Accueil / Dans le Monde / Essaouira, une Babylone balayée par les vents et le soleil !

Essaouira, une Babylone balayée par les vents et le soleil !

Boujmaa Guilloul (recordman mondial de windsurf en 2012), ce fils du vent d‘Essaouira est assis sur la plage Moulay Bouzerktoune…Celui-ci a ce regard du large, profond et belliqueux. Il est à l’image des habitants de cette « Mariée de l’Atlantique » balayée par les vents et le soleil !

Windsurf à Essaouira (Coupe du Monde-2018)

En cette période du 27 mars au 7 avril 2018, une centaine de sportifs internationaux vont s’affronter dans le vent, pour engranger des points nécessaires, à la Coupe du Monde de Windsurf PWA (Catégorie Pro)…C’est Boujmaa l’instigateur de cet évènement qui propulse la cité au niveau mondial, dans un sport qui fait de plus en plus d’adeptes.

J’ai laissé les Riders qui pratiquent ce sport extrême, pour une excursion de 4 jours, au coeur de la Médina, pour essayer de comprendre et d’analyser la cité, dans ses angles les plus secrets !. Hébergé chez une Française expatriée « Marie-Christine », elle gère un magnifique Riad à quelques mètres de l’Institut Français, et s’occupe de l’accueil des touristes dans sa demeure authentique !. Mon 1er soir à Essaouira fût la découverte de la marque de lunettes « Ndadar » du Designer Jean-Baptiste Liotard, durant une soirée à l‘Océan Vagabond lieu mythique en bord de mer, où toute la diaspora Franco-Marocaine et Française s’était donnée rendez-vous, pour une nuit musicale et spécialement adaptée pour le lancement des nouveaux modèles de lunettes.

Porte d’entrée de la Médina d’Essaouira

Il faut dire que cette cité d’Essaouira, comporte un peu plus de 78 000 habitants aujourd’hui, elle doit son nom au Sultan Mohammed Ben Abdellah qui ordonne sa construction en 1760. C’est Theodore Cornut qui en tant qu’architecte va tracer les plans de la ville. En 1844, elle subit un bombardement et il faudra qu’elle attende la fin du XX° siècle, pour comprendre les interêts d’une vocation culturelle, avec en autre en 2001, l’inscription de la Médina inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco !

Essaouira est connue pour son Festival « Gnaouas & Musiques du Monde » (21-24 juin). À la Délégation de l’Industrie et du Commerce d’Essaouira, on délivre les autorisations pour la création d’entreprises : « Les montants investis sont variables, jusqu’à 5,5 millions de Dirhams » me précise t’on. 15% de l’investissement provient de l’étranger, le secteur des services arrive en tête, suivi de près par le tourisme dont l’artisanat qui représente, le fer de lance de l’image de la ville. Essaouira mise d’ailleurs sur un « Eco-Tourisme » et l’axe Recherche Scientifique et Formation Professionnelle doit se renforcer dans l’avenir !.

Alida et Natacha Rousseau

Mais comment comprendre l’âme d’Essaouira, sans pour autant travestir l’idée d’une ville qui miserait tout sur son savoir faire artisanal ? C’est à travers une communauté féminine et Française installée à Essaouira, que j’ai tenté de comprendre le fonctionnement de cette cité. Marie-Christine 66 ans (propriétaire du Riad) et habitante d’ Essaouira depuis plus de 11 ans, m’a fait découvrir une facette inédite de la ville. Avec Natacha Rousseau qui a joué le « fil conducteur » de ma visite, j’ai rencontré Fred, Serge, Patricia, Carole Le Camus (galeriste) et la Styliste Africaine Alida, mais aussi Adil aux doigts d’Artiste, qui fabrique des boites en thuya ! Le trait en commun pour cette communauté, c’est l’envoutement de la ville, de cette lumière minérale qui enveloppe les pierres des bâtiments, et surtout cette générosité bienveillante de ses habitants qui en 30 ans se sont transformés et ouvert au Monde. On a l’habitude de dire à Essaouira : celui qui vient et celui qui veut participer à cette dynamique artisanale et culturelle est le bienvenu ici dans une cité antique.

Bien entendu, la ville se développe, se modernise et conserve ses premiers atouts, avec la confection d’objets artisanaux. Les échoppes des fabricants et revendeurs sont nombreuses, et si certains clament que Essaouira n’a pas réglementé le nombre d’installateurs de boutiques, c’est surement par l’augmentation d’un tourisme en recherche de vrais valeurs : Beaux objets et accueil chaleureux !. Après Marrakech, Essaouira avec ses habitants est devenue la 2ème ville du Maroc qui voit se développer un tourisme de masse avec étonnement beaucoup de Français qui apprécient l’authentique vie d’Essaouira, et le sourire de ses habitants, dont beaucoup sont berbères !

Eric Fontaine

PDF24 Tools    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

AVICII, mystère autour de la mort d’un génie de la musique électro !

Ce week-end du 20 au 22 avril, sera à marquer d’un fanion noir…AVICII, (traduction « enfer » ...

2 commentaires

  1. Le Camus carole

    Merci Éric Fontaine pour ce bel article sur Essaouira et tous ces magnifiques reportages sur des créateurs peu connus

    • J’ai reçu un accueil chaleureux à Essaouira, je recommande vivement cette destination au Maroc, pour les passionnés de l’Art et du beau la Galerie « Empreinte-Atelier des Arts » 28 rue Abou El Mohajir vous révèlera certains secrets d’artistes, qui accomplissent un travail formidable sur la lumière et les couleurs !Merci Carole…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Soirée évènement au Sport Beach de Marseille : Virgin Radio Live !

Le 13 avril va porter bonheur au Sport Beach de Marseille qui accueillera le Virgin ...

Les Mots du DALAÏ-LAMA, un message spirituel à méditer!

Publié aux éditions Presses du Châtelet et disponible en librairie depuis le 14 mars 2018, ...

Il n’est jamais trop tôt pour dire je t’aime

Il n’est jamais trop tôt pour dire je t’aime est un album jeunesse des éditions ...

Fermer