Accueil / Culture / Double Me : Le thriller d’anticipation d’Ankama

Double Me : Le thriller d’anticipation d’Ankama

Oh my god ! Le tome 3 de ce thriller d’anticipation autour de l’intelligence artificielle et ses dérives est paru, et vous n’avez pas encore ouvert un seul tome de « Double Me » aux Éditions Ankama ?! Shame on you les gens ! On va vous faire un petit récapitulatif, à l’occasion de la sortie future du tome 4 ! 

Double Me T1/2/3 © Ankama
  • Le décor :

Double Me est un réseau social, qui comme tout réseau, offre la possibilité d’échanger, de chatter, et de partager avec ses amis. Et c’est exactement comme cela que Aiko et Eri, sa meilleure amie s’en servent !! Surtout pour parler du mec le plus sexy du lycée, dont elles sont toutes les deux amoureuses : le beau Dosan !! 

Malheureusement pour elles, plusieurs « ombres » se présentent au tableau. Non seulement, Dosan a déjà une petite amie, et cette relation avec « Cho », n’est pas prête de se terminer, mais, pour couronner le tout, Aiko est « harcelée » par un des garçons du lycée qui fait vraiment une fixette sur elle. Il n’a de cesse de la suivre, de la prendre en photo, en vidéo … il se trouve complètement obsédé par Aiko !  Afin de rendre « Cho » jalouse, elles décident de créer un faux profil sur l’application « Double me » et de tenter de mettre le bazar dans sa relation avec Dosan. 

Tout se complique lorsque les deux jeunes filles plaisantent sur leur « petite blague » au sujet de Dosan, lorsqu’Eri est assassinée … 

C’est le début de la descente aux enfers pour Aiko. Elle commence par « créer » une nouvelle « Eri » grâce à ce réseau social « Double Me ». Sa nouvelle « extension » du nom de « Résurrection » permet aux utilisateurs qui viendraient à disparaître, de devenir immortels au travers d’un avatar parfaitement calqué sur leur « psyché »,  par l’IA de l’appli. 

Le problème, c’est qu’Aiko va rapidement se retrouver complètement dépassée. Les événements vont se succéder à vitesse grand V …

  • Le point sur la BD :

Avec ce sujet très actuel qu’est le développement des réseaux sociaux, de leur impact sur nos vies,  et la dangerosité des applications avec des IA, « Double Me » aux Éditions Ankama est le parfait cyber-thriller « manfra » à lire ! Son scénariste Miki Makasu pousse le lecteur à une réflexion intéressante sur une thématique d’actualité !

Agréablement surprise par le scénario du premier tome, commençant par une histoire assez banale ; des lycéens, une histoire d’amour impossible, une jalousie maladive, un harcèlement…. Cependant on tombe vite dans le vif du sujet avec le meurtre de la petite Eri. 

Le deuxième tome se complexifie largement, avec un scénario tentaculaire. On assiste à une série de meurtres où les protagonistes tombent comme des mouches et réapparaissent grâce à la fameuse appli de « Double me ».  Dés lors que la police et les « parents » des lycéens disparus, commencent à se mêler de l’affaire, les évènements s’enchaînent naturellement les uns aux autres.

Double Me-extrait T3 © Ankama

Au troisième tome viennent s(ajouter le folie grandissante des créateurs de l’appli et ses nouvelles fonctionnalités effrayantes. Les soupçons se tournent tous vers la même personne. Les parents des disparus entrent en scène !

J’allais oublier de vous parler des graphismes d’Oto-San, qui mêlent illustration de manga japonais, à une technique assez épurée. Les plans sont focalisés sur les visages des personnages et les expressions grâce au jeu d’encrage. Les arrières-plans restent purs et dénués de détails. 

  • La conclusion :

Chantage, obsession, manipulations, folie meurtrière, sont les lignes directrices de « Double me » aux Éditions Ankama. Tout le suspense réside dans cette mystérieuse appli « Résurrection » et son IA, dont l’emprise émotionnelle dépasse graduellement les limites du convenable ! Avec cette série, vous appréhenderez les nouvelles technologies d’un tout nouvel oeil ! En résumé, ne devenez pas parano quand même !

 


A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Dommages à L’Apollo Théâtre…

Dommages – Comédie hommage au vaudeville avec de surcroît, des dommages collatéraux. De et avec ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
La Coupe du ​Monde de Pâtisserie : 30 ans… ça se fête en BD !

Il est loin le temps où la première édition de la Coupe du Monde de ...

La Lorraine est formidable, venez voir !

La Lorraine est formidable et elle le prouve les 18 et 19 mai 2019 au ...

couple-site-rencontre-main-dans-main-640x426
Pourquoi les sites de rencontres ne fonctionnement pas pour les hommes ?

Chaque semaine, vous passez plusieurs heures sur votre site ou votre application de rencontre en ...

Fermer