Legio Patria Nostra, tome 2, Main de bois

Main de bois est le deuxième tome de la série Legio Patria Nostra, de Jean-André Yerlès et Marc-Antoine Boidin, paru aux éditions Glénat, en avril 2021. Une bande dessinée qui présente la suite des aventures de Casimir qui s’est enrôlé dans la Légion étrangère.

legio-patria-nostra-t2-main-de-bois-glenatLui et le capitaine, ça n’avait pas bien commencé. Il faut avouer que le jeune homme n’était pas docile. Mais la main du capitaine était faite dans un bois plus dur que sa tête. Même sous le feu de ces enragés de Mexicains, il s’est dit qu’ils étaient bien dingues de se faire enfumer et tirer comme des lapins, tout cela pour protéger un convoi d’or. Sur le champ de bataille tout le monde est mort, et lui a envie de rire… Il se souvient de la tête du Mexicain quand Morzicki lui a dit d’aller se faire foutre… Casimir a soif, il pense à Dino, son ami de toujours, il sent qu’il va y passer, et tout cela à l’autre bout du monde ! Dino n’y croirait pas… D’ailleurs Dino semble être à ses côtés, lui demandant ce qu’il fait encore, qu’il doit encore être après lui pour qu’il bouge. Puis, il lui ordonne de se lever et de se dépêcher… Dans son délire, Casimir donne une main de bois à un Mexicain.

legio-patria-nostra-t2-main-de-bois-glenat-extraitLe récit est toujours aussi plaisant et captivant, avec la suite des aventures de Casimir qui se retrouve en Algérie, enrôlé sous une fausse identité, dans la Légion étrangère. Il y découvre une discipline de fer, mais aussi des camarades bien différents, avec qui cela commence plutôt mal. Le jeune homme va apprendre à faire confiance aux autres et retrouver Zélie. Mais il va lui falloir mal agir pour pouvoir sortir la belle jeune fille d’un mauvais pas. Le gamin va donc grandir et apprendre, entre bagarres, chaleur et privations, grâce au capitaine et à ses camarades. Une sorte d’amitié se dévoile et ressort de cette nouvelle aventure. La bande dessinée est bien découpée, présentant le champ de bataille au Mexique, avant de revenir sur l’origine de la main de bois du capitaine, puis sur la suite des aventures de notre héros. L’histoire est pleine de rebondissements, avec quelques camaraderies, bagarres, mais aussi la demande oppressante du capitaine pour partir au Mexique, au front. Une autre surprise attend Casimir à la fin de l’album. Le dessin est toujours aussi plaisant, avec un trait dynamique, élancé et fluide, avec un découpage vif et plaisant. Un cahier graphique, à la fin de l’ouvrage, vient enrichir l’ensemble.

Main de bois est le deuxième tome de la série Legio Patria Nostra, des éditions Glénat, qui propose de découvrir la suite des aventures de Casimir, enrôlé dans la Légion étrangère, pour tenter de retrouver la belle Zélie. Une expérience unique pour le gamin, qui va devenir, petit à petit un homme…

A propos celine.durindel

A lire aussi

mon-premier-livre-je-fete-noel-langue-au-chat

Mon premier livre – Deux nouveaux titres pour la collection

La collection Mon premier livre, des éditions Langue au chat, se complète avec deux nouveaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com