Accueil / Mode / Bijoux / Rencontre avec George Chakiris, inoubliable dans West Side Story et Les demoiselles de Rochefort

Rencontre avec George Chakiris, inoubliable dans West Side Story et Les demoiselles de Rochefort

George Chakiris, l’inoubliable interprète de Bernardo dans West Side Story, était l’invité d’honneur des dernières rencontres cinématographiques de Cannes.  Nous avons eu le privilège de le rencontrer. Pendant près d’une heure et demie, nous avons parlé de sa carrière, de West Side Story et des Demoiselles de Rochefort, de la joaillerie, sa passion, de littérature, de Michelle Obama et même de Trump. Un grand moment, en toute simplicité.

George Chakiris

Avant de triompher aux Oscars en 1962 en remportant le prix du meilleur acteur dans un second rôle pour  West Side Story, George Chakiris était danseur. Sur scène, à Londres, il incarnait Riff, le chef des Jets. Lorsqu’on lui a proposé de passer des auditions pour le film, il a postulé pour Riff et Bernardo, le chef des Sharks.  C’est le second qui lui a porté chance.  Pendant huit mois, il s’est consacré au film puis dès que le tournage a été terminé, il est retourné à Londres pour retrouver Riff sur les planches !  George Chakiris ne tarit pas d’éloges sur Jerome Robbins, le chorégraphe de West Side Story, « un génie, en avance sur son temps, qui a révolutionné la danse et la comédie musicale en un seul film ».  Dans West Side Story, les chorégraphies ont été créées en premier, avant la musique. Pour Jerome Robbins, la danse n’illustre pas l’histoire mais elle la fait véritablement ; chaque pas a une signification. Cette rigueur se voit à l’écran. West Side Story a marqué des générations de spectateurs, partout dans le monde. Actuellement, un remake sous la direction de Steven Spielberg est en cours de préparation. On n’a pas manqué de demander à George Chakiris son opinion sur un tel projet. Il nous a confié qu’il y était favorable et qu’il était même impatient de connaître le nom de l’acteur qui allait incarner à son tour Bernardo !

Quelques années après le triomphe de West Side Story, George Chakiris a été sollicité par Jacques Demy pour Les demoiselles de Rochefort. Le réalisateur souhaitait absolument Gene Kelly et George Chakiris dans le film.  Il a rencontré Jacques Demy, « un merveilleux réalisateur », et Michel Legrand le même jour à Los Angeles. Il était très flatté. Contrairement à West Side Story, pour les Demoiselles de Rochefort, Michel Legrand avait créé en premier la musique. Avant le tournage, les comédiens (sauf Danielle Darrieux), avaient été doublés sur les chansons. Les chorégraphies devaient s’adapter à la musique.  Il nous a confié que pour la scène de la kermesse , qui était relativement longue, il avait fallu inventer des mouvements pour la chorégraphie, ce qui n’avait pas été facile ! Sur le tournage, il croise souvent Agnès Varda, la femme de Jacques Demy. Il côtoie Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Danielle Darrieux, Michel Piccoli, Jacques Perrin. Que de souvenirs ! C’est toujours avec beaucoup de plaisir qu’il évoque le film. Au Japon notamment, où il se rend souvent, le film est régulièrement projeté .

West Side Story et Les demoiselles de Rochefort font partie de ses films préférés mais il a aussi une affection toute particulière pour Le vol de la Joconde de Michel Deville. Dans le film, inspiré d’une histoire vraie, il interprète un Italien qui a volé le tableau de Leonard de Vinci au Louvre.  George Chakiris regrette que Michel Deville n’ait pas pu faire le film qu’il désirait vraiment à cause du producteur qui intervenait trop sur le montage. Néanmoins, c’est une expérience qui lui a beaucoup plu et qui lui a permis de rencontrer Marina Vlady. Il l’a revue il y a quelques années lors d’un festival. Leur amitié était intacte.

George Chakiris a tourné pour de grands réalisateurs français et aime notre cinéma, qu’il qualifie « plus proche de la réalité » que le cinéma américain « plus superficiel ».  C’est en tournant en France et en voyant des films français en version originale, qu’il a appris à parler notre langue. George Chakiris a répondu à certaines de nos questions en français et il s’exprime très bien.

Il a aimé faire du cinéma et tourner pour la télévision (où « il faut aller très vite ») mais tout cela est désormais terminé. Il pense qu’il ne pourrait plus « supporter les longues journées de tournage et d’attente au cinéma ».Il aime être tranquille, au calme. Il se consacre désormais à la joaillerie, une passion née sur les tournages, durant son temps libre. Il a d’abord pris des cours et a appris à travailler avec des métaux. Il a commencé par des pièces faciles et maintenant il crée des bijoux qu’il vend un peu partout et notamment au Japon. Nous avons pu voir un bracelet qu’il a dessiné lui-même, une pièce unique. Quel talent ! Sur son site, https://georgeschakiris.com, il est possible de voir ses créations.

Décidément, George Chakiris a plus d’une corde à son arc. Lorsqu’on lui demande s’il envisage d’écrire son autobiographie pour raconter tous ses souvenirs et ses belles rencontres, il répond qu’il est devenu « paresseux » et qu’il « faut de bonnes raisons pour écrire ». Il préfère lire la vie des autres. En ce moment, il se passionne pour la biographie de Michelle Obama, une femme exceptionnelle à ses yeux.

Lorsque l’interview s’est terminée, nous nous sommes rendus compte que nous avions parlé pendant une heure et demie.  George Chakiris est tellement passionnant et attentif aux autres que le temps passe très vite en sa compagnie.

A propos laurence ray

A lire aussi

Halloween 2019 au Parc Astérix ? C’est Astérix et Périls

Peur sur le Parc – De la petite frayeur à la maxi-trouille, découvrez les nouveautés ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Un Hiver Serein au Lanqi Spa

 Jusqu’à la fin de l’hiver, le Lanqi Spa, spécialiste des massages chinois; appelés aussi TUI ...

Olympus Mons, tome 5, Dans l’ombre du soleil

Dans l’ombre du soleil est le cinquième tome d’Olympus Mons, la série de Christophe Bec ...

visiter bruxelles
Que faire à Bruxelles ? Notre TOP 5 à ne pas rater

Bruxelles est une ville détenant de nombreuses richesses. Nous ne savons plus où donner de ...

Fermer