La venin T4 : Ciel d’éther aux Éditions Rue de Sèvres 

Emily alias « La venin », continue, dans ce quatrième opus, son épopée vengeresse, en éliminant une à une ses proies. Elle a dans l’espoir de retrouver sa mère, qui, semblerait-il, ne soit pas morte comme elle le pensait jusqu’à présent ! 

Un tome 4 intitulé Ciel d’éther pour ce « western » plus élégant , grâce à son héroïne, que testostéroné ! 

A retrouver aux Éditions Rue de Sèvres, depuis le 5 Janvier 2022 !!

couv_la_venin_t4.jpg
La venin Tome 4 © Éditions Rue de Sèvres
  • Le décor :

Si vous aviez raté les autres tomes, cliquez dessus !!! >>TOME 1<<   >>T2<< >>3 <<

Les rues de New York – Un casino à Broadway – Novembre 1900 …

La belle s’est transformée en danseuse de revue à faire pâlir de jalousie toutes les femmes de New York. C’est une nouvelle fois, pour atteindre sa prochaine cible : un certain Stanley Whitman, qui serait impliqué dans le drame qu’elle a subi étant enfant. 

Certaine d’arriver à son but, elle est loin de se douter que les agents Pinkerton sont déjà sur ses traces. Et plus près qu’elle ne le pense ! Heureusement, l’indien est toujours une véritable ombre bienfaitrice et protectrice pour assurer ses arrières. 

Avec quelques difficultés, elle réussit tout de même à s’octroyer le rôle principal de la revue où elle s’est infiltrée. Sans trop de mal, grâce à sa beauté délicate et ses grands yeux bleus qui font chavirer le cœur de tous les hommes. Après la première représentation, le piège se referme exactement comme elle l’avait prévu !!! 

Mais, elle est interrompue dans son rendez vous galant d’after-show, par une surprise de taille : Vicky, qu’elle n’a pas vu depuis un an l’a retrouvé !!! Et, celle-ci s’empresse de pousser dehors les deux « fans » afin de rester tranquille avec son amie ! Ce qui n’est pas pour arranger Emily, qui était sur le point de concrétiser un rendez-vous avec un de ses « galants » …

La venin Tome 4 © Éditions Rue de Sèvres
  • Le point sur la BD :

Une saga, La venin, aux Éditions Rue de Sèvres, continue de bousculer le genre, grâce à Laurent Astier est sa ré-invention totale de cet époustouflant western féminin, où il place le rôle de la femme au sein de l’intrigue ! Ce quatrième tome prend des airs moins « agressifs » et vengeurs, avec une surprise scénaristique de taille. On retrouve une héroïne aux airs plus fragiles et décontenancée par des émotions auxquelles elle ne s’attendait probablement pas. L’auteur alterne passé et présent pour une avancée majeure de l’histoire.

Côté graphisme, c’est fabuleux. Le travail sur la reconstitution des villes et paysages, toujours aussi précis. Et notre Emilie est représentée avec tant de délicatesse, avec de multiples toilettes qui l’a rendent encore plus bluffante et hypnotisante. Aucune fausse note, c’est un ensemble irréprochable !

la_venin_t4_planches.jpg
La venin Tome 4 © Éditions Rue de Sèvres
  • La conclusion :

Toujours aussi éblouie par la série dont la toile se précise au fil des tomes. Ciel d’éther se veut plus « moelleux » que les précédents opus de La venin aux Éditions Glénat. Mais, notre Emily n’a-elle pas droit à un petit break avec tout ce qu’elle provoque ?!! Une jolie « parenthèse » donc, avec des flash-backs nécessaires, qui nous emporte une nouvelle fois ! Même si le serpent de la vengeance s’est endormi pour quelques instants, j’imagine qu’il va se réveiller de plus belle pour le tome 5 !!! 

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

“Les promises”, le nouveau roman de Jean-Christophe Grangé

Voici le seizième roman de Jean-Christophe Grangé, et une fois de plus c’est l’éditeur Albin …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com