Accueil / Culture / Tour de France : Les Petits Mots de la Petite Reine

Tour de France : Les Petits Mots de la Petite Reine

Ça y est le Tour de France  est fini et vous vous sentez nostalgique ? Un an encore à attendre la prochaine cuvée… c’est long ! Sauf quand on a entre les mains, un livre écrit par un passionné de la « petite reine » qui vous transporte par les mots du Tour dans une épopée historique. C’est le quatrième ouvrage de Michel Guérin sur le thème du cyclisme. L’occasion de lui demander ce qu’il pense de la cuvée 2016… Car oui, le vélo parle…

Les Petits MOts de la Petite reineLes Éditions Mareuil savent faire la part belle au cyclisme ! Après le livre « Bernard face à Hinault », sorti juste avant le Tour de France, voici « Les Grands Mots de la Petite Reine » qui vient de faire sa sortie chez ce même éditeur. Son auteur ? Michel Guérin, un passionné de cyclisme qui en est à son quatrième ouvrage sur la « Petite Reine » Son premier opus intitulé « Les lieux mythiques du vélo » avait d’ailleurs été préfacé par Bernard Hinault lui-même. Aujourd’hui les deux passionnés se retrouvent dans la même maison d’édition pour revendiquer leur passion, l’un en tant que champion, l’autre en tant que fourmi du cyclisme. Car en effet pour écrire « Les Grands Mots de la Petite Reine », Michel aura effectué un travail de fourmi, réunissant des gloses entières glanées au cœur des reportages et autres articles autour du célèbre Tour de France. Un éditeur lui a rapporté que seuls deux sports intéressaient les Français : le football et le cyclisme. Il s’est concentré sur ce dernier « à l’insu de son plein gré », comme aurait dit un certain Richard Virenque. Et si toutes les phrases rapportées dans son ouvrage n’ont pas été forcément dites, elles sont en tout cas bien trouvées et constituent à elles seules, l’histoire du cyclisme (car l’auteur remonte au tout début du Tour de France).

Profitant de la sortie de ce livre, nous avons demandé à l’auteur ce qu’il pensait du Tour de France 2016. Si certains ont pu évoquer dans la presse une lassitude des Français quant aux résultats sans surprise du Tour de France, Michel Guérin sait relativiser. Pour lui, si les gens se lassent des victoires récidivantes de Froome, « ils oublient que nous avons eu aussi des dominations encore plus fortes que celles du Britannique, comme celle d’Eddy Merckx qui aurait même reçu un coup de poing par un « Dupont la Joie » énervé de ses victoires successives (ndlr). Indurain ou Armstrong ont eu aussi leur domination par période ».

Le bonheur, avec Michel Guérin, c’est de découvrir par ses mots, le positivisme du cyclisme. Même les histoires de dopage sont pour lui obligatoires, car, comme il dit : « on ne fera jamais d’un mulet un cheval de course et il faut ne jamais avoir fait de vélo pour imaginer tenir la cadence tous les jours, sur son vélo ». Par contre, il est conscient que l’EPO était une vraie tricherie en ce que cette hormone pouvait éventuellement transformer un mulet en taureau. Aujourd’hui, notre auteur se réjouit que « le niveau se nivèle » même si les injustices seront toujours là, elles font partie du jeu, selon lui et il faut les accepter. Pour lui, le champion est celui qui va « au-delà de la souffrance ». En tout cas son ouvrage nous montre que le Tour est avant tout, une expérience humaine qui appartient depuis ses débuts, au patrimoine national.

Extrait des citations présentes dans le livre :

«Un Vietto n’abandonne pas! Il se retire», Vietto, 1947.

«Des Bobet, j’en ai un dans chaque jambe», Hassenforder, 1954.

«J’ai été éliminé par un éliminé !», Jean Robic, 1959.

«Je lui ai donné cette claque au nom du groupe : c’était un geste collectif», Roger Pingeon, 1969.

«Cette course… c’est une connerie», Bernard Hinault, 1980.

«Sur ce coup, tu vas encore faire deux!», Jacques Anquetil, 1987.

«À l’insu de mon plein gré», Richard Virenque, 1998.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos amelie desrumaux

A lire aussi

scrapboks-du-baron-de-cabrol

Les scrapbooks du baron de Cabrol et la Café Society

Ce très bel ouvrage sur les de Cabrol  mets en lumière l’âge d’or de la ...

Lire les articles précédents :
une-chanson-ernest-celestine-casterman
Ernest et Célestine – Une chanson

Une chanson vient compléter la nouvelle édition en dos toilé de la collection Ernest et Célestine, des ...

THE NIGHT OF  OCS CITY
The Night Of diffusée sur OCS City en US+24

Adapté de la série télévisée britannique « Criminal Justice », diffusée le 2008 et 2009, la mini-série ...

Buck-C1C4_160401.indd
Buck – La nuit des trolls

Voici une nouvelle bande dessinée pour la collection Métamorphose des éditions Soleil, Buck - La nuit ...

Fermer