La cage aux cons aux éditions Delcourt

La cage aux cons est une adaptation du roman Le jardin du bossu, de Franz Bartelt, parue aux éditions Delcourt, en octobre 2020. Une bande dessinée de Matthieu Angotti et Robin Recht, un récit original et inattendu, un roman graphique offrant un huis clos haletant.

la-cage-aux-cons-delcourtDans une maison, un couple s’engueule. La femme affirme en criant qu’elle a vraiment choisi le plus con ! Puis, elle continue, elle demande que son conjoint l’écoute bien, elle veut qu’il ramène du pognon, ainsi il pourra rentrer à la maison, s’il en ramène pas, il ne remet jamais les pieds ici ! Dans la baraque, il n’y a plus un rond, alors l’homme part parce qu’il sait que Karine a toujours raison. Karine c’est son grand amour. Il ne fait pas le poids face à elle qui a des notions d’économie. Son rêve à elle, c’est de devenir capitaliste, elle fantasme en dollars, comme à la télé. Lui, pas du tout, il est plutôt basé sur l’idée de gauche, il a des principes et il est humaniste. Le pognon, ce n’est que par amour pour Karine. Elle est pour le pognon, et lui, il est pour Karine, il ne peut donc pas être contre le pognon… Une fois, il a pris une patate au loto. Karine n’avait jamais été aussi amoureuse…

la-cage-aux-cons-delcourt-extraitLe récit est surprenant, original présentant l’histoire d’une petite frappe mis à la rue par son amour. Il doit revenir avec du pognon, sinon il restera dehors. Alors, le soir, quand un véritable con ivre mort se vante d’avoir plus de liquidités chez lui, dans un bar, il n’hésite pas à le suivre, pour le cambrioler… Malheureusement pour lui, rien ne va se passer comme prévu. Retournement de situation improbable, il devient otage malgré lui et au service d’un homme bien étrange, et plutôt dangereux. Qui est le con dans l’histoire, on ne le sait pas trop, ou peut-être tout le monde ! La bande dessinée se lit facilement, avec ce huis clos bien tenu, cette narration brute et captivante, offrant le point de vue de l’otage. Les dialogues et situations sont rocambolesques. Le final est surprenant, et pourtant tout est très bien ficelé dans ce récit inattendu. Le dessin, en noir et blanc, présente des traits épais, des personnages plutôt caricaturés, dans un décor simple et efficace.

La cage aux cons est un roman graphique, des éditions Delcourt, une adaptation d’un roman noir, qui offre un récit tout à fait inattendu et orignal. L’histoire d’une petite frappe qui veut ramener rapidement du pognon à la maison, mais qui va se retrouver séquestré chez le bourgeois qu’il voulait cambrioler…

A propos celine.durindel

A lire aussi

poly-bd-film-glenat

Poly, la bande dessinée du film

Poly est le nouveau film de Nicolas Vanier, d’après l’œuvre de Cécile Aubry, à l’affiche …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
fred-album-pastel
Fred, le petit album Pastel

Fred est un petit album carré, de la collection Pastel, des éditions L’école des loisirs. …

Humour et couvre-feu, la Toile se déchaîne !

L'humour des internautes fait (couvre)feu de tout bois. Après le confinement, la covid, il aura …

CBD : Quels sont les effets du Cannabidiol ?

Le CBD ou Cannabidiol est l'un des cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. Contrairement …

Close