Accueil / Culture / Littérature / BD / Le premier meurtre, un polar divin de Neil Gaiman

Le premier meurtre, un polar divin de Neil Gaiman

Le premier meurtre est un ouvrage paru aux éditions Delcourt, fin août 2016. Une bande dessinée surprenante, intrigante et divinement bien menée, de Neil Gaiman, P.C. Russel et Lovern Kindzierski, qui propose un polar autour du tout premier meurtre…

PREMIER MEURTRE Un carillon se met à bouger, à tinter… Quelqu’un dit « Non ! », puis explique que cela est de la folie. Apparaît alors un ange apeuré, fuyant, implorant de comprendre, mais malheureusement une main menaçante et armée fonce sur lui, du sang surgit, tandis que les tintements du carillon se calment. Un narrateur prend alors la parole, affirmant que tout cela est vrai, qu’il y a une dizaine d’années de cela, il a été forcé de faire une plus longue escale que prévue à Los Angeles, loin de chez lui. C’était au mois de décembre, il régnait une douce chaleur en Californie, tandis que l’Angleterre était en proie aux brouillards et tempêtes de neige. Du coup, avec cette météo, l’homme ne pouvait partir en avion pour rejoindre son pays. A ce moment-là, l’homme sortait à peine de l’adolescence, aujourd’hui s’est un homme marié, avec une maison et deux enfants…

le-premier-meurtre-delcourtextraitL’histoire se met étrangement en place, avec ce narrateur, cet homme qui raconte une partie de son passé, un séjour, une escale à Los Angeles, où il ne lui reste que des morceaux de souvenirs. Une amie qui l’appelle, une colocataire qui vient le chercher, et dont il ne se souvient pas du départ. Il retrouve ensuite son amie, avec qui la relation est plutôt charnelle, là encore, il ne se souvient que de brefs instants, pas de tout et surtout, il ne sait plus comment il est rentré chez lui… Il rencontre un étrange homme qui lui raconte une histoire, un récit surprenant, sur une cité faite de lumière et d’anges, créant l’univers ! La narration change donc, et le lecteur se trouve plonger dans un nouveau récit étrange et curieusement captivant, où un ange est appelé à intervenir au sein d’une communauté, sur un meurtre qui a eu lieu. Une enquête particulière, dans ce lieu divin, où toute chose est construite pour créer l’univers. Une sensation étrange de création pour moduler et engendrer l’univers, avec les notions inconnues pour les anges d’amour et de mort… Epreuves difficiles à surmonter et à comprendre pour ces êtres divins, offrant une complexité dans le récit, non négligeable et tout à fait intéressant. L’intrigue est bien menée et curieuse, captivante où l’action est très peu présente. Le dessin est assez plaisant et fluide, avec un trait dynamique. Une version commentée et un sketchbook agrémentent parfaitement la bande dessinée.

Le premier meurtre est une bande dessinée captivante et intéressante, posant une énigme particulière, philosophique,  un premier meurtre à l’origine de tout, des sentiments ainsi créés pour les hommes et femmes qui détermineraient ce qu’est, en partie, l’Humanité…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Edouard Baer en virée Parisienne dans « Ouvert la nuit »

Nous avions rencontré l’homme de théâtre et de cinéma à Nîmes, en coulisse de sa ...

Lire les articles précédents :
Le divorce amiable et sans contrainte

Le divorce à l'amiable. De plus en plus de cas de divorces sont recensés chaque ...

SFR PLAY lance la série Les Médicis, Maîtres de Florence

Dans quelques jours, les clients SFR pourront découvrir la série inédite « Les Médicis, Maîtres de ...

Alfa Romeo lance les séries spéciales MiTo et Giulietta Imola

Alfa Romeo rend hommage à ce temple du sport automobile en lançant deux nouvelles séries ...

Fermer