Accueil / Culture / Debout les vieux ! un roman énergique de Ondine Khayat

Debout les vieux ! un roman énergique de Ondine Khayat

   Les excellentes éditions Michel Lafon présentent un livre enthousiaste et énergique : ‘Debout les vieux » de Ondine Khayat.

Le résumé :

debout les vieuxLéonce a beau avoir 72 ans, être mise à la retraite du jour au lendemain lui reste en travers de la gorge. Et puis que va-t-elle faire de ses journées, de sa solitude, des souvenirs – douloureux – qui remontent à la surface ? Soudain, elle se sent vieille, et inutile… ce qui n’arrange en rien son mauvais caractère.

Qu’à cela ne tienne, ses voisins de la Résidence des Mouettes décident de la sortir de ce début de dépression. Régis le concierge qui veut changer le monde, Mimosa la fleuriste généreuse, Mama Rose l’âme du quartier, Arsène le bel architecte, Mireille la sexygénaire, Chicano l’ex-plombier, et enfin Slimane, Valentine et Amidon, tout juste entrés dans l’adolescence… Tous vont s’ingénier à lui réinsuffler le goût de vivre.

Et ça marche ! Bienfait des différences, rapprochement des générations, miracles de la solidarité, le tout assaisonné d’un petit grain de fantaisie, rien de tel pour oublier le poids des ans et redécouvrir les joies de l’existence. Au bonheur des vieux est un roman aussi réjouissant que thérapeutique !

Mon avis de lectrice :

Debout les vieux  est un vrai régal ! La lecture de ce roman est d’une fluidité déconcertante, dès qu’on fait connaissance avec l’univers d‘Ondine Khayat, on ne peut plus s’en défaire… J’ai adoré la galerie de personnages, la verve de l’auteure et surtout l’histoire très originale qui va forcément trouver un écho en chacun de nous.

En effet, Ondine Khayat traite ici avec humour et légèreté du sujet grave de la vieillesse, de la manière dont nous appréhendons cette chose inévitable et surtout de la manière dont la société nous incite à la vivre, c’est à dire dans la culpabilité et le désarroi.

Or, la réalité est toute autre : eh oui on peut être heureux de vieillir, se prendre en main à n’importe quel âge, tomber amoureux après 70 ans et s’épanouir dans un âge avancé, alors que tout dans notre société contemporaine nous laisse entendre le contraire.

C’est un pied de nez à Ronsard qui peut se rhabiller avec son « Quand vous serez bien vieille au soir à la chandelle »… Les vieux d’aujourd’hui sont dynamiques et plein de ressources, fini le temps où ils attendaient la mort « dévidant et cousant » et regrettant le temps de leur jeunesse où les poètes célébraient leur beauté juvénile !!

C’est un magnifique ouvrage à dévorer à tout âge, bonne lecture…

 

A propos alissash

A lire aussi

Angélique Kidjo, Roberto Fonseca, Daphné Patakia…aux Suds à Arles

Du mardi 10 juillet au jeudi 12 juillet, les Suds à Arles nous ont permis ...

Lire les articles précédents :
Mademoiselle Zazie : sauvetage impossible !

Alors que Mademoiselle Zazie fait fureur aux éditions Nathan, la voilà reparti pour une nouvelle ...

Ensemble ! à Defacto La Gallery

Dans la continuité de l’exposition Quand l’art prend la ville, Defacto présente avec Ensemble ! ...

Bali dit des gros mots, un livre bien pensé !

Paru le 2 avril 2014, aux éditions Flammarion, dans la collection Père Castor, Bali, ami ...

Fermer