Accueil / Culture / Expo Photographe de rues de Hannibal Renberg

Expo Photographe de rues de Hannibal Renberg

L’Espace JAL présente une superbe exposition des photographies de Hannibal Renberg, Photographe de rues, du 15 juin au 14 juillet dans le corner « art contemporain » du Concept Store « et moi et moi » à Marseille.

Self-portrait
Self-portrait

D’abord, le lieu vous prend par surprise. Nichée entre le Vieux-Port et la Préfecture, alors qu’on pense être dans une délicieuse boutique de chocolatier en tendant le cou, on aperçoit derrière les friandises et produits d’épicerie fine, une boutique d’objets design, sur le côté, un espace jouets, une belle terrasse avec un mur tapissé de plantes grimpantes et tout au fond, cerise sur le gâteau, un esapce dédié à l’art contemporain.
Le photographe Hannibal Renberg a investi cet espace le temps d’un petit mois pour présenter ses photographies issues d’une toute nouvelle tendance : l’Iphonéographie. Non, ce n’est pas une nouvelle épidémie venue de l’autre hémisphère, mais bien une mouvance de la photo permise par les avancées technologiques de notre siècle : des instantanés de vie capturés à l’aide de téléphones portables (I-phone).
Tout comme Léon-Paul Fargue, Hannibal Renberg est un « piéton» qui aime à déambuler dans les rues et y débusquer l’inattendu voire le grotesque du quotidien. C’est le fil conducteur de cette exposition brillante, dont chaque pièce raconte à elle-seule une histoire. Diplômé de psychologie, son regard est constamment en quête des absurdités qu’offre une ville, qu’il soit à Paris ou à Marseille, où la densité de la population fait se côtoyer toute une jungle d’individus hors-norme.

hannibalHannibal se sert de son iphone pour croquer des situations cocasses de la vie quotidienne, et son génie réside dans son oeil de photographe ! Là où le simple des mortels ne voit qu’un vieux monsieur attendant le bus, ou deux mamies en train de papoter à la terasse d’un café, Hannibal voit des images pleines d’humour, des situations décalées et parfois dérisoires. Qu’elles soient ironiques ou pathétiques, les photographies prêtent à sourire, s’indigner ou rêver, sans jamais laisser indifférent.
En présentant ses oeuvres, Hannibal nous explique qu’il avait eu un peu peur du résultat que pourraient donner au développement ses clichés, mais c’est purement époustouflant. Les jeux d’ombres sont très bien mis en évidence, les couleurs flashent, les reflets sont nets et précis. L’artiste tient à rendre hommage aux laboratoires de développement qui ont fait un travail fabuleux pour retranscrire les intentions portées sur chaque image.

hannibal1C’est un regard singulier que porte Hannibal Renberg sur les paysages urbains faits de trottoirs sur lesquels s’assoient les mendiants, contre des murs de marques de luxe, d’abribus avec des publicités montrant des femmes sublimes auxquelles semblent rêver des petits vieux à chapeau de cow-boy, yeux fermés, visage offert aux rayons du soleil…

chocolats
La rédaction Marseille de France net Infos vous recommande chaleureusement d’aller visiter cette exposition, elle ne dure qu’un mois, vous y découvrirez un monde parallèle et que nous cotoyons pourtant au quotidien, et si en plus, vous ne craquez pas pour les exquis chocolats de Jacqueline Régis, l’adorable maîtresse des lieux…

Espace JAL, Concept Store « et moi et moi » 8 Bd Notre-Dame 13006 Marseille

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

We are the 90’s, un recueil de souvenirs tout en musique !

We are the 90’s est un album où une vingtaine d’auteurs de bande dessinée font revivre à ...

Lire les articles précédents :
Volvo Ocean Race – Merci Lorient !

C’est sous un soleil estival et dans un vent modéré que la Volvo Ocean Race ...

Natasha St-Pier : Nouvel album « Mon Acadie »

Après son entrée triomphale à la 1ère place avec l’album « Thérèse » en 2013 ...

Un coffret Super Daddy pour la Fête des Pères !

Créé en 2014, Monsieur Barbier est un site marchand qui propose la livraison de kits ...

Fermer