Accueil / Culture / Manga :Dresseuses de Monstres : Et si « Godzilla » devenait votre copain ?!!!

Manga :Dresseuses de Monstres : Et si « Godzilla » devenait votre copain ?!!!

Qui n’aimerait pas pouvoir « apprivoiser » des monstres aussi énormes que Godzilla ?? C’est grâce à Mujirushi Shimazaki et à Komikku Éditions que votre « rêve » va devenir réalité : en suivant les aventures d’une flopée de gamines de 12 ans, dans une école un peu spéciale !

 Succombez au charme de « Dresseuses de Monstres » paru le 6 Juillet !!! Un seinen avec des monstres et des jeunes filles qui ne manquent pas d’humour et de candeur !

© Mujirushi Shimazaki / Houbunsha
  • Le décor :

Les « Kaïjus » : des monstres d’origine inconnue, apparus pour la première fois sur Terre en 1999, dans la ville de Tatara … Tout d’abord menaçant, aux yeux des hommes craignant pour leur survie, de part leur imposante grandeur et leur agressivité, il est à présent prouvé, par plusieurs études, que les « Kaïjus » peuvent être en quelque sorte, « apprivoisés » !

Il s’avère qu’ils sont sensibles à la voix de certaines jeunes filles, qui peuvent alors en prendre le contrôle en chantant !

Ces êtres ont été dispatché dans différentes zones de protection situées dans la vieille ville détruite.

C’est donc aux portes de l’école de dresseur, que sont reçus régulièrement de nouveaux Kaïjus, dans le club d’élevage et de recherche, afin d’en apprendre un peu plus chaque jour, sur leur mode de vie.

 

© Mujirushi Shimazaki / Houbunsha

 

Cette année, deux nouvelles étudiantes de 12 ans, Ion Hidaka et Sora Misumaru, sont intégrées au programme et elles commencent leur cursus, en ayant la tâche de s’occuper de « Bleu », un immense lézard inoffensif qui a investi la forêt derrière l’école !!

Au fil de l’histoire, elles vont rencontrer la présidente du club d’élevage, et une doctorante, avec qui une sorte de compétition va s’établir !!!

Il apparaît que l’une des deux nouvelles, au bout d’à peine quelques jours, ai des prédispositions avec « Bleu » et que celui-ci essaye de communiquer également en lui faisant découvrir un cimetière pas comme les autres !!!

Parviendront-t-elles à percer les secrets et les énigmes de « Bleu » et de ses congénères, qui apparaitront un à un au fil des pages …

© Mujirushi Shimazaki / Houbunsha

Le point sur le manga :

Des illustrations assez naïves, des fillettes trop « Kawaï » : frêles et innocentes, des monstres gigantesques qui réagissent à leurs voix comme par « magie » … voici un mélange bien dosé par Mujirushi Shimazaki pour un seinen tout mignon où le scénario suit son cours en toute bonhomie !! Le rêve de chacun/une d’entre nous, d’avoir un « pote » aussi effrayant qu’un godzilla et aussi gigantesque qu’un building américain devient accessible grâce à la lecture de ce manga, qui nous fait réfléchir sur l’acceptation de l’autre, aussi différent soit il !!, et sur la compréhension de celui-ci afin d’annihiler la peur primaire qu’on peut en avoir !! On reste un peu sur notre fin avec des questions sans réponses sur les origines de ce « chaos », peut être auront nous droit à une suite … mais le point fort du scénario, réside dans l’acceptation de la différence, l’histoire, et les personnages attachants qui le composent … Un mix entre « Godzilla », « Pokemon », et les « petites fraises » !!! Intéressant !!

La conclusion :

Un petit seinen en deux tomes, proposé par Komikku Éditions : « Dresseuses de monstres » reste un joli divertissement, avec le côté amusant et gaffeur des personnages, confronté à un monde totalement détruit, et ces « bestioles » apparues on ne sait comment ; Un bon manga fantastique, accessible à n’importe quel âge pour tout les amoureux de « kawaïtude » !!!!!

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Lindsey Buckingham et Christine McVie et le nouveau Fleetwood Mac

Formé au Royaume-Uni en 1967, Fleetwood Mac dont les ventes d’albums se comptent par plusieurs ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Toc Toc – Le retour de la comédie de Laurent Baffie à la Grande Comédie

Toc Toc - Retour de la comédie à succès de Laurent Baffie, le sniper aux ...

KALAWAYA – Churla, chamane bolivienne, d’Henri Gougaud

Henri Gougaud nous propose son nouvel ouvrage intitulé KALAWAYA – Churla, chamane bolivienne, paru en ...

35 ans après la disparition de Patrick Dewaere : Réédition « Un Fauve » le roman de Enguerrand Guépy »

Le 16 Juillet 2017, sera commémoré le 35ème anniversaire de la disparition de Patrick Dewaere ...

Fermer