Accueil / Entreprises / Fabrication : 10 conseils pour réduire les coûts du moulage par injection

Fabrication : 10 conseils pour réduire les coûts du moulage par injection

Même s’il est aujourd’hui considéré comme un processus plutôt économique, le moulage par injection est par essence un moyen de fabrication de coût relativement élevé. Cependant, les avantages qu’il apporte en termes de précision, stabilité, volumes et répétabilité le rendent très attractif. Si vous envisagez de l’utiliser comme méthode de production, mais que vous pensez qu’il ne s’adapte pas totalement à votre modèle de fabrication, vous devriez peut-être regarder comment le faire évoluer pour réduire les coûts, sans renoncer à toutes ses caractéristiques vraiment séduisantes.

Le processus de moulage par injection est effectivement bien plus flexible que vous ne le pensez, et de nombreux éléments peuvent être adaptés pour réduire aussi bien le coût des moules que celui des produits qui en seront issus. Après quelques réflexions, et en collaborant étroitement avec votre concepteur et fabricant, vous pourriez rapidement considérer le moulage par injection comme un procédé viable, même pour de relativement petites séries.

Points généraux

Optimisez la conception du moule. Ici, il est essentiel de collaborer avec votre fabricant. Planifiez votre projet en incluant des revues régulières avec lui, non seulement sur la forme du moule, mais aussi sur tous les aspects permettant de réduire les coûts. Si des économies sont possibles, votre usineur saura vous l’indiquer. Cette collaboration garantit une meilleure implication de vos fournisseurs, et permet d’éviter la persistance de défauts jusqu’à la pièce finale.

Moulage pour injection plastique

Adoptez la CAO/FAO. Les données du fichier CAO, en général sous format IGES, peuvent être utilisées par votre fabricant pour programmer leurs machines d’usinage CNC. Assurez-vous qu’il est prêt à travailler de cette manière pour réduire les coûts et rendre la conception flexible, grâce à une actualisation potentielle pratiquement en temps réel. Ainsi, si vous identifiez des moyens de faire des économies, il sera simple de modifier votre produit. La CAO/FAO est extrêmement puissante, et peut vous aider non seulement à obtenir un bon moulage du premier coup, mais aussi d’affiner le processus ou de mettre à jour des processus existants une fois qu’un modèle parfaitement détaillé est disponible.

Températures de moulage. Le processus de moulage par injection doit être effectué avec une matière à l’état semi-fondu, afin qu’elle puisse s’écouler dans tous les recoins. Si votre pièce est relativement simple, vous pouvez réduire la température d’alimentation, ce qui abaisse les coûts de chauffe et permet de également de réduire la durée du cycle. Ceci s’applique également à la pression d’injection, car une pièce moins complexe peut demander une pression inférieure, ce qui réduit les contraintes sur les composants internes et donc leur usure, et maximise leur durée de vie.

Industrie moulage

Aspects relatifs aux pièces.

Penchez-vous sur les matières. La liste des matières polymères pouvant être utilisées pour l’alimentation d’un moulage par injection s’allonge constamment, et celle à laquelle vous pensez n’est peut-être pas la plus économique. Vérifiez si certaines matières ne sont pas tout aussi efficaces, mais moins chères.

Utilisez des matières de remplissage. Une matière onéreuse peut être complétée par toutes sortes de matières de remplissage pouvant occuper certains volumes sans affecter les propriétés physiques du produit final. Les charges de type fibres de verre et talc sont souvent utilisées pour renforcer la matière première de base, et donc réduire la quantité de cette dernière. Mais d’autres matières secondaires présentent des avantages : les lubrifiants et agents de démoulage peuvent réduire la durée de cycle, les plastifiants peuvent améliorer l’écoulement, et des additifs spéciaux ignifugent le produit final, ou encore le protègent contre les ultraviolets.

Vérifiez la conception du composant. La plupart des composants présentent des détails supplémentaires qui améliorent l’esthétique, mais font exploser les coûts. Déterminez s’il existe sur votre pièce des détails inutiles, notamment dépouilles trop importantes, courbes et rayons qui ne sont pas vraiment nécessaires et autres aspects purement esthétiques. Leur suppression diminuera les coûts.

Évitez les finitions de surface exotiques. Vos pièces peuvent présenter des zones avec des textures différentes ; elles auront un certain prix, sans forcément apporter de fonctionnalités particulières. Éliminez-les sauf si elles sont réellement nécessaires. Si la pièce nécessite une prise, modifiez son plan pour avoir une forme adéquate, par exemple des méplats, plutôt que d’envisager des surfaces texturées onéreuses devant être sculptées à l’intérieur du moule.

Composants intégrés au moulage. On parle généralement de surmoulage : si vous avez des composants supplémentaires devant être assemblés postérieurement, vous pouvez envisager éventuellement de les créer au cours du processus de moulage, en gagnant du temps et de l’argent sur le post-traitement. Ce principe peut être appliqué aussi bien aux pièces polymères que métalliques pour obtenir des composants plus complexes dès la conception initiale.

plastique moulage injection

Aspects relatifs au moule.

Matériaux du moule. Théoriquement, les moules sont constitués d’acier à haute résistance. Toutefois, un moule utilisé pour des séries moins importantes peut être fabriqué en acier de nuance inférieure, voire en alliage d’aluminium bien choisi. La zone directement au contact de la pièce devra conserver une excellente stabilité dimensionnelle lors des opérations de moulage, et donc être constituée d’un matériau suffisamment résistant, mais le matériau du reste du moule peut être moins exigeant. Consultez le fabricant de votre moule pour déterminer le matériau le plus approprié.

Utilisez des inserts. Si vous hésitez à fabriquer le moule entier dans un matériau dont la qualité n’est pas optimale, vous pouvez envisager d’utiliser des inserts en acier de haute qualité dans un corps de qualité moindre. Des inserts de moule de tolérances strictes positionné dans un corps moins exigeant peuvent réduire significativement le temps de fabrication, et donc le coût global. Ceci rendra également votre moule plus flexible, car vous pourrez utiliser d’autres inserts pour des séries différentes de production.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Fanta fête Halloween aux 4 temps de la Défense

Fanta Dark Challenge – FANTA® fait pétiller l’ambiance en déversant sa terrible bonne humeur du ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
De l’or pour les bleus lors des internationaux de France 2019

Cette 22eme édition des internationaux de France 2019 à l'AccordHotels Arena Bercy se termine. Il ...

Je m’appelle Erik Satie…… – Théâtre de la Contrescarpe – Paris

Je m'appelle Erik Satie comme tout le monde - Fiction de Laetitia Gonzalbes. Compositeur excentrique, ...

Halloween 2019 au Parc Astérix ? C’est Astérix et Périls

Peur sur le Parc - De la petite frayeur à la maxi-trouille, découvrez les nouveautés ...

Fermer