Accueil / Agenda / Les Innocents à Meaux le 5 février 2015

Les Innocents à Meaux le 5 février 2015

LES INNOCENTS Photo © Richard DumasAprès Saint-Aubin du Cormier et Nantes en décembre, c’est à Meaux (77) que Les Innocents occuperont le devant de la scène, au Théâtre du Luxembourg le 5 février 2015. L’occasion de retrouver l’un des groupes les plus marquants de la scène française des années 80 et 90, avec des tubes qui restent dans la mémoire de toute une génération : Jodie, L’autre Finistère, Un homme extraordinaire, ou encore Cent mètre au Paradis et Colore.

Après s’être séparé pour d’autres horizons à la suite de leur quatrième album studio sorti en 2000, JP Nataf (fondateur du groupe) et Jean Christophe Urbain ont senti l’envie de rejouer ensemble. Depuis 2013, le groupe phare de la scène pop française a donc repris du service pour le meilleur de nos oreilles et pour composer un nouvel album que vous pourrez découvrir en avant première lors de leurs prochains concerts.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=GyVJP3geuJg]

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=jnR0CI3a3R8]

A propos Guillaume Joubert

A lire aussi

header-21-jours

21 jours avant la fin du monde chez Rue de Sèvres

Une fin du monde plus personnelle que de l’humanité toute entière ! « 21 jours avant ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Atalante, tome 7, Le derniers des Grands Anciens.

  Le derniers des Grands Anciens est le septième tome d’Atalante, paru aux éditions Soleil, ...

Entretenir sa maison : Les bons conseils

Tel que nous entretenons notre corps, c’est de cette même manière nous mourrons d'envie d’entretenir ...

Le marché automobile 2015 : 5 tendances

Une enquête, réalisée en septembre dernier par le département Etudes & Statistiques de l’Argus avait ...

Close