Accueil / En Région / Guerre 14-18 Justice de paix : conférences à Mende

Guerre 14-18 Justice de paix : conférences à Mende

A Mende, à la salle des fêtes du Conseil Général, rue de la Rovère, se tiendra une conférence présentée par Jean Guiloineau.

Héritier des archives familiales d’Albert Jurquet, qui fut fonctionnaire de la Préfecture à Mende durant la Première guerre mondiale, Jean Guiloineau, écrivain et traducteur de renom a fait don aux Archives départementales de la Lozère, de cet important fonds privé dont il vient d’achever l’édition critique, à paraitre aux éditions Privat.

14-18De juillet 1914 à décembre 1918, Albert Jurquet, au cœur de l’action administrative en tant que chef de division chargé de l’accueil des réfugiés, a consigné les événements, leur ressenti par ses contemporains, ainsi que ses commentaires personnels sur la conduite de la guerre. Il a ainsi constitué 53 dossiers mensuels composés de ses écrits et de divers documents administratifs : affiches, coupures de presse et correspondance.

Ce nouveau fonds d’archives inédit sur la vie à l’arrière, pendant la Grande guerre en Lozère, constitue de fait un témoignage rare sur la gestion quotidienne de la guerre par l’un des acteurs de l’administration locale, aux opinions parfois assez tranchées. À travers les événements décrits par Albert Jurquet, se révèle l’impact de la guerre sur le quotidien des Mendois.

Si l’on en croit le succès rencontré par la campagne nationale de la Grande collecte auprès des particuliers, vous êtes désireux et curieux de vous replonger dans ces pages de l’histoire de France écrites par vos aïeux. Alors venez nombreux découvrir, in situ, une nouvelle vision de la guerre vue de Mende.

La justice de paix

Conférence du 6 décembre 2013

 

Les Archives départementales de la Lozère vous convient le vendredi 6 décembre 2013 de 10h30 à 12h à une conférence qui marque la fin du classement des archives judiciaires sur la période 1800-1958.

À l’issue d’une rencontre professionnelle d’échanges entre 18 archivistes de plusieurs départements, Véronique CHOURAQUI-RIBOUET, juge de proximité à Montpellier, présentera les résultats de ses travaux exposés dans sa thèse soutenue en novembre 2012 à l’Université de Droit de Montpellier :  » Les compétences pénales du juge de paix sous la Révolution : entre police et justice 19-22 juillet 1791 – 3 brumaire an VI), l’exemple de Nîmes, Béziers et Montpellier « .

Réinventer la justice de proximité : un sujet d’actualité face aux incivilités de plus en plus nombreuses. Les pouvoirs publics, la société civile, sont à la recherche de nouvelles réponses qui peuvent concilier l’écoute et la sanction mais aussi qui peuvent permettre au justiciable un accès rapide et à moindre frais à la justice. Les juges d’instance ne peuvent faire face à la multiplication des procédures. C’est pourquoi, le législateur a créé en 1978 les conciliateurs de justice, puis en 2002 les juges de proximité.

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Aurillac et son festival placé sous le signe du 69

Jean-Marie Songy le directeur artistique du Festival d’Aurillac en lançant cette missive : « Faites l’amour ...

Lire les articles précédents :
Blacksad est de retour !

Guarnido et Canalès nous offre encore une œuvre graphique à ne pas manquer ! Le ...

Rêves syncopés, un hommage à Laurent Garnier aux éditions Dargaud.

Paru le 18 octobre 2013, aux éditions Dargaud, Rêves syncopés, reprend le parcours de Laurent ...

Carnet de cuisine, Recettes pour étudiants, aux éditions Larousse.

Paru aux éditions Larousse, début octobre 2013, dans la collection Carnet de cuisine, Recettes pour ...

Fermer