Accueil / non / Jeff Lynne’s Electric Light Orchestra « Wembley or Bust »

Jeff Lynne’s Electric Light Orchestra « Wembley or Bust »

Jeff Lynne réactive son groupe Electric Light Orchestra à la faveur d’un live d’anthologie.

Alors que le catalogue des Beatles est régulièrement réédité et remis à jour, il ne faudrait pas rater la sortie de cet excellent live d’Electric Light Orchestra réactivé par son créateur Jeff Lynne après des années d’inactivité. Pourquoi ce parallèle Beatles Electric Light Orchestra ? Tout simplement parce Jeff Lynne la tête pensante du groupe fût le producteur de trois Beatles dans les 80’s et les 90’s : Paul McCartney, Ringo Starr et bien sûr George Harrison. Un peu comme Badfingers dans les 70 ‘s, Electric Light Orchestra laissa entrevoir la direction musicale qu’auraient pu prendre les Beatles si ils s’étaient reformés. De 1970 à 1986, Jeff Lynne élabore ce nouveau courant musical qui va de la pop au rock progressif en passant par le rock symphonique. Jeff Lynne se révèle être un chanteur avec cette belle voix haut perchée doublé d’un guitariste émérite. Producteur talentueux, il se charge aussi de façonner le son d’ELO, un pied dans la pop des 60’s, l’autre dans le rock’n’roll futuriste, avec ces voix en canon, ces symphonies de violons et violoncelles, ces guitares électriques rehaussées de synthétiseurs gorgés d’effets spéciaux. Avec l’arrivée de la new wave début des 80’s, le groupe se sépare laissant à Jeff Lynne l’occasion d’amorcer une belle carrière de producteur. La liste serait trop longue mais citons en vrac ses productions remarquables pour Dave Edmunds, Duane Eddy, George Harrison, Randy Newman, Roy Orbison, Tom petty, Regina Spektor et les Traveling Wilburys. En 1980, la veille de l’assassinat de Lennon, les Beatles étaient sur le point de se reformer. On peut aisément imaginer que Jeff Lynne aurait de près ou de loin participé de prêt à cette résurrection.

Si la liste est trop longue pour mentionner tous les joyaux musicaux que l’on peut découvrir sur ce live capté à Wembley le 24 juin 2017, citons tout de même cette version kaléidoscopique de « Mr. Blue Sky » qu’on l’on pourrait croire sortie d’un St Peppers alternatif, ce « Evil Woman » aux refrains pop entêtants, qui offre un savant mélange de pop psychédélique, « Can’t get It out of my head » ou « Telephone Line » dans la droite lignée d’un George Harrison. Sur les hits « Don’t bring me down », « Turn To Stone » ou « Livin’ Thing » « Xanadu », on mesure toute l’étendue de sa couleur vocale, de ses arrangements pop intemporels. Et bien sûr la nostalgie nous gagne à l’écoute de ce « Handle With Care » composé avec les copains Harrison, Dylan, Petty, Orbison, époque Travelling Willburys. En ces premiers jours de l’été 2017, Jeff Lynne et son groupe enchaînent tube sur tube pour la plus grande satisfaction des fans massés dans le célèbre stade londonien. En bonus, le film du concert.

 

 

Jean-Christophe Mary

CD1

   Standin’ In The Rain

   Evil Woman

   All Over The World

   Showdown

   Livin’ Thing

   Do Ya

   When I Was A Boy

   Handle With Care

   Last Train to London

   Xanadu

   Rockaria!

   Can’t Get It Out Of My Head

 

 

CD2

   10538 Overture

   Twilight

   Ma-Ma-Ma Belle

   Shine A Little Love

   Wild West Hero

   Sweet Talkin’ Woman

   Telephone Line

   Turn To Stone

   Don’t Bring Me Down

   Mr. Blue Sky

   Roll Over Beethoven

 

CD3

Film 118 minutes

 

A propos jean-christophe.mary

A lire aussi

Clôture du 71e Festival de Cannes

Voilà, la 71e édition du Festival de Cannes s’est terminée samedi soir. Après douze jours ...

Lire les articles précédents :
Bobun Fever, Coco Jam
Bobun Fever va jusqu’au bout de la nuit avec Coco Jam

Bobun Fever dévoile une nouvelle vidéo signée de la photographe SMITH : le clip effervescent ...

La Pension Moreau, La peur au ventre – Episode 2/3

Benoît Broyart, auteur et illustrateur, et Marc Lizano, illustrateur, dessinateur et scénariste, nous proposent le ...

Jack le téméraire : Face au roi des gobelins !! (Tome 2)

Bonjour vous ! Que faites-vous le 14 Février ??? Rien ?? Ça tombe bien nous non plus, mais ...

Fermer