, il va mobiliser sept partenaires culturels du département. Pendant cinq semaines, le festival va proposer quatorze spectacles de théâtre, de danse, marionnettes et performances pour plus de vingt-deux représentations, questionnant notre rapport au monde par le prisme des récits de vie

Un festival coopératif

Impulsé et initié par le FJP, Trajectoires va se déployer, pour la première fois, à l’échelle du département des Alpes-Maritimes, dans quatre théâtres ( le Théâtre National de Nice, le Théâtre de Grasse, la scène 55 de Mougins, le Théâtre de la Licorne de Cannes), un centre culturel (le FJP de Carros), un lieu de résidence (l’Entre-Pont à Nice), un musée (le Mamac, Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice) et une médiathèque (celle de Mouans-Sartoux).

Tous ces lieux culturels défendront les arts vivants et la création contemporaine, locale, nationale et même internationale, à travers une programmation très variée. Le public est donc invité à se déplacer pour découvrir les différents spectacles et performances proposés par le festival. Il n’y aura pas de billetterie unique mais chaque spectateur qui assistera à un spectacle du festival bénéficiera automatiquement du tarif réduit pour d’autres spectacles chez les autres partenaires.

Autour de certains spectacles, pour prolonger la réflexion, le festival organise des goûters philo, des apéros-conférences, des débats-rencontres… En 2019, lorsque le festival a été créé à Carros, cette initiative avait beaucoup séduit le public.

Pierre Caussin, directeur du Forum Jacques Prévert de Carros, à l’origine de ce formidable projet, nous a parlé avec beaucoup d’enthousiasme de cette nouvelle édition.

 

France Net Infos : c’est déjà la quatrième édition du festival Trajectoires mais la première qui se déploie à l’échelle du département…

Pierre Caussin : On avait prévu cette édition en 2021 avec l’ensemble des partenaires mais comme tout a été annulé, on la fait cette année ! Le festival réunit donc sept partenaires. L’idée était de fédérer des énergies complémentaires : il y a du théâtre, de la danse, des marionnettes mais aussi des rencontres littéraires. Nous avons la volonté de défendre des projets de théâtre contemporain, avec des spectacles venus du département, de la région et des spectacles nationaux et internationaux. Il y a une dynamique collective sur le territoire. Nous avions envie tous de montrer que  nous pouvons travailler ensemble. Certains spectacles vont être proposés sur des scènes différentes. C’est le cas notamment de « J’ai trop d’amis » de David Lescot qui sera à Carros et au théâtre Francis Gag de Nice et « Seras-tu là ? » de Solal Bouloudnine, qui sera montré à la fois à Carros, au théâtre Francis Gag de Nice et à la scène 55 de Mougins.

France Net Infos : Pourquoi avoir choisi comme fil rouge le récit de vie cette année?

Pierre Caussin : L’idée était de passer par l’intime pour parler de sujets plus collectifs. A partir d’expériences vécues par les auteurs ou les comédiens, on peut créer des liens sur des sujets plus larges. Le récit de vie permet plus facilement l’identification. Par exemple, le spectacle belge « L.U.C.A » qui sera présenté à la salle Juliette Gréco de Carros, questionne avec humour l’identité et les origines.

France Net Infos : Le Forum Jacques Prévert va accueillir la moitié des spectacles proposés par le festival. Quels sont ceux que vous aimeriez mettre en avant plus particulièrement ?

Pierre Caussin : Il y en aurait deux, même trois !

« Vers le spectre » de la compagnie marseillaise La Crapule, qui est une coproduction du Forum Jacques Prévert. La pièce a participé à Paris au festival « Impatience », l’un des plus gros festivals de la jeune création en France, et elle a obtenu le prix du public et le prix des lycéens. Maurin Ollès, le metteur en scène, est parti d’une rencontre qu’il a eue avec un éducateur qui travaillait avec de jeunes enfants autistes. Il a eu envie de raconter le parcours de vie d’un enfant autiste jusqu’à ses dix-huit ans. On va vivre les phases de la vie de cette famille. C’est un spectacle nourri d’un énorme travail de terrain. Le sujet pourrait tirer des larmes mais on rit souvent ; il y a beaucoup de moments joyeux. C’est un de mes coups de cœur du festival.

Dans un autre style, la salle Juliette Gréco va aussi présenter « La fille d’attente », un spectacle de danse de la compagnie Antipodes. La chorégraphe s’appelle Lisie Philip. Il y a aussi de la vidéo, des textes. On va suivre une ado de quinze ans qui se pose plein de questions, depuis son lever jusqu’à son départ au collège.

J’aimerais aussi insister sur « Sonny », un spectacle slovène. C’est une performance, une forme de happening, qui évoque le patriarcat mais aussi l’émancipation féminine dans les Balkans. Le spectacle dure environ quarante minutes. Le public est sur la scène et il n’y a pas plus de quatre-vingt spectateurs. C’est un spectacle très fort, qui fait réfléchir, et dont on sort vraiment retourné ! C’est un véritable tour de force.

France Net Infos : Outre le festival Trajectoires, que propose le Forum Jacques Prévert pendant l’année ?

Pierre Caussin : Le Forum Jacques Prévert est un centre culturel. On a une trentaine de spectacles visant plutôt la jeunesse, des festivals avec Trajectoires et le festival « Jacques a dit » en début de saison mais on propose aussi tout au long de l’année de très nombreux ateliers de pratiques artistiques amateurs.

Le Festival Trajectoires se déroule du 5 janvier au 5 février, dans différents lieux culturels du département. Il invite à la découverte et à la réflexion, en nous interrogeant sur notre rapport au monde à travers le prisme des récits de vie. Voir du spectacle vivant, voilà une belle façon de commencer l’année 2022 !

Pour plus de renseignements : www.forumcarros.com

A propos laurence ray

A lire aussi

Le Théâtre de La Licorne de Cannes participe au festival Trajectoires

Le Festival Trajectoires a débuté le 5 janvier et se poursuit jusqu’au 5 février dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com