Accueil / Loisirs / Cuisine / Yumi : retour sur les Green Bombs

Yumi : retour sur les Green Bombs

En Mai dernier, FranceNetInfos vous présentait la nouvelle génération de jus de légumes par Yumi. Retour sur ces Green Bombs, petites bouteilles au fort caractère contenant des mélanges surprenants et dépaysants de fruits et légumes.

Jus-de-légumes-YUMI-Héros-Urbain

Six mois après la présentation de la marque et de son concept, la rédaction a décidé de faire un retour sur les atouts des Green Bombs de Yumi, et ce qui pourrait encore être amélioré. Pour cela, un petit comité de testeurs âgés de 23 à 80 ans a été réuni autour des 7 bouteilles composant le coffret « Héros Urbain« . Ce coffret, au prix de 39€, contient un jus The Mojo, un jus L’Invincible, un jus Pacemaker, un jus No Stress, un jus Focus, un jus Antidote et un jus La Fessée (que nous avions présenté ici), une façon idéale de découvrir la gamme de jus Yumi. Voici donc les avantages et les inconvénients recensés de cette marque fraîche et pétillante.

  • Les avantages

Tout d’abord, le packaging a beaucoup plu aux testeurs. Les bouteilles sont « très mignonnes » avec leur forme carrée qui change de la classique petite bouteille cylindrique en plastique. L’impression des informations et logos directement sur le contenant est une très bonne idée puisqu’elle limite les déchets en enlevant l’étiquette papier encore trop présente sur les boissons. De plus, c’est visuellement plus agréable car on a une vision directe et entière sur le jus et son niveau dans la bouteille. Deuxième bon point pour le packaging ? Ces petites bouteilles sont ultra pratiques à utiliser ! Quand vous avez terminé votre cure de légumes, vous pouvez l’utiliser pour y mettre votre production maison, pour garder des soupes au frigo ou pour emmener votre eau partout avec vous.

Le deuxième point avancé par mon équipe de testeur est le côté « rigolo » du projet. En effet, Yumi ne se prend pas au sérieux et n’hésite pas à mettre de petits messages humoristiques sur les bouteilles : « Attention, vous allez vous sentir beaucoup mieux en buvant ce Yumi, nous ne sommes pas responsables des projets fous que vous pourriez entreprendre« . De manière générale, c’est une très bonne animation de faire goûter ces jus lors de repas de famille ou de pique-niques entre amis, cela permet d’échanger nos points de vue sur leurs goûts surprenants. La gamme des Green Bombs de Yumi a d’ailleurs été décrite comme « très divertissante« .

Niveau goût, Yumi tient sa promesse avec des mélanges originaux qui bousculent les habitudes de nos papilles. Une diversification de goûts qui remet un peu de piquant dans une production généralisée de jus devenant de plus en plus fades. C’est donc un bon moyen de revenir aux saveurs pures des fruits et légumes 100% naturels. Certes, cela provoque aussi de la stupeur et des réticences, souvent plus à l’odeur qu’au goût lui-même, mais une bouteille remplit le quota des besoins journaliers en fruits et légumes et donc en fibres, ce qui est non-négligeables surtout pour des personnes n’ayant pas le goût, le temps ou les capacités de cuisiner.

Les petits préférés de la rédaction : les doux ! Le Pacemaker avec son délicat goût de menthe rafraîchissante ; le No Stress qui permet une douce entrée en la matière, n’étant pas trop violent gustativement, et l’Invincible, idéal pour reprendre des forces après une activité physique.

  • Les inconvénients

Malheureusement, rien n’est jamais parfait, et Yumi n’échappe pas à la règle. Les inconvénients cités ici correspondent bien évidemment à l’avis du groupe de testeurs uniquement et ne sont pas universels. Cependant, nous espérons que cela puisse faire évoluer la marque vers le meilleur !

D’abord, malgré l’intérêt que peut présenter les mélanges de fruits et légumes, il faut savoir s’arrêter. On regrettera trop de mélanges réalisés, qui ne s’allient pas toujours à merveille. Certains légumes comme la betterave ou le gingembre ont une présence gustative très prononcée, et deviennent trop souvent gênant. Du côté des herbes aromatiques, cela peut être bon comme plutôt désagréable. Les mélanges sont intéressants, mais ces jus mériterait d’avoir moins de légumes dedans pour des saveurs plus douces et délicates. Cependant, je reconnais que certains aiment ces goûts forts et piquants qui changent de la norme, mais pour ceux qui ne sont pas à la hauteur de La Fessée peut-être serait-il judicieux de développer deux gammes, une du type de celle existante, et une autre plus douce, plus sur la base des jus « Y a pas que de la pomme« .

Ensuite, on peut se questionner quant au 100% naturel. Naturel, oui, mais dans ce cas, pourquoi ne pas aller jusqu’au 100% bio ? Cela serait une bonne continuité vers des jus encore plus sains. Quant à la saisonnalité des produits, Yumi a commencé à sortir ses « Jus de saison » qui peuvent compléter  le coffret de base, mais il serait plus pertinent de ne faire que des jus de saison, qui permettraient d’avoir une rotation régulière des jus et une dynamique environnementale plus juste. Mettre les apports nutritionnels sur chaque bouteille serait aussi très pratique.

Enfin, si le 100% naturel, sans conservateurs ni autre chose que des légumes, fruits et herbes aromatiques, est une très bonne chose, cela emmène forcément un inconvénient principal : le consommer dans la quinzaine, et immédiatement dès qu’il est ouvert. Du coup, cela peut être un peu compliqué pour l’apporter avec soi si on veut le boire tout au long de la journée, car le jus se conserve au frais.

Bilan :

Au final, nous avons un concept qui n’est « pas boulversifiant », mais qui a de très bons côtés. Cette marque a le mérite de proposer des alternatives originales et somme toute assez bonnes et stimulantes au sempiternel jus de pomme sans saveur du supermarché du coin. On espère que Yumi continuera à améliorer encore ses produits pour tendre vers des jus parfaits, plus agréables à boire, afin de ravir toutes les papilles.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

Maggie et Bianca Fashion friends – Mon carnet de mode

Maggie et Bianca sont à retrouver dans Mon carnet de mode, un cahier d’activités, paru ...

Lire les articles précédents :
« À tort et à raison » au Théâtre Hébertot avec Michel Bouquet

ÉVÈNEMENT À PARTIR DU 23 DÉCEMBRE AU THÉÂTRE HÉBERTOT Michel Bouquet revient au théâtre dans ...

C’est l’heure des chatouilles !

C’est l’heure des chatouilles ! un nouvel album des éditions Nathan, paru le 15 octobre ...

Orphelins, tome 2, Les esprits de l’ombre

Les esprits de l’ombre est le second tome de la saga de science-fiction, Orphelins, paru ...

Fermer