Accueil / Culture / Re-Monster – Âmes sensibles s’abstenir !

Re-Monster – Âmes sensibles s’abstenir !

Cette nouvelle série : Re-Monster, licenciée en France par les Éditions Ototo, nous vient bien évidemment encore tout droit du Japon ! Scénarisée par Kogitsune Kanekiru, elle nous propose de façon intrigante mais toutefois glauque (attention ce manga s’adresse aux +15 ans), une histoire originale et fantasy. Haruyoshi Kobayakawa interprète à sa façon, ce seinen, en illustrant le tout de personnages et de décors sortis tout droit de son imagination et du bout de son crayon !

Re-Monster ©Éd.Ototo
Re-Monster ©Éd.Ototo

L’histoire :

« On dit que la réalité dépasse parfois la fiction. La vie est une succession de faits insaisissables. Cette expression reflète parfaitement ma situation actuelle … »

Tout ce que se rappelle Kanata Tomakui, un jeune homme possédant pourtant des pouvoirs paranormaux, c’est d’avoir écumé les bars avec une collègue, après le travail … d’avoir peut être un peu trop bu … puis d’avoir fait une sorte de mauvaise rencontre en rentrant chez lui : son amie … elle aurait pu être sa sœur … et pourtant elle s’est jetée sur lui avant de l’assassiner sauvagement à coups de couteau !!
Après c’est le vide complet, avant d’apercevoir ce visage penché sur lui :

« Un visage vert d’une laideur peu commune entrain de me fixer » … !!!

Kanata semble s’être ré-incarné sous une autre « forme », et c’est en observant ce qui l’entoure : un visage vert, une grotte, de petits monstres verts … Qu’il comprend petit à petit, qu’il est un gobelin !!!!
Affublé de ce nouveau corps, qui lui permet, au bout de trois jours d’être déjà un jeune garçon, il va devoir s’associer avec d’autres créatures et s’adapter à cette nouvelle image de lui même, cette nouvelle vie, à son nouvel environnement, mais surtout à jouer de ses pouvoirs, s’ils existent encore, pour devenir plus fort et devenir un meneur !

Re-Monster étonne par son scénario qui exploite plusieurs croyances ancestrales disparues :
Entre ré-incarnation et tréfonds d’exocannibalisme, qui voulait qu’après avoir tué son adversaire, on devait consommer une partie de son corps afin acquérir sa force ou ses qualités, les personnages aux personnalités un peu barrées, acquièrent de la puissance sous forme de XP ou de compétences, en attaquant et mangeant d’autres créatures, afin d’évoluer au plus vite et devenir les « maitres » du reste de cette tribu !

Re-Monster © Éd. Toto
Re-Monster © Éd. Ototo

Les Gobelins ne sont sans doutes pas les plus tendres des créatures, et on soupçonne
Kanata, le protagoniste principal, d’avoir bizarrement perdu son humanité alors qu’il a conservé son intelligence et ses pouvoirs d’absorption, en passant de Kanata à Gobu-Rô : exocannibalisme, guerre … entre conquête du territoire, asservissement de ses congénères afin de les entrainer à devenir des guerriers puissants, et découvertes d’une sorte de « harem » dans une des grottes, composé de femmes kidnappées après victoire de bataille, on nous laisse comprendre qu’elles sont des esclaves sexuelles … C’est donc de cette violence et cette sauvagerie de gobelins dont il est question lorsque je parlais, plus haut, de l’âge requis pour le lire !
Ne vous attendez pas à trouver un héros, ni un anti-héros, le protagoniste principal n’est pas non plus le chevalier dont on pourrait rêver : une sorte de nouvel héros qui sort des sentiers battus !!!

L’adaptation du light novel en manga se passe de commentaires : toutes les illustrations collent parfaitement au récit, et Mr Kobayakawa a su recréer une ambiance à la fois « gameplay » de RPG et manga !

Comme la plupart des mangas, Re-Monster sait mélanger le comique de certaines situations, la noirceur du fond de l’histoire, et les violences qui y sont représentées ! Ce premier tome, paru le 9 Juin, reste toutefois un bon divertissement et donne envie d’en savoir plus sur la suite de l’histoire …
Nous attendrons donc de voir la continuité du récit aux Éditions Ototo pour se prononcer sur l’intérêt de cette nouvelle série !!!!

Type : Seinen Dark Fantasy

 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Scandale à la une : 500 Unes de presse aux éditions Hugo & Cie

« Scandale à la une » est un ouvrage publié aux Éditions Hugo & Cie. Ici, pas ...

Lire les articles précédents :
Saudade, un recueil de la collection Shampooing

Saudade est un recueil de plusieurs petites histoires de la vie quotidienne, que Fortu présente avec ...

Les classiques du Père Castor- Raiponce

Raiponce s’offre ici pour les jeunes lecteurs avec une version fidèle au récit des frères Grimm, ...

L’homme qui brûlait d’être Dieu – un roman saisissant !

Après Un jour, je serai roi, Les glorieux de Versailles ou encore Le dernier secret ...

Fermer