Accueil / Culture / Littérature / BD / Bowery Boys – Nos pères

Bowery Boys – Nos pères

Bowery Boys – Nos pères est une bande dessinée des éditions Glénat, parue début février 2017. Un récit de Cory Levine et Ian Bertram, qui offrent une aventure chaotique au cœur du New York des grandes migrations, de la violence des rues et de la révolution industrielle.

bowery-boys-nos-peres-glenatSeptembre 1853, dans une rue de Manhattan, à New York,  sur le pas de la porte deux hommes discutent. Un certain Bill remercie, de son soutien, Alderman Walcott, qui lui remet discrètement une enveloppe avant de se retirer. De retour dans son appartement, Bill dépose ses affaires et demande à son fils de mettre à chauffer la bouilloire. Il s’en va vers son bureau et range l’enveloppe dans un tiroir qu’il ferme à clef. Assis devant son  bureau, l’homme semble épuisé. Son fils lui de m’a de s’il va bien, tout en lui servant l’eau chaude dans une tasse. Il s’inquiète pour le lendemain et demain à son fils, Nikolaus, de rester à ses côtés quoi qu’il arrive. Pour les prochains temps ils devront être fort et peut être se serrer la ceinture, pendant un bon moment. Le lendemain matin, le syndicaliste Bill tient un discours devant des ouvriers…

bowery-boys-nos-peres-glenat-extraitMalheureusement tout cela tourne mal, et un individu, par le moins fantasque, vient perturber la reconduite de la grève. Accompagné d’une bande de gars musclés, ils sèment vite le trouble et le désordre,  la réunion tourne à la baston… Découpée en chapitres, la bande dessinée invite à découvrir une révolution industrielle difficile, des gangs qui Sèment le chaos, des migrants qui affluent en grand nombre’ des politiciens véreux… Un mélange qui offre une intrigue intéressante,  où le lecteur va suivre un jeune irlandais, dont le père a été arrêté, qui a rejoint un groupe de gamins des rues qui tentent de s’en sortir, au milieu de cette violence. Coups bas, bastons, corruptions, affrontements dynamisent cette bande dessinée qui offre un portrait dur de cet épisode de l’histoire de New York. Le dessin est vif, offrant un trait posé et épais, la mise en scène est travaillée et plaisante.

Bowery Boys – Nos pères est une bande dessinée assez violente qui e vient sur la lutte ouvrier, la révolution industrielle, et surtout la violence des faubourgs, où des gamins doivent apprendre à survivre, dans la jungle des politiques pourris, la corruption, les affrontements entre gangs…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Je suis en CP – Apprendre à vivre ensemble

La série Je suis en CP se complète avec cet ouvrage hors-collection, Apprendre à vivre ...

Lire les articles précédents :
Des livres de coloriage Crayola et Gründ

C'est au début de l'année,  2017, que sont parus, Masques d'animaux et Princes et princesses, ...

Les Editions Taschen présentent « 75 Years of Capitol Records « 

Avec ses mensurations hors normes (35,6 x 7,6 x 40 cm) « 75 Years of Capitol ...

Nu couché sur fond vert de Jacques Bablon

Les excellentes éditions Jigal Polar présentent le très attendu dernier opus de Jacques Bablon : ...

Fermer