ATOMKA : dernier volet de la trilogie de la violence aux Éditions Philéas

Dernière adaptation des œuvres de Franck Thilliez, le one shot ATOMKA nous entraîne dans une enquête tentaculaire concernant plusieurs affaires de disparitions et de meurtres. Lucie Hennebelle et Franck Sharko, deux enquêteurs se retrouvent embarqués dans une sombre histoire, qui prend racine bien des années avant les faits.

Un remarquable polar à retrouver depuis le 22 septembre 22 aux Éditions Philéas.(+14)

Atom-ka-cover.jpg
ATOMKA © Éditions Philéas
  • Le décor :

Avril 1986. Ukraine. Centrale nucléaire de Tchernobyl. Une explosion sans précédent fait des centaines de morts sur le site nucléaire et ses alentours. Provoquant des dégâts irréversibles sur plusieurs continents.

Au même moment à Paris, un homme, assiste à la catastrophe devant son écran TV. En écoutant les infos, il range quelques notes et une photo où l’on aperçoit des scientifiques de renoms.

De nos jours, mois de décembre…

Franck Sharko, dans un cabinet médical, écoute une nouvelle fois les recommandations de son praticien. Du repos, moins de stress. Toujours la même rengaine pour que son capital reproduction remonte enfin en flèche. Un but plutôt difficile à atteindre pour cet enquêteur de la criminelle, qui bosse avec sa femme, et qui doit faire face depuis des années à ses propres démons.

Mais, le téléphone sonne. Il est mandaté en urgence sur une scène de crime. Sur les lieux, Lucie, sa femme, fait déjà son boulot avec l’équipe. Un journaliste de « La grande tribune » a apparemment passé sa nuit dans son congélateur. Mains liées, des traces de tortures sur tout le corps, confirmé par une chaise renversée au milieu d’une mare de sang dans le salon. Il a quand même réussi avant de passer l’arme à gauche à écrire un mystérieux message dans la glace d’une des parois : « Agonia » …

Une première piste qui va mener les enquêteurs sur plusieurs faits divers. Un puzzle à assembler pas à pas…

  • Le point sur la BD :

Ces adaptations de « La trilogie de la violence » de Franck Thilliez sont toujours fortes et bien réalisées. Après « Le syndrome [E] et Gataca, Sylvain Runberg réussit un nouveau tour de force avec ce dernier titre ATOMKA.

On y retrouve les deux enquêteurs de cette trilogie, une nouvelle fois en proie à leurs propres démons. Dans cette affaire à l’évolution plus que tentaculaire, les homicides à la pelle doivent être résolus, mais surtout, rassemblés pour pouvoir éclaircir le puzzle ! L’ambiance est « alambiquée » et l’auteur joue habilement avec les switchs de différentes affaires à différents endroits de la planète.

Le lecteur prend conscience du réalisme du récit, et de la subtilité de l’histoire aux Éditions Philéas, grâce à la mise en image de Luc Brahy, soutenue par la colorisation de Greg Lofé.

Atomka-planches.jpg
ATOMKA © Éditions Philéas
  • La conclusion :

Un polar dense et insolite aux sujets toujours passionnants. Ce dernier one shot, ATOMKA aux Éditions Philéas, clôture magnifiquement la trilogie avec une « fin » pour les deux enquêteurs, et une intrigue finale pleine de rebondissements. Des cadavres, des pays froids, des découvertes insolites… Le ton est donné avec un rythme et une noirceur totale, sans quitter une certaine synapomorphie scénaristique !!!

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Destination-noel-calendrier-avent-atelier-du-chocolat

L’Atelier du Chocolat – Destination Noël, le calendrier de l’Avent

Destination Noël est le calendrier de l’Avent 2022 de L’Atelier du Chocolat. Un nouveau joli …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com