Accueil / Culture / Musique / clubbing / [LIVE REPORT] ElectroShock Virgin Radio 2017

[LIVE REPORT] ElectroShock Virgin Radio 2017

Ce jeudi 30 novembre avait lieu la 11ème édition de la soirée Electroshock de Virgin Radio à l’Accor Hotels Arena. La programmation mettait à l’honneur la nouvelle scène française électro avec Kungs, The Avener, Feder, Synapson, Ofenbach ; parrainée par deux poids lourds qu’on ne présente plus Justice et Martin Solveig.  Le temps d’une soirée, Virgin Radio nous a proposé La Plus Grand Discothèque du monde made in France. Dans les années 90 nous avions droit à la compilation best-of deluxe, le mp3 est passé par là, maintenant la crème des artistes « pump it up » vous font danser le temps d’une soirée mémorable. 

Rassurez-vous cette critique ne sera pas teintée de nostalgie. Pourtant les années 90 ont imprégné les différents sets de cette soirée. On ne compte plus les samples de Dr Dre, Daft Punk, Gala Un Retour vers le futur festif et jouissif qui s’est enchaîné sans temps mort avant l’explosif show de Justice. Mais avant d’y venir, The Avener s’est imposé comme la révélation de la soirée. Parvenir à mixer ses tubes pop « Fade Out Lines » « Castle in the Snow » « You Belong » au détour d’un « Around The World »  et de l’intemporel slow « Everybody’s Got to Learn Sometime » de The Korgis ;  lui a permis de s’imposer comme The Master of the Night pour électriser les foules, tout en affirmant son penchant House dans la lignée d’un Etienne de Crécy

S’il fallait retenir une petite déception se serait la prestation de Kungs. Un show millimétré – un peu trop même – qui faisait penser à du sous David Guetta  « je lève les mains en l’air et j’enchaine du bon gros boum boum impersonnel ». Le public a été conquis, mais l’originalité de son set en comparaison avec celui de The Avener était moins prégnant. On peut être un bon producteur de musique, mais cela ne suffit pas pour créer une osmose « unique » avec son public d’un soir. Et ce n’est pas Martin Solveig qui me contredira. Le taulier de la soirée qui a transformer l’Accor Hotels Arena en un karaoké géant. Tout simplement sublime et d’un semblant de facilité déconcertant. La foule a entonné d’une voix le refrain « We all stars« , alors que Martin Solveig brillait de milles feux en haut de cette pyramide multicolore tournoyante. God is a dj ! 

Et Justice est arrivé. Un uppercut violent, sombre et hypnotisant. « Vous êtes des animaux / Vous allez crever » de Mr Oizo en guise d’introduction, pour mieux embrasser les basses grasses et agressives de « Phantom part II » remixé par Boys Noize, et la « Space Disco » de J Paul Getto revisitée façon « plus c’est haché et scratché dans tous les sens mieux c’est ». Vous ne comprenez rien ? Normal. Justice nous a fait un doigt d’honneur orgasmique des plus tonitruant où l’ombre de Flashdance et son « I’m so excited » planait.  C’est ça l’effet Electroshock de Virgin Radio !

A propos Yohann.Marchand

A lire aussi

Deux nouveaux albums pour l’ami des petits, T’choupi !

T’choupi fait du camping et T’choupi champion de foot ! sont les deux nouveaux albums, dans ...

Lire les articles précédents :
[CRITIQUE] La Villa : une fable qui fait des remous

Et si c'était vous ? Robert Guédiguian tente de nous interpeller sur le sort des migrants ...

laura-laune-palais-des-glaces
Laura Laune dans « le diable est une gentille petite fille »

Laura Laune - Humoriste belge primée 17 fois en festival d'humour depuis 2 ans, cette ...

Un nouveau Trio de luxe avec Coutin, Morgand et Savage

Trio de luxe avec Coutin, Morgand et Savage Un nouveau Trio de luxe pourrait bien écumer ...

Fermer