Accueil / Agenda / Jacques Gamblin au théâtre Anthéa d’Antibes mercredi 17 janvier

Jacques Gamblin au théâtre Anthéa d’Antibes mercredi 17 janvier

Jacques Gamblin sera en solitaire sur la scène de la salle Jacques Audiberti du théâtre Anthéa d’Antibes mardi 16 et mercredi 17 janvier pour deux représentations de son nouveau spectacle Je parle à un homme qui ne tient pas en place.`

Cette pièce avec Jacques Gamblin , au titre évocateur,  a été écrite à quatre mains, par le comédien lui-même et par le navigateur Thomas Coville. Souvenons-nous qu’en janvier 2014, ce marin chevronné s’attaquait au record du tour du monde à la voile en solitaire sur son trimaran. Une aventure risquée et remplie d’imprévus l’attendaient.  A cause de l’anticyclone de Sainte-Hélène, Jacques Gamblin n’a pu aller jusqu’au bout. Pourtant, pendant ces trente jours de navigation, Jacques Gamblin, resté à terre, a écrit quotidiennement à son ami de nombreux mails pour l’encourager, sans avoir la certitude qu’ils parviendraient jusqu’à lui.

 Les deux hommes ont des similitudes. D’une certaine façon, leurs objectifs, dans leurs difficultés,  se ressemblent : Thomas Coville cherche à accomplir un exploit, Jacques Gamblin, lui, écrit ses propres histoires et les joue sur scène, un pari évidemment risqué dans sa profession. En effet, le comédien que l’on verra cette année au cinéma dans Facteur Cheval de Nils Tavernier, a pris l’habitude d’interpréter au théâtre ses propres textes. La tournée de sa dernière pièce, Je parle à un homme qui ne tient pas en place  passera  par Antibes.

Au théâtre, seul sur scène, le comédien restitue d’une certaine façon cette correspondance singulière. De ces messages émanent des sentiments profondément humains : l’incertitude, la remise en question, le dépassement de soi, la peur, la solitude, l’amitié. L’intime atteint l’universel. C’est donc un spectacle poétique et touchant qui attend le public du théâtre Anthéa d’Antibes.

Je parle à un homme qui ne tient pas en place de et avec Jacques Gamblin mardi 16 janvier à 20h et mercredi 17 janvier à 20h30 au théâtre Anthéa d’Antibes. Tarifs : 37 et 27 euros.

A propos laurence ray

A lire aussi

Fucking Business, un thriller mortel de Do Raze

Les excellentes éditions HC présentent Fucking Business de Do Raze, un polar implacable sur fond ...

Lire les articles précédents :
Cheval de bois, cheval de vent

Cheval de bois, cheval de vent est une bande dessinée des éditions Delcourt, un livre ...

Tour de France 2019 : Grand Départ de Bruxelles

Tour de France 2019 : Grand Départ de Bruxelles Le Grand Départ du Tour de ...

Soldes 2018 : Chaussures en soldes, les articles les plus recherchés

Il est notoire que pendant l’hiver, tout le monde porte des habillements bien adaptés. De ...

Fermer