Accueil / Culture / Céline Schmink : L’électro-pop champenoise qui s’exporte

Céline Schmink : L’électro-pop champenoise qui s’exporte

En parallèle du lancement officiel de son disque « La ballade d’Anissa », composition électro-pop à la douceur sombre, le 18 mai prochain à Paris puis le 21 à Perth, en Australie, la chanteuse-parolière champenoise Céline Schmink était à Vitry-le-François, le 11 mai dernier pour la première du film « C412 » du réalisateur Philippe Jasmin, pour qui elle a signé les paroles d’une chanson de la B.O. L’occasion de revenir sur deux productions champenoises atypiques.

 Céline Schmink  L’électro-pop champenoise

Deux productions artistiques champenoises qui s’exportent

« Je n’ai pas entendu les rires de ceux qui étaient là hier… » : Quelques paroles nostalgiques écrites pour « C412 », qui n’ont pas empêché Céline Schmink d’apparaître souriante à l’avant-première, dans une robe vintage accessoirisée par Slinky Sleeves. Cette soirée était particulière pour la parolière qui signe ici sa première musique de film.

« C412 » de Philippe Jasmin, tout comme « La ballade d’Anissa », est une production 100% champenoise. Il n’y a pas que le Champagne qui s’exporte : ces deux créations se sont déjà envolées pour l’Australie… Les deux artistes ont même tourné une interview croisée intitulée « La ballade d’Anissa, C412 : Deux productions artistiques champenoises qui s’exportent », à destination de leur public australien (transcription exploitable ci-jointe). Le disque, dans les bacs en France le 18 mai, est déjà diffusé dans le quartier branché de Subiaco et lors des défilés de Slinky Sleeves. Il bénéficiera d’un lancement au Bistro des Artistes, à Perth, le 21 mai prochain, aux côtés de « C412 ». D’autres lancements sont prévus en Grèce, à Malte, en Afrique et aux USA pour le disque, quant au film, il débute une tournée des festivals.

Un film qui aborde le land art et les liens transgénérationnels

Le film « C412 », est un film vert, tourné en forêt par une équipe de passionnés décidés à mettre en avant les paysages et l’héritage historique de la région Champagne-Ardenne. Céline Schmink explique: « C412 aborde le sujet du land art mais aussi deux autres thèmes abordés dans mes derniers livres, à savoir la mémoire transgénérationnelle et l’accomplissement dans ses dons. C’est un film qui va dans le sens de ce que j’écris sur la créativité ».

Tous les acteurs du film étaient présent lors de la première, dont la jeune et pétillante Maëlys Richard, qui campe Lisa, l’héroïne ainsi que le Chargé de projet cinéma de l’Office Régional Culturel de Champagne-Ardenne, qui a donné son avis : « Le court métrage développe un sujet intéressant, l’image et la mise en scène sont plutôt aboutis, le jeu des acteurs est convaincant et permet de bien rentrer dans l’histoire. Je trouve que l’on voit bien l’évolution du personnage de Paolo, étrange et inquiétant au début, poète et confident à la fin ».

Le réalisateur Philippe Jasmin explique : « C’est de bonne augure. Je pense que ce film va aussi révéler le talent prometteur de Maëlys Richard qui tient le premier rôle. Elle est très naturelle et spontanée. Sans oublier Philippe Morand,  de la Compagnie Au coin de l’ébène, de Saint Dizier, qui a su offrir une palette d’émotions variée ». Le réalisateur travaille déjà sur un prochain film, « plus urbain, sombre et grinçant ».

Une carrière dopée en 2013

Avec le téléchargement légal, les frontières s’abolissent… La chanteuse  Céline Schmink qui fait presser ses disques par séries de 1000 et n’hésite pas à se rendre sur stands pour les vendre, s’est appuyée sur des artistes-relais basés à l’étranger pour faire connaître son premier opus, appliquant à son électro-pop la recette infaillible de la vente directe en petits comités… Et cela prend. « Vu le contexte, les gens veulent de l’authentique. Ils sont en quête d’artistes complets avec qui ils peuvent communiquer simplement, parler art ou accomplissement… Je fais des rencontres incroyables partout en régions. On veut connaître la suite, on attend les prochaines chansons. Les radios régionales jouent le jeu, ravies d’avoir enfin une production non formatée par les lois marketing» explique-t-elle. La parolière a également trouvé un sponsor cohérant avec son style néo-romantique, en la marque australienne Slinky Sleeves, créatrice de longs gants soyeux et de mitaines en velours et dentelles.

L’année 2013 est un bon cru pour Céline Schmink devenue, avec ses chansons à textes, livres et articles, un nom familier de la toile. Avec un disque dans les bacs, deux clips, une participation musicale au film, la réédition de ses « Ecrits de jeunesse » et la sortie de deux livres sur l’accroissement du potentiel créatif par le geste (Méthode Primitive Approach®), elle dope sa carrière.

Le ressenti avant tout

Céline Schmink conserve ses influences de jeunesse : Cure, Siouxsie, Japan, Darc et nourrit ses textes de son vécu. « Mes chansons évoquent le vide de l’abandon, des départs, de la fin des voyages… J’ai évolué jeune dans un milieu sombre où mes amis qui confondaient inspiration et excès ont disparus. Leur incapacité à prendre leur vie en main me pesait mais leur fragilité était touchante. J’ai du partir, me sevrer de ces amitiés pour donner un sens à ma vie, produire, écrire, danser, cheminer vers moi. Puis j’ai recherché l’opposé. Au final, je n’aime pas les cercles fermés qu’ils prônent le désespoir ou l’espérance. Mes influences premières, elles, demeurent », explique-t-elle.

Aujourd’hui, les retours de son disque semblent la galvaniser : « Des musiciens que j’estime aiment mes textes et le disent. Un chanteur de Memphis au tube mondial a salué le titre Alexandre, le comparant à du Björk. C’est motivant car le disque a été réalisé avec peu de moyens ». Et d’ajouter : « Les goûts, les couleurs… Ce n’est pas à moi de juger. Je n’ai pas le souci de plaire mais d’avancer en faisant ce que j’aime. Par contre j’ai des mentors comme Nijinski qui disait : Je pense peu, c’est pourquoi je comprends tout ce que je sens…  ou Yager : Ne laissez personne détruire vos rêves ! ».

Un album fin 2014

La suite pour celle qui chante la splendeur de Garbo ? « Un duo intitulé Les yeux froids va voir le jour et bénéficiera d’un clip. J’assure cet été la promo de mon disque et de mes livres. Puis j’écrirais pour une chanteuse avant d’entrer en studio pour y enregistrer le reste de mon album, Memphis-Camden, sortie prévue fin 2014. Je vais me focaliser exclusivement sur la musique et la gestuelle les années à venir. C’est aussi indispensable pour moi que de respirer », explique-t-elle. Une actualité et une production prolifiques, donc, pour la parolière néo-romantique de « La ballade d’Anissa », dont les deux clips seront visibles sur Youtube dès le 22 mai.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Luc Langevin « Maintenant Demain » au Casino de Paris

Luc Langevin – L’illusioniste revient au Casino de Paris pour nous présenter son nouveau spectacle ...

Lire les articles précédents :
Réapprenez à utiliser votre voix !

Une professeure de chant vous propose une journée de sensibilisation sur le "chant énergie". Ce ...

La Gymnastique du prestige à l’oubli : Portait de 2 gymnastes

Elles ont toutes les deux été membres de l’équipe de France, Doriane Thobie de 2008 ...

Batman Silence:Le combat du chevalier noir contre son passé

Depuis le 10 mai,Batman Silence est disponible.Comme Batman Un deuil dans la famille,Urban Comics réédite les aventures ...

Fermer