Accueil / Culture / Le chat Ponsard un polar impressionnant de André Fortin

Le chat Ponsard un polar impressionnant de André Fortin

 Les excellentes éditions Jigal dont le catalogue regorge de références de très grande qualité, présentent un polar incroyable : Le chat Ponsard de André Fortin.

L’histoire du livre :

Ali et Léonard, deux jeunes à la dérive sont devenus hommes de main… Violences, intimidations, mitraillages et assassinats sont désormais leurs sombres quotidiens. Mais allez savoir pourquoi, Ali commence à douter, à se poser des questions… Il n’a plus envie du rôle macabre qu’on lui fait jouer… Et incidemment c’est un chat, le chat Ponsard qui, en réveillant sa conscience, va bouleverser tous les plans mis en place par deux notables corrompus en mal de pouvoir et de notoriété… Un entrepreneur aux abois, un sénateur véreux, un comptable trop honnête, une bourgeoise esseulée, un baroudeur désabusé, une secrétaire un peu folle, un inspecteur de police avide de vérité… Et le chat Ponsard qui, tel un caïd, règne sur les poubelles du quartier… Sur fond de fausses factures, de financement occulte et de règlements de comptes, leurs destins à tous vont se croiser dans un maelström dramatique, troublant et pourtant plein d’humanité.

Mon avis de lectrice :

Mais quel moment incroyable passé en compagnie du très talentueux André Fortin ! On reste scotché par la qualité de ce polar touffu, grave, documenté, à couper le souffle.J’ai vraiment apprécié la tension narrative, qui prend le lecteur à la gorge et ne le lâche plus jusqu’au dénouement final, absolument inattendu. L’auteur pris un sujet austère de prime abord (celui des magouilles entre politiques et hommes d’affaires) et en a fait une véritable histoire à tiroirs et à suspens.

A première vue, les personnages principaux ont tout pour qu’on les déteste : ils sont corrompus, veules, escrocs, assassins, mais pourtant, on réussit à s’y attacher ! J’ai ressenti de véritables moments de panique et d’attente insoutenable en lisant ce livre, de la première à la dernière page, aucun chapitre n’est anodin et ne laisse insensible.

La trame est compliquée et évidente en même temps, le style est direct mais recherché, c’est un roman à conseiller à tout public désireux d’apprendre certains rouages de la vie politique et économique, mais aussi féru de polars et d’ambiances glauques.

Dommage qu’il fut si court, j’en aurais bien repris une autre portion, on ferme la dernière page avec grand regret, celui de ne pas avoir assez fait durer le plaisir de la lecture car trop gourmand, on a tôt fait de le dévorer !

 

A propos alissash

A lire aussi

T’choupi- Mes chansons de Noël

Mes chansons de Noël est un nouveau livre sonore dans lequel les tout-jeunes lecteurs vont ...

Lire les articles précédents :
Sébastien Vettel
Sébastien Vettel vainqueur du GP de F1, signe sa huitième victoire de la saison 2013

Les courses s’enchainent et les résultats confortent Vettel qui gagne sans être inquiété. Il totalise ...

Vinylux : le vernis à ongles longue durée sans lampe UV ou LED

Dernier né de la famille CND, les créateurs du fameux Shellac innovent et lancent une ...

Mondiaux de Gym de Anvers : La déception porte les couleurs de la France.

Les Françaises visaient une qualification dans le top 24, le rêve s’est envolé pour Valentine ...

Fermer