types of creative writing styles copywriting and creative writing how does homework help students purchase personal statement written essay english class

George Sand – Ma vie à Nohant – Glénat 

Un one shot biographique aux Éditions Glénat qui met à l’honneur la première femme a avoir pu vivre de ses écrits : George Sand, également dite La dame de Nohant, en référence à la maison où elle a vécu et reçu tout le gotha environnant, mais également, inspiré les plus connus et talentueux artistes !!! 

Un parcours hors du commun à retrouver depuis le 14 Avril 21. 

George-sand-glenat
George Sand – Ma vie à Nohant- © Glénat
  • Le décor :

Bourges, Juillet 36 … Un tribunal où se déroule la séparation d’un couple, et le partage des biens. Dans la foule, les langues de vipères se délient et vont bon train : comment peut on briser les liens du mariage ?? On traite la future « jugée » de cabinet de dépravée … Jusqu’à ce qu’elle foule le sol du tribunal, sa fille accrochée à ses jupons. Là, les bouches se referment voyant le charisme de LA Sand. 

Un court procès pour garder son « havre de bonheur », sa maison de Nohant, ainsi que ses enfants. Après un épisode « théâtral » de son avocat, pointant les infidélités de son mari, acclamé par les femmes présentes dans la salle, le tour est joué. Madame se lève et remercie ses amis de l’avoir soutenue … puis, elle se tourne vers son défenseur, pour lui donner rendez vous dans sa propriété !!!!

Telle est Aurore Dupin, qui deviendra George Sand … Libre, non genrée, militante, amoureuse, mère … Ceci est le récit de sa vie.

George Sand – Ma vie à Nohant – planches © Glénat
  • Le point sur la BD :

Comme nous, enfin, comme la plupart des femmes, Chantal Van Den Heuvel et Nina Jacqmin sont conquises par l’histoire militante et libertine de George Sand. Féministe avant tout, en des temps où la femme doit rester à sa place, elle fait fi, tout au long de sa vie, de la morale de l’époque !!

Chantal VDH mène le récit, en imaginant une Sand se confiant à une amie de toujours, et se remémorant les points importants de sa vie. Elle enchaine les évènements entre drame de la vie, humour, amour et liberté …. Difficile de résumer une vie si bien remplie, en 104 pages, et c’est pourtant un pari réussi aux Éditions Glénat, grâce à la manière dont cela est mené.

Il fallait, pour représenter ce personnage affranchi et autonome, un crayon à la fois précis, et romanesque, comme celui de Nina Jacqmin !! Celle ci s’affirme graphiquement, avec un style bien signé, qui évolue au fil de ses participations. 

extrait-GS
George Sand – Ma vie à Nohant – extrait © Glénat
  • La conclusion :

Une George Sand qui passionne toutes les générations de femmes et d’hommes. Par sa détermination à rester libre de tout et de tous avant tout. Les Éditions Glénat et les autrices nous offrent un fabuleux voyage retraçant les années de sa vie passionnante et hors du commun. Une petite Amantine Aurore Lucile Dupin de Francueil, devenue Baronne Dudevant. Pour finir George Sand, bousculée par les drames, mais guidée toujours par la passion !!! Un destin fabuleux !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

L’encyclopédie des peurs Tome 1 – Éditions Jungle

La jeune Lili était loin de se douter, qu’en arrivant chez sa grand-mère, elle aurait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com