animal farm creative writing assignment war creative writing prompts junior homework help homework is needed in order to learn doing a dissertation in 2 weeks annotated bibliography mla format maker high school help with homework

Killing time, one shot de Kid Toussaint et Chris Evenhuis aux éditions Ankama.

killing-time-bd-ankamaParu le 26 septembre 2013, aux éditions Ankama, ce one shot, de Kid Toussaint pour le scénario et Chris Evenhuis pour le dessin, entraîne le lecteur dans un polar oppressant, dans la tête d’un tueur en série.

La journaliste Isabelle Bauffays vient d’obtenir, du Sergent Sam Justice, les accréditations nécessaires afin d’interviewer « le tueur des hôpitaux », qui, il y a quelques semaines, a été reconnu coupable de trente-quatre homicides et est condamné à perpétuité à la prison Saint James. Neuf ans plus tôt, un infirmier, dans la pénombre, s’approche d’un patient allongé sur son lit, il est sous oxygène, il est branché, semble inconscient. L’infirmier muni d’une seringue, prend le bras de l’homme immobile, en lui parlant, le rassurant, il le pique, joint ses mains sur son cœur et sort de la chambre, pour continuer sa promenade en fauteuil roulant avec une vieille dame, derrière lui, le voyant de la chambre s’allume et une équipe médicale arrive précipitamment à la chambre 203, pensant que la personne fait une attaque…

Le scénario de Kid Toussaint est un peu tortueux, en effet la bande dessinée compte un grand nombre de flashbacks qui déstabilisent le lecteur, il faut s’efforcer un peu pour suivrekilling-time-bd-ankama-extrait l’histoire. De plus la personnalité du personnage principal ne s’avère pas si simple qu’il n’y parait, mais reste particulièrement prenante, car le lecteur veut comprendre pourquoi tout cela… malheureusement, on reste avec quelques interrogations ! Pourtant bien parti, le récit se perd quelque peu, quelques personnages auraient dû être plus approfondis, cependant le mystère plane et emporte avec lui le lecteur. Le dessin de Chris Evenhuis est plutôt sombre, tout comme le personnage de Gyorgi Owens, le trait est réaliste et précis.

Killing time a une trame intéressante et prenante, malheureusement la suite du récit laisse des interrogations, semble prendre un déroulement logique mais s’accompagne inexplicablement d’un autre récit de mafia…

Céline Durindel,

lire mes derniers articles.

A propos celine.durindel

A lire aussi

la-richesse-est-sacrée-leduc

La richesse est sacrée – Leduc Éso

La richesse est sacrée est un ouvrage de Lila Rhiyourhi, magnétiseuse, guérisseuse, spirite et médium, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com