Accueil / Culture / Littérature / BD / Gaspard et la malédiction du Prince-fantôme

Gaspard et la malédiction du Prince-fantôme

Gaspard et la malédiction du Prince-fantôme est une bande dessinée d’Isabelle Dethan, qui a profité de sa carte blanche du Louvre, pour entraîner les lecteurs dans un conte fantastique contemporain, inspiré par une étrange statue d’un fils de Pharaon… Un bel ouvrage de 80 pages, paru aux éditions Delcourt, en novembre 2017.

gaspard-et-la-malediction-du-prince-fantome-delcourtDans le grand musée du Louvre, Gaspard ne souhaite pas suivre son oncle. Le jeune garçon préfère rester dans la section égyptienne, plutôt que dans la grecque. L’oncle fini par l’autoriser à rester dans l’Egypte ancienne, pour travailler son devoir sur les hiéroglyphes, tandis que lui doit aller travailler un peu plus loin. Gaspard se retrouve seul, il se relève, prend ses affaires et commence à faire le tour de la salle, il regarde les sarcophages et se demande où sont les momies. Il s’arrête devant une vitrine, où sont exposés des objets différents, lorsque juste à côté de lui, une jeune fille dans une robe blanche et aux pieds nues, passe ses mains à travers la vitrine ! Gaspard n’en croit pas ses yeux, il recule et laisse tomber ses affaires. Un homme arrive à ses côtés et lui demande si tout va bien. Gaspard tente d’expliquer qu’il observe une fille qui avait les mains dans la vitrine, mais l’homme ne comprend pas, il ne voit rien !

gaspard-et-la-malediction-du-prince-fantome-delcourt-extraitL’intrigue est intéressante et bien menée pour les jeunes lecteurs. Les personnages sont rapidement présentés, et il est facile de suivre les pas de Gaspard, héros de cette bande dessinée. Une jeune égyptienne ne sait plus qui elle est, elle a perdu sa mémoire et son passé, elle ne peut donc retrouver ses affaires pour passer dans l’au-delà… Une enquête spéciale pour Gaspard, qui va être en relation avec deux dieux et la jeune fille qui va lui apprendre certaines choses. Au fil des pages, la civilisation égyptienne antique se dévoile, avec croyance et objets du quotidien, mais aussi malédiction, car une porte est restée ouverte… Le scénario est doux et très bien mené, mêlant habilement le contemporain aux croyances de cette civilisation ancienne. Le dessin est tout aussi doux, avec des couleurs chaleureuses, pour cette bande dessinée qui se révèle passionnante.

Gaspard et la malédiction de Prince-fantôme est une bande dessinée plaisante à découvrir, offrant une intrigue intéressante et enrichissante, où deux jeunes gens vont s’entraider pour passer dans l’au-delà et combattre un esprit maléfique.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Opera-Garnier-Escape-Game

INSIDE OPERA – UN ESCAPE GAME À L’OPÉRA GARNIER – PARIS

INSIDE OPERA, un jeu grandeur nature entre escape game et parcours immersif sur les traces ...

Lire les articles précédents :
Vuelta 2018 : Présentation du parcours officiel à Estepona

Vuelta 2018 : Présentation du parcours officiel Unipublic a présenté ce samedi 13 janvier, le parcours officiel de ...

kixy-maquillage
KIXY – Le maquillage connecté

KIXY et le concept inédit de "connected make-up" - Un maquillage de fabrication française, non ...

Mon tout premier Larousse des Pourquoi ?

Le livre animé Mon tout premier Larousse des Pourquoi ? est un documentaire ludique, paru ...

Fermer