Accueil / Culture / Littérature / BD / On rigole un peu avec «Les petites fraises» aux éditions Kurokawa

On rigole un peu avec «Les petites fraises» aux éditions Kurokawa

Haaaa !!! Un vent de fraicheur, d’humour bien « girly » et de « kawaÏtude profonde» souffle sur nous avec cette série hilarante écrite et dessinée par Barasui : «Les petites fraises» aux éditions kurokawa ! (苺ましまろ : Ichigo Mashimaro traduit ça donne : «Marshmallow à la fraise» ce qui aurait totalement convenue à ce manga également !)

Les petites fraises
Les petites fraises ©ed.Kurokawa

Avec le tome 7 paru le 12 Mars de cette année, cela faisait déjà 4 ou 5 ans que nous n’avions pas vu nos adorables et terribles bouilles préférées et ça nous manquait ! Ce n’est sans compter sur le « rattrapage » que nous allons reprendre la série depuis le début, afin de vous expliquer à qui nous avons à faire !
« Les petites fraises » ce sont 4 « harpies » et leurs histoires déjantées !

Présentation de la tribu :

Nobué Ito, la grande sœur de 16 ans, lycéenne en seconde, toujours à l’affût de la moindre « pesetas » pour sortir ou pour aller chercher ses cigarettes, à l’humour cinglant, et s’occupant régulièrement de sa petite sœur Chika

Chika, 12 ans, en 6ème, aucun signe particulier, c’est la plus sage et la plus résonnée de toutes !

– La meilleure amie et voisine Miu Matsuka, la totale « girly girl » qui ne pense qu’aux fringues et à l’image qu’elle peut donner d’elle : le Narcisse de la bande !!! Elle est naturellement jalouse de Chika qu’elle trouve plus belle qu’elle !

– on n’oublie pas la quatrième chipie de la tribu, c’est Matsuri Sakuragi, l’autre voisine, maitre d’un petit furet, 11 ans, en CM2 !! La plus sérieuse, timide, bosseuse et démoralisée du troupeau !!

Les petites fraises extrait
Les petites fraises ©ed.Kurokawa

Elles évoluent toutes les quatre au fil des saisons avec leurs histoires de collège, de «collocation» : la vie est dure quand on a 12 ans pour faire l’école buissonnière, lors de l’arrivée d’Ana Coppola,la nouvelle qui ne veut pas parler japonais mais qui deviendra une figure de la série etc… et c’est un puit d’anecdotes saugrenues ou croustillantes : il faut dire qu’elles sont particulièrement douées pour se chamailler, faire des âneries (!!), ce qui simplifie la tache de Barasui !!! Il nous présente tout ça en « séquence » différentes, rythmé par les saisons mais aussi par les allusions sous entendues par ci par là, ce qui booste carrément la lecture présenté comme un anime ! Ces quatre chipies adorées osent même nous expliquer comment celui-ci en est arrivé à les dessiner !!

Barasui a été remarqué par un fanzine publiant ses « trips » qui ont connus un succès effarant au Japon ! Un anime a même été crée en 2005 !! Vous le trouverez en cliquant sur le lien suivant : « Strawberry Marshmallow » ! Il oscille entre des illus colorées ou en noir et blanc, typiquement « mangas », aucune surprise de ce côté là !!

Ichigo_Mashimaro_manga_Chapter_062_jp
Les petites fraises ©ed.Kurokawa

Mais revenons au manga, que vous trouverez en tome bien distinct aux éditions Kurokawa à 6 euros environ, mais également, présenté en plus gros bouquin rassemblant les tomes 1/2/3, 4/5/6 ! Moins cher (ça vous fait gagner un tome en cadeau), plus facile pour ne pas attendre de suite indéfiniment ! Le tome 7 est un ovni de bourdes avec ces 5 « cruches » qui n’en font qu’à leur tête : Miu et ses prétextes à deux balles pour le retard en classe, sa folle passion pour l’arithmétique et ses réponses incongrues … Bref ! toujours autant de barres de rires avec leur langage bien châtié, leurs bouilles d’anges et leur humour décapant !

« Les petites fraises » c’est le shojo manga aux petites pestes trop mignonnes, auquel n’importe qui peut s’identifier : je suis sûre que vous avez vécu au moins une des anecdotes, ma parole que vous vous surprendrez à rire dans votre fauteuil tout seul plus d’une fois !!!!!

En dehors de votre addiction profonde à la série, cela fera un beau cadeau pour ces fêtes de Noël à tous les Otakus réunis !

// Widgets Amazon.fr

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Bowery Boys – Nos pères

Bowery Boys – Nos pères est une bande dessinée des éditions Glénat, parue début février 2017. ...

Lire les articles précédents :
Une vision « Shonen » : Les Misérables aux éditions Kurokawa

Vous n’avez jamais lu ou vous ne connaissez pas ce grand classique de littérature française ...

GLOSSYBOX « La Gourmande » : Octobre 2015

Quelle belle surprise dans ma boîte mail, cette semaine ! GLOSSYBOX qui m’informe que j’ai le ...

Ch. du Monde de Gym à Glasgow – La France au Test Event

La concurrence était rude pour les Bleues à Glasgow qui se classent à la 10ème place ...

Fermer