Accueil / Culture / Littérature / BD / Le spécimen : Un one-shot qui envoie !!!

Le spécimen : Un one-shot qui envoie !!!

Découvrez « Le spécimen » aux Éditions Rue de Sèvres, à paraître le 23 Janvier . Un thriller en huit clos dans un laboratoire pharmaceutique aux moeurs particulières, mêlant surnaturel et science. Une bonne réflexion sur l’éthique médicale et ses dérives !

Le spécimen- couv © Rue de sèvres
  • Le décor :

La jeune doctoresse Irina Danko se retrouve, au milieu de nulle part. À quelques kilomètres du laboratoire pharmaceutique où elle exerçe . A bout de force, dans un paysage enneigée, elle est la seule survivante de l’explosion qui a « rasé » du paysage un des complexes expérimental du groupe « Becker Pharmaceuticals ». 

Heureusement, des hélicos survolant la zone la repère et elle est soignée, puis, confinée dans une autre base. Le Ministère, inquiet de la « fuite » d’informations confidentielles après le drame, attend des explications claires au sujet du site.

Mais, lors de l’interrogatoire, Irina n’est pas très coopérative. Et encore moins lorsqu’on lui apprend que les analyses faite sur son sang, ont révélé qu’elle est enceinte !!!  Un fait étrange, qui ne devrait pourtant plus l’étonner après tout ce qu’elle a vécu au centre de recherches. 

Le spécimen- ext © Rue de sèvres

C’est lorsque le major l’interroge en essayant de l’intimider, qu’un fait incroyable se produit. Irina traverse la pièce assise sur sa chaise en lévitation ! Et passe à travers la vitre sans teint de la salle d’interrogatoire …

Il semble que le major et ses sbires n’est pas été informé de toutes les recherches et les découvertes abouties dans ce laboratoire pharmaceutique à présent disparu … Finalement, c’est en suivant le récit d’Irina, ils ne vont pas être déçus !!!!!

Le spécimen- planche © Rue de sèvres
  • Le point sur la BD :

Matz et Walter Hill s’associent une nouvelle fois, pour un one-shot détonnant, auquel ils nous ont presque habitué !!! Après « Balles perdues », un polar dans le Chicago des années 30; puis « Corps et Âmes », un autre polar atypique sur fond d’intrigue étonnante, on assiste ici à un nouveau genre : un thriller scientifique et surnaturel !! Un changement innovant où les deux auteurs n’oublient pas de nous dérouter. Entre rêve et réalité, ils s’amusent à nous perdre complètement pour mieux nous « stupéfier » dans leur final habile !!

Comme dans chaque BD de leurs millésimes, en toile de fond, un sujet délicat. Ici, l’éthique médicale, avec une entreprise pharmaceutique, faisant des essais médicaux sur des repris de justice dangereux, destinés à la peine de mort. De quoi vous laisser perplexe.

Un petit « nouveau » fait son apparition aux « pinceaux »: le duo a choisi Julen Ribas. Celui-ci adapte ses illustrations au style de BDs qu’il conçoit. Et c’est avec étonnement que l’on découvre un tout autre style graphique ici : épuré, des traits fins,  des personnages réalistes et un découpage de planches style « US army »  !

  • La conclusion :

« Le spécimen » aux Éditions Rue de Sèvres, nous maintient la « tête dans le sac », à l’aveugle,  pour mieux nous secouer les neurones dans un final détonnant. Matz et Hill ont le chic pour nous dévisser la tête en mixant des sujets qu’on ne « verraient » pas aller ensemble !!!! C’est là que réside la force de leurs scénarios et qui donnent des BDs toujours plus passionnantes les unes que les autres !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Le secret de l’Eden par Laurence de la Baume et Jean-Louis Tixier

Les excellentes éditions Gaussen nous plongent dans l’Histoire du cinéma avec ce magnifique ouvrage sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
qui-vole-un-oeuf-slider
Qui vole un oeuf… au Théâtre Le Funambule – Paris

Qui vole un oeuf... Une comédie sur la PMA de Julie Neveux. L’histoire d’une course-poursuite loufoque, ...

Les oeuvres de Jean-Michel Basquiat visibles à Avignon jusqu’en mai 2019

BASQUIAT : Depuis le 5 novembre 2018, le peintre expose des oeuvres, au sein de ...

Magistrale Pauline Bayle dans Clouée au sol au théâtre Anthéa d’Antibes

Avec Clouée au sol, la comédienne Pauline Bayle, seule sur scène pendant presque une heure ...

Fermer