Accueil / Sport / Cyclisme / LeCyclo présente les garde-boue iGlow de Topeak

LeCyclo présente les garde-boue iGlow de Topeak

On vous avait parlé du site Le Cyclo il y a quelque temps déjà. Un site voué à rendre hommage à la passion du vélo en mettant l’innovation au service de la sécurité. Et du plaisir, bien-sûr ! Aujourd’hui, France Net Infos teste pour vous les garde-boue innovant et lumineux Topeak
vélo-le-cyclo-garde-boue-iglow-topeak
Photo : Victoria Marion ©
Qu’est-ce que c’est ?

Les garde-boue éclairage intégré Defender I Glow sont les petits nouveaux du site web. Produits par Topeak, ils arborent un design élégant et discret. Composés de polycarbonate noir, leur texture est mat et produisent un effet sport/classe apprécié. 

le-cyclo-vélo-iglow-topeak-garde-boue
Photo : Victoria Marion ©

Qu’est-ce qu’ils ont de spécial ?

Ces garde-boue se démarquent des autres tout d’abord par leur design. En effet, l’éclairage LED surligne chaque garde-boue, assurant un éclairage visible de loin. Et pour être encore plus sûr, on peut rendre cet éclairage clignotant ! Malgré cela, ces garde-boue sont très légers ! On allie donc sécurité et confort ! 

C’est pratique ?
le-cyclo-vélo-iglow-topeak-garde-boue
Photo : LeCyclo ©

L’assemblage n’est pas compliqué en soi. Cependant, cela peut poser problème si vous avez un modèle de vélo qui ne correspond pas forcément à ce qui est indiqué sur la notice. Ainsi, l’écrou de frein ne sera pas forcément placé là où le préconise la notice. Dans ces cas-là, on adapte comme on peut, mais ça tient. Attention, ces garde-boue s’adaptent à des pneus 700, jusqu’à 25C maximum. 

C’est résistant ?

Certaines pièces sont un peu fragiles, il faut les monter avec précautions et normalement tout ira bien. Si on force un tant soit peu, la matière casse, mais en pratique, une fois monté sur le vélo, c’est résistant !

Un bémol ?

Là où cela pèche un peu, c’est que c’est manuel. C’est-à-dire qu’il faut bien penser à enclencher l’éclairage quand on prend le vélo, et l’éteindre quand on le pose. Car lorsqu’il est éteint, le garde-boue n’est pas du tout réfléchissant. Concernant la batterie, elle est censée tenir 50 heures en éclairage continu et 100 en mode clignotant, il faut donc penser à changer les piles quand la lumière faiblit ! 

 

le-cyclo-vélo-iglow-topeak-garde-boue
Photo : Victoria Marion ©
Distribué par Now Company : www.nowcompany.com
fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

Le riz au lait par Vivien Paille !

Vivien Paille réinvente le riz au lait, à travers trois petites bouteilles en verre, composées ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
L’homme qui courait après son nez de Gerald Cahen

A paraitre le 19 octobre 2017 chez les Ateliers Henry Dougier, L'homme qui courait après ...

formule 1 GP Japon
Lewis Hamilton vainqueur du Grand Prix de Formule 1 du Japon

Lewis Hamilton sur Mercédès remporte le  grand prix de Formule 1 du japon ce 08 ...

Un Festival c’est trop court à Nice du 12 au 20 octobre

Du 12 au 20 octobre aura lieu la nouvelle édition du Festival européen du film ...

Fermer