Accueil / Culture / Littérature / BD / Thérèse Dragon, Récit de campagnes napoléoniennes, chez Vents d’ouest.

Thérèse Dragon, Récit de campagnes napoléoniennes, chez Vents d’ouest.

therese-dragon-recit-de-campagnes-napoleoniennes-bd-vents-d-ouestParu le 22 janvier 2014, aux éditions Vents d’ouest, Thérèse Dragon, Récit de campagnes napoléoniennes, est une fresque romantique, historique et fantastique, une bande dessinée de Damien Marie pour le scénario et Karl T. pour le dessin.

Thérèse Figueur est dans les entrailles d’un bateau prison, elle est narratrice de son histoire, elle explique que tellement de temps ont passé, quelle ne sait plus en quelle année elle est. Elle retrace alors son parcours, son histoire, son enfance, sa mère qu’elle n’a jamais connu, car morte à sa naissance, son père qui ne s’est jamais occupé d’elle, sa belle-mère qu’elle déteste et clément, son seul ami, son seul amour… Jusqu’au jour où son père meurt, la laissant seule avec sa belle-mère, elles doivent toutes les deux partir pour Avignon, c’est-à-dire loin de Clément. Déchirée, Thérèse est prise en charge par son oncle qui fait d’elle une cuisinière, une ménagère, puis une aide de camp. La révolution française finie par tuer le seul parent qui lui restait, sous ses yeux, dans ses bras, Thérèse pleure son oncle…

Ce one shot, de Damien Marie,  est inspiré des mémoires de Thérèse Figueur, dragon aux 15e et 9e régiments de 1795 à 1815, jeune fille puis femme prise dans les tourments de l’histoire. L’intrigue jongle entre le récit narrée par l’héroïne et les flashbacks, de l’enfance de Thérèse avec son tendre Clément. Séparée de son amour, elle le vit très mal, aussi elle rejoint les rangs de la Grande Armée, pour le retrouver, cartherese-dragon-recit-de-campagnes-napoleoniennes-bd-vents-d-ouest-extrait selon les dires, Clément serait enrôlé comme petit tambour. Avec les horreurs de la guerre, Thérèse devient plus ou moins folle, elle croit voir le minotaure de ces récits d’enfance et que celui-ci vient s’en prendre à elle et son amour. Le récit est prenant, l’histoire d’amour magnifique, tout comme la volonté de Thérèse à tout surmonter pour retrouver Clément. Le dessin de Karl T. est sombre, réaliste, fluide, un beau travail d’ensemble assez dynamique, contrairement à la couverture qui est peu parlante et moins convaincante.

Thérèse Dragon, Récit de campagnes napoléoniennes, est une bande dessinée intéressante de par les faits historiques et émouvante, touchante, avec cette histoire d’amour de deux jeunes gens, qui malgré la séparation et le temps, se sont toujours aimés.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Un goût de terre dans la bouche de Dominique Lin

Les Editions Elan Sud présentent un roman original sur l’errance d’un homme à la recherche ...

Lire les articles précédents :
Boxabijoux, la nouvelle box qui saura ravir ces dames !

Mesdames, vous aimez être surprises? Vous attendez toujours avec impatience le charmant facteur? Vous êtes ...

Rouen : une ville française à la beauté naturelle

Traversée par le fleuve la Seine, Rouen est une ville française se trouvant au Nord-Ouest ...

carte Tour de France 2014
Le Tour 2014 : la sélection

A.S.O (Amaury Sport Organisation), l’organisateur du Tour de France a dévoilé la liste des 22 équipes sélectionnées, conformément au règlement...

Fermer