Accueil / Culture / Littérature / BD / Zeppelin’s war, tome 1, Les Raiders de la nuit.

Zeppelin’s war, tome 1, Les Raiders de la nuit.

zeppelins-war-t1-les-raiders-de-la-nuit-soleilParu fin juin 2014, aux éditions Soleil, Zeppelin’s war, Les Raiders de la nuit est le premier tome d’un diptyque, où Richard D. Nolane et Vicenç Villagrasa Jovensà, ont décidé de revisiter la grande guerre autour d’un engin aéronautique trop peu abordé en bande dessinée.

Novembre 1916, au palais d’hiver de Saint Pétersbourg, capitale de l’empire russe, Raspoutine profite de l’absence du Tsar, parti sur le front, pour demander à son altesse, qui a pris en mains certaines décisions, pour demander à financer un projet, un voyage jusqu’au Spitzberg, mais à cette époque de l’année, avec un bateau c’est impossible, Raspoutine demande alors un dirigeable… Début décembre 1916, au-dessus du nord de la France, occupée par les allemands, des dizaines et des dizaines de dirigeables allemands se préparent pour un raid au-dessus de Paris. Les officiers allemands façonnent leur plan, lorsqu’ils sont surpris par le signalement d’un avion de reconnaissance ennemi. En effet, un avion français et ses deux passagers remarquent, effrayés, le cortège de zeppelins, mais n’ayant pas de radio, ils décident de faire demi-tour, malheureusement, l’avion va être pris sous le tire d’une mitrailleuse allemande, qui va y mettre feu…

Les combats aériens de cette bande dessinée sont surprenants, le récit l’est tout aussi et également intéressant, le lecteur y retrouve, quatre principaux personnages, et pas des moindres, Hitler, Goering, Guynemer et Raspoutine ! Une étrange histoire revisitée qui propose un Hitler, jeune officier, déjà obsédé par la race aryenne,Zeppelin's War T1.indd et un Raspoutine qui recherche un mystérieux objet au pouvoir magique, en autres… Néanmoins la bande dessinée est prenante et dynamique, parfois, peut-être trop enjolivée et agrémentée par ces personnages qui surprennent, et dont on ne sait pas toujours quoi en penser, il faut donc garder à l’esprit que le récit est une uchronie. Le dessin est également surprenant, dynamique, les scènes de combats aériens sont vives et extraordinairement bien maîtrisées.

Zeppelin’s war, Les Raiders de la nuit, est donc une nouvelle série uchronique, qui revient sur la grande guerre  et les dirigeables allemands, les zeppelins, qui ont fascinés plus d’un homme…

A propos celine.durindel

A lire aussi

IAM de Grégory Aimar, Transhumanisme une nouvelle religion ?

Paru aux éditions Edilivre, IAM de Grégory Aimar présente sous forme de fiction d’anticipation une ...

Lire les articles précédents :
Kit bracelets du monde, 17 modèles de bracelets.

Paru fin juin 2014, aux éditions Dessain et Tolra, du groupe Larousse, le Kit bracelets du ...

CITROËN CX souffle aujourd’hui ses 40 bougies

Révélée au salon de l’Automobile à Paris en 1974, la CITROËN CX souffle aujourd’hui ses ...

La bague anti-ronflement

La première étude clinique indépendante au monde vérifiant l’efficacité de l’acupression sur le ronflement a ...

Fermer