Accueil / Culture / Le jour où tout bascule d’Edouard Moradpour

Le jour où tout bascule d’Edouard Moradpour

Les excellentes éditions Fauves présentent un témoignage bouleversant sur le chemin vers la spiritualité d’un homme brisé suite au suicide de sa compagne : Le jour où tout bascule d’Edouard Moradpour.

Le jour où tout bascule

L’argument du roman :
« J’étais matérialiste. Je ne croyais qu’en ce que je voyais. L’âme était une invention des religions et il n’y avait rien après la mort, rien que le néant. Pas de « vie » après la vie, le vide, comme une nuit sans rêves. Je ne croyais pas non plus à l’amour et pensais être incapable d’aimer, d’avoir réellement de l’amour pour l’autre ; en avais-je pour moi ? Et puis survint la tragédie. Le 26 juin 2008, ma compagne Elena avec qui je vivais depuis sept ans à Moscou se suicidait dans notre appartement.

Je me sens maintenant assez fort pour vous raconter l’itinéraire de mon « Éveil » vers la Spiritualité : celui que j’étais et celui que je suis. Je veux témoigner, partager ce tournant de ma vie. Expliquer comment cette épreuve m’a ouvert les yeux et m’a apporté la Lumière, malgré les heures les plus sombres de mon existence. »

L’auteur livre un récit personnel et sincère, dans lequel il explore les thèmes du couple, du deuil, de la culpabilité après le suicide de sa compagne, et comment il a surmonté cette épreuve. Il revient sur ses expériences « mystiques » avec de grands mediums, qu’il décrit avec lucidité ; au départ très sceptique, il a été amené à changer sa vision de « l’après », et par là-même celle du mystère de la vie et de l’origine de l’univers.

Mon avis de lectrice :
Le jour où tout bascule d’Edouard Moradpour est un récit émouvant et sans concession sur un cas de résilience. L’auteur déplie sa trame narrative avec justesse et spontanéité, nous embarquant vers un voyage intérieur salvateur.

Le style franc sert un récit calme et posé, empreint de sagesse. Avec beaucoup de pudeur, Edouard Moradpour explore les relations de couple, ses dérives, ses joies et ses peines, jusqu’au paroxysme.

La partie où il explique sa quête de spiritualité est saisissante, pleine de courage et de détermination. Un très beau témoignage dont les enseignements sont utiles. Belles lectures.

A propos alissash

A lire aussi

les-runners-premieres-foulees-bamboo

Les runners – Premières foulées

Premières foulées est le premier tome de la série Les runners des éditions Bamboo, paru ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.