Accueil / Culture / L’homme qui courait après son nez de Gerald Cahen

L’homme qui courait après son nez de Gerald Cahen

A paraitre le 19 octobre 2017 chez les Ateliers Henry Dougier, L’homme qui courait après son nez de Gerald Cahen est un recueil de nouvelles atypiques et inattendues.

l’homme qui courait après son nez

Le propos de l’ouvrage :
Ces dix-sept nouvelles sont autant de petits portraits de personnages affligés d’une manie ou d’un ridicule qui leur rend la vie impossible. Elles sont regroupées en cinq chapitres correspondant à cinq caractères. Il y a les grands timides qui ne caressent les femmes que des yeux, à commencer par le Bon Dieu qui passe son temps à se cacher ; les délirants qui ont trop lu Gogol et courent encore après leur nez ; les rieurs qui, à force de rire, finissent par fondre en larmes ; les mal élevés qui ne savent pas se tenir en société et mettent des gants blancs pour écrire des horreurs ; et les mal aimés enfin qui vont partout pleurant qu’on ne les prend pas au sérieux.

Mon avis de lectrice :

Ce qui est difficile pendant la lecture de cet ouvrage, c’est de savoir si on aime ou pas. Souvent, dès les premières pages, on sait. Dans le cas de recueil de nouvelles L’homme qui courait après son nez de Gerald Cahen, il faut y consacrer beaucoup plus d’énergie et d’attention pour savoir.

Et croyez-le ou non chers lecteurs, je viens de refermer le livre et je ne sais toujours pas. Mais est-il si important de tout savoir dans la vie ? Un peu de flou dans ce monde si carré, si organisé n’est-il pas juste ce dont l’humanité a actuellement besoin pour savoir prendre du recul et faire le point ?
Ne pensez-vous pas qu’il est temps de rompre avec ce sacro-saint bi-partisme du gout : j’aime- j’aime pas, j’adhère-j’adhère pas, je cautionne-je cautionne pas, etc…

Ce sentiment de ne pas savoir m’a poursuivie longtemps après que j’eus refermé le livre, comme une odeur persistante de parfum de mamie croisée dans un ascenseur, dont on aimerait se débarrasser et qui, cependant, vous ramène à des souvenirs heureux. L’art est censé transformer l’humain, je peux affirmer que ce livre : L’homme qui courait après son nez de Gerald Cahen a rempli entièrement son office auprès de ma personne. Un ouvrage qui fait réfléchir et qui vous transforme, on n’en croise pas tous les jours… un conseil, faites-vous votre propre opinion, lisez-le.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

Les 3 font la paire – Un intrus dans les nombres

Les 3 font la paire est un bel album, au graphisme attrayant, des éditions Nathan, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
formule 1 GP Japon
Lewis Hamilton vainqueur du Grand Prix de Formule 1 du Japon

Lewis Hamilton sur Mercédès remporte le  grand prix de Formule 1 du japon ce 08 ...

Un Festival c’est trop court à Nice du 12 au 20 octobre

Du 12 au 20 octobre aura lieu la nouvelle édition du Festival européen du film ...

talons-aiguilles-et-coups-de-theatre-jane-graves-milady
« Talons aiguilles et Coups de théâtre » de Jane Graves

Jane Graves nous avait régalée avec sa romance "Lune de miel et gueule de bois". ...

Fermer