Shaolin – L’enfant du destin

L’enfant du destin est le premier tome de la nouvelle trilogie des éditions Soleil, Shaolin, paru en septembre 2020. Un récit d’aventure et fantastique, de Jean-François Di Giorgio et Looky, qui se déroule dans une Chine médiévale fantasmée.

shaolin-t1-enfant-du-destin-soleilLa neige tombe et la montagne est recouverte de neige. Sur les hauts plateaux, des hommes se sont arrêtés pour faire une pause et pour manger. Alors que le feu est allumé et que le repas chauffe, un homme voit un étranger s’avancer vers eux. Il est puissant, il visage lacéré, il n’inspire pas confiance. Ses dents sont limées en pointe… Il jette auprès du feu sa gourde et demande s’il peut se joindre à eux. L’un des voyageurs explique qu’ils ne veulent de de compagnie et qu’ils allaient se remettre en route. L’étranger continue, il recherche du travail et demande s’ils ne manquent pas d’hommes. Un autre homme pose sa main sur l’épaule de l’étranger, affirmant qu’ils sont assez nombreux. L’étranger arrive alors à faire voler son poignard jusqu’à sa main avant de trancher la gorge d’un premier homme et de décapiter un second.

shaolin-t1-enfant-du-destin-soleil-extraitDe nos jours, au monastère des trois royaumes, dans la province de l’Amdo, au Tibet, un jeune garçon, qui est le narrateur de cette histoire, présente les différents personnages qui l’entourent, ainsi que sa particularité, ses visions…  Des satanées visions qui lui font peur et qui, aux yeux des autres, le font prendre pour un fou ! Aussi, le jeune garçon doit trouver sa place difficilement dans ce monastère. Ailleurs, des évènements troublants sont en train de se produire, mettant en péril l’équilibre du monde. Dans ce premier tome, les différents éléments se mettent en place, présentant brièvement aussi les prochaines difficultés et dangers que va devoir affronter le jeune shaolin, Nuage blanc, qui détient un pouvoir, dont il n’a pas encore réellement conscience. La bande dessinée est assez plaisante à lire, offrant une lecture assez fluide et plaisante, entre complots, pouvoir, destin, magie… Le dessin est agréable, moderne et dynamique, offrant de belles scènes d’action.

L’enfant du destin est le premier tome de la trilogie Shaolin, des éditions Soleil, qui présente un récit bien mené, entre action et magie, aventure et fantastique, dans une Chine médiévale fantasmée et captivante, qui cache bien des mystères.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Un putain de salopard – Tome 2 – Éditions Rue de Sèvres – BD

Lorsque la mère de Max est morte, le jeune homme était loin de se douter …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Sète : “Hors-Champ” et les coulisses du cinéma à The Rio

"Hors-champ" de Alain Adler et Gaston Paris (Agence Roger-Viollet) Une exposition sur les coulisses du …

Stray cats Rocked This Town From La To London : Une setlist explosive !

Le mythique trio rock’n’roll qui marqué la scène rock des 80' s souffle ses 40 …

Le calendrier de l’Avent Thés de la Pagode 2020 – Rêves d’Asie

Quelle joie de se retrouver aujourd’hui autour du calendrier de l’Avent Thés de la Pagode …

Close