Accueil / Culture / Littérature / BD / Les chroniques du roi vagabond, tome 1, Le premier mensonge

Les chroniques du roi vagabond, tome 1, Le premier mensonge

Une nouvelle série pour la collection Terres de légendes, des éditions Delcourt, débute avec ce premier tome, Le premier mensonge, des Chroniques du roi vagabond, paru le 24 février 2016. Une bande dessinée originale et entraînante d’Alavaro Prieto, Raul Moreno, Oscar Martin et Sergio Sedyas.

chroniques-du-roi-vagabond-t1-le-premier-mensonge-delcourtJour 743, un homme arrive enfin à atteindre un sommet, il est le narrateur de son histoire. Il atteint le jardin de vie, comme le raconte les légendes, il se hisse difficilement. Il se redresse et court vers un arbre où est plantée une lame, une épée… Il semble heureux que ces légendes et ce jardin tiennent toutes leurs promesses, mais également très pressé ! Arrivé au grand arbre, il tente, en vain, de retirer l’épée. Au-dessus de lui plane Angelina, une amie qui regarde le colosse s’animé, sur lequel se tient Ori. Lui est heureux il pense pouvoir retirer l’épée de cet arbre, elle semble plus objective et réalise que ce qu’ils viennent d’accomplir tient déjà du miracle. En effet, elle préfère voir son ami échouer que mourir. Elle harponne Ori et le tire à temps, avant que le colosse ne démarre la transcendance ! Il en réchappe de peu grâce à l’intervention d’Angelina, mais a dû laisser derrière lui son trésor. La jeune femme lui fait alors une petite leçon de morale, et explique que c’est la chasse le vrai trésor, même si ce sont deux années de travail gâchées…

chroniques-du-roi-vagabond-t1-le-premier-mensonge-delcourt-extraitOri, héros de ce récit et narrateur de son histoire plonge le lecteur rapidement dans l’action, avec cette chasse au trésor périlleuse, malgré son dénouement moins glorieux. On apprend rapidement qu’il est un chasseur de reliques, il est accompagné, pour cette chasse, d’une amie, Angelina. C’est un homme talentueux, intelligent et déterminé. Ori va devoir rapidement faire face à son passé qu’il a quitté brusquement et sans se retourner, il va devoir revenir sur ses pas, pour découvrir qui est l’assassin de son père, le Roi écarlate. Il revient donc dans sa cité, sans se faire remarquer, ni aller au-devant de ses amis, qu’il doit protéger, et observe tranquillement les faits et gestes de chacun, pour comprendre ce qui se trame et découvrir l’assassin. Ori va tomber de haut, dans toute cette mascarade et ses rebondissements, qui vont le révéler et lui faire découvrir une partie de la vérité. Le récit est très dynamique et intéressant, le lecteur est tout de suite mis en confiance, dans cet univers particulier et plaisant, chaleureux et pourtant impitoyable ! Le dessin est également plaisant, dynamique et fin, pour cet univers plutôt fabuleux.

Les chroniques du roi vagabond est une nouvelle série prometteuse et dynamique, qui offre un bel univers et un héros intéressant et plaisant, qui débute avec ce premier tome, Le premier mensonge, une bande dessinée bien écrite et très agréable à découvrir ! La suite promet d’être intéressante…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ibrahim Maalouf a terminé sa tournée au Nice Jazz Festival

Cette deuxième soirée du Nice Jazz Festival restera dans les mémoires. A 23h, dès son ...