Accueil / Agenda / Exposition « Jean Prouvé-Architecte des jours meilleurs » (Arles-Luma)

Exposition « Jean Prouvé-Architecte des jours meilleurs » (Arles-Luma)

Jean Prouvé (architecte)

Résumer cette exposition s’avère complexe…La grande Halle qui a été une fonderie au XIX°siècle pour les pièces de locomotives s’adapte parfaitement à cet esprit « Jean Prouvé » !

Retour des beaux jours en ce mois de mars, avec un soleil printanier et déjà un thermomètre affichant les 15 degrés. Les anciens ateliers du chemin de fer de la fondation Luma, s’éclairent des premiers rayons de soleil. L’exposition « Jean Prouvé : Architecte des jours meilleurs » a été organisée en collaboration avec la galerie Patrick Seguin (Paris). Joint par téléphone... »En octobre 2016, jusqu’en janvier 2017, nous avions présenté 12 architectures démontables, réalisées entre 1942 et 1969 par Jean Prouvé, sous la forme de panneaux amovibles, avec des photos…C’est la période la plus conséquente de l’architecte. Vous retrouverez ces installations à l’intérieur du plus grand hangar, ainsi que l’école de Bouqueval (1949) et une série de maisons en bois préfabriquées de petites tailles. »

L’exposition Jean Prouvé (Arles)

Le Designer Français Jean Prouvé est né à Paris, le 8 avril 1901, il est le fils du peintre et sculpteur Victor Prouvé…Il rentre comme apprenti en ferronnerie à Enghien, et réalisera sa première chaise en 1924 dans un atelier à Nancy. Dès lors sa carrière est lancée, avec des commandes en ferronnerie architecturale et en fabrication de mobiliers, pour des sanatoriums. Ce n’est qu’après la guerre en 1950, qu’il réalisera les premières maquettes de « maisons légères ». Son savoir faire sera remarqué en février 1956, avec la réalisation de « La Maison des jours meilleurs » !. Pour l’Abbé Pierre (Salon des Arts Ménagers) il proposera une maquette en taille réelle (prototype) d’abri de fortune, qui ne sera pas validé par les pouvoirs publics. Se tournant donc, vers les bâtiments, il collabore avec des industriels pour innover, dans l’architecture des façades légères. N’abandonnant pas sa technologie des « maisons démontables », il réalisera un bon nombre d’édifices provisoires (école, station essence, abris modestes…).

Jean Prouvé, enseignera aussi son art de 1957 à 1970 (Conservatoire National des Arts & Métiers), il décèdera en 1984 (année de ses 82 ans).

Que doit on retenir de cet architecte ?

La station « Total » réalisée par Jean Prouvé

Il fût un patron humaniste, en octroyant les premiers congés payés à ses ouvriers, bien avant la loi « Travail » de 1936. Il a été aussi à la base de l’intéressement salarial. Outre les réussites technologiques et le brevet de créations de pièces (Palais Omnisports Paris-Bercy), sa modernité est analysée dans le monde entier, pionnier du design industriel démontable, on se souviendra de la réalisation des 400 maisons provisoires pour les sinistrés de Meurtre-et-Moselle. Lui-même ayant appliqué sa science sur sa propre demeure de Nancy, celle-ci est devenue « Maison Historique Jean Prouvé » en 1987 !.

Maja Hoffmann, avec la Fondation Luma, a voulu éveiller les consciences, avec une exposition qui donne une prise d’interrogation, à une période où les migrants sont relogés dans des préfabriqués démontables. On doit se réfléchir, sur un habitat modeste et chaleureux à la fois, ce que préconisait Jean Prouvé à son époque.

L’exposition à Arles est visible jusqu’au 1er mai (mercredi à dimanche) pour un tarif de 7 euros (5 € réduit) gratuit pour les Arlésiens et chômeurs (minima social)http://www.luma-arles.org

Eric Fontaine

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

Timoté et ses émotions

Timoté et ses émotions est un nouvel album dans lequel, les jeunes lecteurs vont pouvoir ...

Lire les articles précédents :
Yara Lapidus, Depuis Toi
Yara Lapidus de retour avec une déclaration d’amour : Depuis Toi

Yara Lapidus sort son second album Indéfiniment le 25 mai qu'elle a écrit avec Gabriel ...

Critique PS4 : The 25 th WARD The Silver Case

  Les jeux vidéo font partie des divertissements les plus pratiqués de nos jours. Homme ...

Présentation du Dauphiné Libéré 2018 : De Valence à St Gervais

Le parcours de la 70ème édition du Critérium du Dauphiné qui se déroulera du 3 au ...

Fermer