Accueil / Clips / Médine dérange l’histoire

Médine dérange l’histoire

MédineCe n’est pas la première fois que Médine dérange l’histoire. Affabulé d’une plume affutée, des sources plus justes que celles des livres scolaires, et une voie pleine de franchise, ce poète moderne, car c’est comme ça qu’on qualifie un homme de son calibre, a plus de mérite que ceux prônant l’Histoire, tissus de mensonges sensés conditionner les générations futures.

Fils d’Afrique, Fils de France, Médine marque ses pages de vérités que les propagandistes ne doivent pas trop apprécier. Il revient, avec ce morceau, Alger pleure, répondant à tous les enfantillages se jouant dans les hautes sphères sur la théorie du genre. Il le dit lui même: « Je me soucis d’avantage de tout ce qui ne sera pas enseigné dans les écoles avant longtemps et pourtant indispensable à l’équilibre de nos générations… »  Il met le doigt sur le véritable problème. Bien que musique, le but est politique. Voyez tout ce qui passe aux oubliettes pendant qu’on tergiverse sur les droits que l’on veut ou non octroyer aux autres, voyez ce qui glisse sous nos nez pendant que Boutin reprend stupidement le Gorafi, voyez l’histoire se modifier pendant que l’être humain court après le confort.

Médine dérange l’histoire, encore, et toujours. L’espoir de voir la France assumer ses atrocités, sa lâcheté, c’est un combat, que trop peu ne mène. Si cela pouvait servir, pour qu’à l’avenir, le pays se revendiquant celui des droits de l’Homme, fasse de l’ingérence non intéressé, dans le seul but de la paix, alors restera t il encore une chance…

Découvrez ce morceau, et ouvrez vos oreilles…

A bon entendeur…

 

A propos Agence

A lire aussi

Bruce Springsteen Cover : l’Histoire du Boss racontée à travers sa discographie

Le journaliste et directeur de Rolling Stone France, Belkacem Bahlouli, revient sur l’incroyable parcours de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.