Legio Patria Nostra, tome 1, Le tambour

Legio Patria Nostra est une nouvelle série, une aventure en cinq tomes, de Jean-André Yerlès et Marc-Antoine Boidin, qui débute avec ce premier tome Le tambour. Une bande dessinée pleine d’aventures, parue aux éditions Glénat, en octobre 2019.

legio-patria-nostra-t1-le-tambour-glenatJeudi 30 avril 1863, au Mexique, dans l’Hacienda de Camaron, des hommes sont tombés. Des cadavres et du sang recouvrent le sol. Un drapeau français en lambeaux flotte au milieu de ce champ de guerre, et des rapaces sont venus se délecter d’un peu de chair. Le narrateur explique qu’il avait juré, ils avaient tous juré de ne pas se rendre. Il n’avait pourtant pas trop envie de crever. Et puis 19 ans, ce n’est pas un âge pour mourir. Il y avait aussi Zélie qui l’attendait… Mais ils ont juré à Main-de-bois, ils étaient fiers et n’avaient même plus peur de mourir. Ils étaient soixante contre des milliers de Mexicains. Sept ans plus tôt, à Lyon, deux jeunes garçons profitent des intempéries et des inondations, pour prendre une barrique comme embarcation de fortune et aller piller quelques maisons de bourgeois. Mais avant cela, Casimir entre par effraction dans l’Ecole de musique, pour voler un tambour…

legio-patria-nostra-t1-le-tambour-glenat-extraitDino et Casimir sont deux amis, qui font les quatre cent coups ensemble. Les deux garçons volent, pour tenter de se nourrir et de survivre, ils se soutiennent l’un et l’autre. Dino rêve de retrouver la Sardaigne, le village où il est né. Casimir n’a plus que sa putain de mère qui le retient, il ne veut pas la laisser seule. Mais lorsqu’un drame survient, il se tire rapidement avec son ami, pour tenter de rejoindre Marseille et un bateau. Recherché par la police, Casimir doit faire profil bas et s’enfuit, avec son ami. Des rencontres, heureuses et plus souvent malheureuses, vont ainsi rythmer la vie de ces deux jeunes hommes, qui vont apprendre la brigande, mais aussi connaitre le meurtre. Pour fuir un passé bien lourd, pour un si jeune homme, il se laisse enrôler dans l’armée, la Légion étrangère. Le récit est plein de rebondissements, de rencontres, offrant une bande dessinée tout à fait plaisante à découvrir et à lire, sur un fond romanesque, et une épique aventure. Le dessin est superbe, avec un trait élancé, fluide et vif, très travaillé, tant sur les personnages que les décors, ainsi que le découpage. La première édition est enrichie d’un cahier graphique inédit.

Le tambour est le premier tome de la nouvelle série Legio Patria Nostra, une bande dessinée qui invite à l’aventure, à travers le vécu d’un jeune homme qui, pour fuir son court passé déjà bien chargé, entre dans la Légion étrangère.

A propos celine.durindel

A lire aussi

pierre-feuille-ciseaux-flammarion

Pierre, feuille, ciseaux : Un album Flammarion jeunesse

Pierre, feuille, ciseaux est un album de Michaël Escoffier et Karine Bélanger, paru aux éditions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
logo-crayola-mini-kids
Crayola – Tapis de dessins Colour Pop

La marque Crayola, qui existe depuis 1885, ne cesse de surprendre et de se réinventer, …

ou-est-passe-saucisse-loulou-cie-ecole-loisirs
Où est passé Saucisse ?

Où est passé Saucisse ? est un livre, pour les jeunes lecteurs, de Jean Leroy et …

senso-bd-delcourt
Senso, la nouvelle bande dessinée d’Alfred

Senso est la nouvelle bande dessinée d’Alfred, auteur de Come Prima, qui est parue aux …

Close